L’aiguille dans la botte de foin

Question: Si des extraterrestres recherchaient dans les cieux des êtres comme nous, pourraient ils nous trouver ? Ne serait ce pas comme trouver une aiguille dans une botte de foin ?

Réponse: Lawrence Krauss de l’Université Case Western Reserve pose dans « La Physique de Star Trek » : Imaginons qu’on dise à une civilisation quelque part dans la Voie Lactée, de regarder dans la direction du Soleil parmi les 400 milliards ou plus de la galaxie pour essayer de trouver des signes de vie intelligente.

Savoir où chercher est un indice. Est-ce suffisant ? La vie a existé sur Terre, sur la plupart de ses 4.5 milliard d’année d’histoire, mais c’est seulement durant les 50 dernières années que les humains ont transmis des signaux témoins dans l’espace et cela ne fait que 25 ans que nous avons des radiotélescopes suffisamment puissants pour baliser notre présence.

« Dans l’hypothèse où une civilisation extraterrestre choisirait de faire ses observation au hasard durant l’histoire de la terre, la probabilité qu’ils nous découvrent serait d’environ 1 chance sur 100 million. Et cela s’ils savent exactement où chercher. »

Nos propres recherches se heurtent aux mêmes obstacles. Jusqu’à présent nos sonde radio ont scruté moins d’un millier d’étoile, déclare Seth Shostak, du SETI. Des balayages plus grands pourraient insuffisamment sensible pour trouver un signal.

Il est aussi possible que nous n’écoutions pas les bonnes fréquences ou que nous n’écoutions pas au bon moment. « Mais le fond du problème est que le SETI n’est qu’un petit effort, avec des fonds privés, avec une équipe moins nombreuse que celle d’un grand restaurant fast food. Il est trop tôt pour dire que l’aiguille n’est pas là quelque part dans la botte de foin à attendre d’être trouvée.

Source: http://web.archive.org/web/20090810082240/http://www.pasadenastarnews.com:80/ci_12764909

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *