Kawasaki z650, un Roadster à succès

Kawasaki Z650… même si ce nom ne vous évoque rien, sachez qu’à lui seul il est promesse de vitesse, de beauté, de liberté et « Ride Forever ». La Z650 est issue de la lignée des roadsters Kawasaki célèbres pour leur puissance depuis la Kawasaki z650 cafe racer. Pour les fans de moto, c’est un véritable bijou à s’offrir et une excellente idée si vous venez d’un modèle destiné aux débutants tel que la ER6-N. Découvrez ici, l’essentiel à propos de ce roadster.

La Kawasaki Z650, une moto bien pensée

La Z650, par rapport à ces prédécesseurs, s’octroie une approche à la fois stylée et plus agressive. Elle présente une finition soignée avec des câblages quasi invisibles et bien gainés. La Z650 présente également de belles performances et un design inspiré par le style Sugomi. Elle est équipée d’un moteur bicylindre parallèle de 650 cm³ avec un couple élevé à bas et mi-régime. Elle bénéficie d’améliorations apportées à son moteur, lui permettant de réduire les émissions et d’augmenter le couple à mi-régime.

Kawasaki z650

La Z650 a un réservoir partiellement caché dans le design. Il est entièrement fait en plastique, mais il photo avant de la kawasaki z650donne l’impression d’avoir une moto plutôt petite et discrète. Sa capacité maximale de contenance de 15 litres vous dira sûrement le contraire. Plutôt idéal pour recevoir vos stickers moto ou autocollants moto. La selle pilote et la selle passager sont bien distinctes. L’une étant basse et l’autre relevée (un peu trop même). La selle pilote est quand même d’une ergonomie remarquable. Avec sa mesure de 790 mm, elle permet au pilote assis de pouvoir mettre les pieds au sol à l’arrêt. Les repose-pieds sont également assez hauts et imposent de plier davantage les jambes en conduite. Un peu embêtant pour les personnes grandes de taille, mais idéal pour les autres. La selle passager offre un confort absolu.

La Z650 est munie d’un bloc compteur unique bien au centre doté d’un phare LED. Le tableau de bord est entièrement électronique. Il est muni d’un écran couleur TFT un peu surprenant par son contraste. Mais notez qu’il est possible d’inverser le fond. En effet, il est plutôt difficile de lire le tableau en plein soleil. L’aiguille monte en fonction de l’accélération de la moto.

Elle bénéficie d’une ligne d’échappement Akrapovic allégeant la moto de 2 kg. L’on apprécie surtout la sonorité plus rauque que produit la moto au démarrage. La prise en main est immédiate et le moteur assez souple pour éviter de se perdre dans le levier de vitesses. L’embrayage assisté est équipé d’un système anti dribble pour éviter tout blocage de roue.

Les nouveaux pneumatiques offrent une maniabilité plus légère grâce aux liserets de jante et le contact avec le sol est très amélioré.

Côté high-tech, la Z650 est munie de la connectivité bluetooth pour profiter de l’application accompagnant la moto. Avec cette application, il est possible de régler certains paramètres de l’instrumentation, d’être alerté d’un appel, d’un SMS ou un mail directement sur le tableau de bord.

Quels avis sur le roadster Z650 ?

Les avis divergent sur le roadster Z650 de Kawasaki, sa décoration futuriste à base de stickers moto et autres adhésifs déco ne laisse cependant pas indifférents les usagers. En bref, on retient un look et une finition soignés, ainsi qu’une facilité de prise en main qui font l’unanimité. La belle sonorité du pot Akrapovic est fascinante et plaît également à plus d’un. Par contre, les vibrations de la moto à vitesse stabilisée sont à plaindre. Il y a également le manque de progressivité du frein avant et la fourche du roadster un peu trop souple qui est déploré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *