A quoi ressemblerait un engin spatial à moteur warp

Les Trekkies en rêvent depuis des années. Et si la science nous disait que c’est faisable?
Vous pensiez qu’un engin spatial à technologie WARP comme dans Star Trek était de la pure science fiction?

storymaker-introducing-warpship-dark-energy0-514x411

Discovery.com a demandé à un physicien comment un vrai fonctionnerait et à quoi il ressemblerait. Vous le voyez après le saut.
Dr. Richard Obousy nous fait partager son concept d’un futuriste mais scientifiquement exact warpship.

 

La physique derrière le warpship est purement théorique: «L’Energie Noire» doit être mieux comprise et maîtrisée, de plus de vastes quantités d’énergie doivent produite, ce qui signifie que le Warpship est une technologie qui ne pourra être conçu que dans un futur lointain.

Cela dit, la conception du warpship d’Obousy utilise les connaissances actuelles sur l’espace-temps et la théorie des super-cordes pour en arriver à ce concept futuriste.

La physique derrière le moteur warp, est, comme vous vous y attendez, complexe. Mais on espère que dans le futur, l’humanité apprendra à maîtriser « l’énergie noire », une énergie qui en théorie est partout dans l’univers. Les cosmologistes sont particulièrement intéressés par l’énergie noire car elle est communément associée avec l’expansion observée de l’univers.

D’après Obousy, les dimensions supplémentaires prédites par la théorie des super cordes pourraient être réduites ou étendues par un Warp grâce à l’utilisation de l’énergie noire locale. Devant le warpship, l’espace-temps serait compressé et serait étendu à l’arrière.

La forme du warpship a été choisie pour optimiser la manipulation de l’énergie noire environnante, créant une bulle « espace-temps ». La manière dont la bulle serait créée reste encore un mystère. Mais une fois que la bulle est créée, l’espace-temps devant le warpship serait compressé et se dilaterait à l’arrière. A l’intérieur de la bulle, l’espace-temps demeurerait inchangé, par conséquent le warpship flotterait au centre de l’espace stationnaire pendant que la bulle se déplacerait dans l’espace-temps.

La bulle elle-même contenant le warpship «emmène le vaisseau spatial en avant à des vitesses arbitrairement élevées » a déclaré Obousy. Ce qui signifie que le warpship pourrait voyager plus vite que la vitesse de la lumière.

De toute manière, d’énorme quantité d’énergie serait nécessaire pour enclencher le moteur Warp. Aussi y a-t-il quelques problèmes pratiques à résoudre, comme prévenir la formation de trous noirs artificiels ou que l’effondrement catastrophique la bulle lorsque le courant est coupé. Je suis sûr que M. SCOTT trouverait une solution.

Note :
Warp : c’est un moteur qui permets dans Star Trek d’atteindre des vitesses supra-luminique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *