911 : le problème de la vitesse

Dernièrement, Pilots For 9/11 Truth a analysé la vitesse constatée des avions utilisés lors du 11/9. De nombreux experts ont exprimés leur inquiétude au sujet des vitesses excessives, au-delà du maximum, du 757 et du 767, en particuliers des commandants de bord qui ont une expérience sur les 4 avions utilisés. Ces experts déclarent que ces vitesses sont impossibles à atteindre dans l’air épais à proximité du niveau de la mer si les appareils étaient des 757/767 standards. Combiné au fait que l’avion qui s’est écrasé sur la tour sud du World Trade Center a produit beaucoup de G en tournant et en remontant d’un piqué, il devient impossible de comprendre comment un 767 de série peut réaliser de telles manœuvres à des vitesses dépassant les limites maximum de l’avion. Spécialement pour ceux qui étudient le sujet minutieusement et qui ont une expertise de l’aviation.

Le co-fondateur de Pilots for 9/11 Truth, Rob Balsamo, a dernièrement interrogé un ancient directeur de vol de la NASA, responsable du système de contrôle de vol à Dryden, qui s’était exprimé après avoir vu la dernière présentation de Pilots For 9/11 Truth : « 9/11: World Trade Center Attack ».

Le cadre supérieur à la retraite de la NASA a publié ses préoccupations au sujet de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA) ainsi :

La responsabilité d’expliquer une improbabilité aéronautique

Dwain Deets

NASA Dryden Flight Research Center (Senior Executive Service – retraité)

Membre de AIAA

L’avion UA175 était un un Boeing 767-200, peu de temps avant de s’écraser dans la Tour 2 du World Trade Center. A partir des analyses des données radar, le National Transportation and Safety Board a signalé que la vitesse juste avant l’impact était de 510 nœuds. C’est bien au-delà de la vitesse maximun opérationnelle de 360 nœuds, la vitesse maximum en piqué de 410 nœuds. Les possibilités telles que je les envisage sont :

1/ Ce n’était pas un 767-200 standard

2/Les données radars ont été corrompues d’une certaine façon

3/ L’analyse du NTSB est inexacte

4/ Le 767 a volé bien au-delà de ses possibilités, il est resté contrôlable et il a réussi à toucher une cible relativement petite.

Qui a la responsabilité de reconnaître le problème évident que nul ne veut voir ? Le NTSB, la NASA, Boeing ou l’AIAA ? Des ingénieurs ont rédigé des rapports mais la l’AIAA ou la NASA ne les publieront pas? Ou bien la responsabilité éthique n’est pas chez les organisations, mais chez chaque ingénieur en aéronautique ? Les ingénieurs ont-ils envisagé autre chose ?

Le fil ci-dessus est resté sur le forum modéré de l’AIAA pendant environ deux semaines avant d’être supprimé sans explication.

Cliquez sur http://pilotsfor911truth.org/forum/index.php?showtopic=19919 posté par Dwain Deets sur le forum de For 9/11 Truth Forum pour discuter le post à l’AIAA.

Il est établi sur la base corroborée des déclarations d’experts, des données brutes que la vitesse extrêmement excessive des avions du 9/11 est réellement le problème évident que nul ne veut voir et qu’il doit être investigué minutieusement.

Pour un résumé des analyses de vitesses voir: http://pilotsfor911truth.org/wtc_speed

Pour voir la scène de 9/11: World Trade Center Attack » analysant les vitesses signalées en détail voir:

http://pilotsfor911truth.org/forum/index.php?showtopic=18314
Pour une analyse pleinement des détaillées des évènements qui se sont déroulés à New York le 11/09/2001, des entretiens avec des experts, voir:
http://pilotsfor911truth.org/wtca_dc

http://pilotsfor911truth.org/911_Aircraft_Speed_Deets.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *