Black helicopter

De tous les éléments composant ce que l’on appelle communément le phénomène OVNI, il y a peu de choses aussi étranges que les soi-disant «Hélicoptères fantômes» et «Hélicoptères noirs». Ils tirent leurs noms du fait qu’ils sont complètement noirs et qu’ils ne possèdent aucunes marques d’identification. On les retrouve dans des cas d’abduction, dans les cas de mutilation de bétail et dans des rencontres d’OVNI en fin de nuit.

black-helicopter-585x306

Depuis les années 1960, de nombreuses personnes dans le monde ont rapporté avoir vu des hélicoptères dans des zones qui ont connu une intense activité OVNI. Cela a conduit un certain nombre d’enquêteurs à envisager que les hélicoptères sont rattachés à des organismes secrets militaires ou de renseignement engagés dans des programmes secrets de surveillance des OVNIS. Peut-être est-ce le cas. Il faut cependant dire que certains cas d’hélicoptères non identifiés ne sont pas seulement étranges. Ils sont au-delà de « étrange ». Nous parlons d’hélicoptères silencieux et d’hélicoptères qui changent de forme. Oui vraiment.

Dans les années 70, le FBI a fortement été impliqué dans le dossier mutilation du bétail (vous pouvez trouver une partie de la documentation du FBI sur le sujet à ce lien sur le site Web du FBI, The Vault). Un document révèle qu’en août 1975, Floyd K. Haskell, qui était le sénateur de l’État du Colorado à l’époque, a contacté le FBI et a posé la question des mutilation de bétail:

Depuis plusieurs mois, mon bureau reçoit des signalements de mutilations de bétail dans tout le Colorado et dans d’autres États de l’Ouest. Au moins 130 cas dans le seul Colorado ont été signalés aux autorités locales et au Bureau d’enquête du Colorado (CBI). Le CBI a vérifié que des incidents se sont produits au cours des deux dernières années dans neuf États. Les éleveurs et les résidents ruraux du Colorado sont inquiets et effrayés par ces incidents. Les mutilations bizarres sont effrayantes en elles-mêmes: dans pratiquement tous les cas, l’oreille gauche, le rectum et l’organe sexuel de chaque animal ont été decoupés et le sang a été évacué de la carcasse mais sans qu’aucune trace de sang ne soit laissée sur le sol et il n’y a pas d’empreintes .

cattle-mutilation-570x378

En ce qui concerne les mystérieux hélicoptères associés aux attaques contre les animaux, Haskell a déclaré:

Dans la région du comté de Morgan au Colorado, il y a également eu des signalements indiquant qu’ un hélicoptère a été utilisé par ceux qui ont mutilé les carcasses de bétail et plusieurs personnes ont signalé Avoir été poursuivies par un hélicoptère similaire. Comme je suis gravement préoccupé par cette situation, je demande à ce que le FBI mène l’affaire. Bien que la CBI ait enquêté sur les incidents, et que des fonctionnaires locaux aient également été impliqués, l’absence d’une direction centralisée unifiée a freiné l’enquête.

Dans un certain nombre de cas de mutilation animale, les hélicoptères ont volé en silence, ce qui est très bizarre. En effet, si vous avez déjà été près d’un hélicoptère, vous ne connaissez que trop bien leur niveau sonore. Un tel appareil pourrait-il exister? Eh bien, peut-être.

depositphotos_76519821_m-2015-570x760

Un hélicoptère silencieux, peut-être même totalement silencieux, est une chose. Mais, des hélicoptères qui peuvent changer leurs apparences (ou qui semblent changer leurs apparences) est une tout autre chose. J’ai plus de vingt rapports dans mes dossiers de personnes qui prétendent avoir vu des hélicoptères noirs – voler silencieusement – qui se sont transformés en soucoupes volantes classiques des années 1950, en petites boules de lumière et en grandes boules de lumière aveuglantes. De tels rapports sont très difficilement croyables. Mais, ils sont très répandus. Voici un exemple, et voici un autre exemple. Alors, qu’est-ce qui se passe?

Une réponse, d’un genre très étrange et très improbable, est apparue en 1994. En 2007, j’ai interviewé Ray Boeche, un prêtre et ancien directeur du MUFON pour le Nebraska. En 1993, Boeche a rencontré deux physiciens du Département américain de la Défense travaillant sur un programme classifié qui avait pour but de communiquer avec ce que beaucoup appelleraient des extraterrestres. Le programme, cependant, les qualifiait d’entités non humaines, ou de NHE. Au fur et à mesure que le projet se poursuivait, et que les mauvaises surprises, la mauvaise santé et même la mort ont paralysé la recherche, les membres sont venus à croire que les NHE n’étaient pas des ET, après tout, mais des démons littéraux d’un enfer littéral.

En 1994, ces deux mêmes physiciens du DoD ont déclaré:

En ce qui concerne les hélicoptères fantômes, bien que beaucoup soient des« productions »directes du NHE (appareil n’est pas un terme approprié puisqu’ils n’ont pas besoin de voyager avec un engin de propulsion), beaucoup sont liés à notre programme : exécution des contrôles et de surveillance des sites de mutilation et des soi-disant victimes d’enlèvements.

Je n’approuve pas personnellement l’angle « démoniaque littéral ». Cependant, j’ai rédigé un livre sur le sujet en 2010 – intitulé Final Events – dans lequel j’ai précisé que les conclusions du programme étaient les leurs et certainement pas les miennes. Mais je trouve intriguant, et tout simplement bizarre, qu’il y en ait au ministère de la Défense qui, apparemment, croient pleinement qu’au moins certains hélicoptères fantômes / noirs viennent d’un royaume infernal.

Nick Redfern

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *