Cela coule de Source…ou la fermeture d’eau millénaire.

Dans un pays où l’eau est une richesse, où les fôrets sont saccagées, un fait étrange et sans aucun bon sens met en émoi les Canadiens et les Québécois.
Après la fonte des neiges, les québécois ont pour coutume de s’approvisionner en eau dans la région de Val-David (et ailleurs). Jusque là  rien de surprenant. Mais cette année, la source où des milliers de gens venaient s’approvisionner depuis des années avaient été enterrée sous un amas de tonnes de terre et de gravier, devant lequel il a été apposé des panneaux de stationnement interdit. A l’hôtel de ville de Val-David, on vous apprend que vous n’étes pas le seul à  étre venu se plaindre et l’on donne le nom d’un employé du ministère des Transport de Mont-Laurier. Un certain Pierre Thibault explique gentiment, comme à  un enfant ou un demeuré- qu’il s’agit d’une directive du ministère de l’Environnement et que l’on ne veut pas se rendre responsable d’eau possiblement contaminé. à  cet endroit. Un porte-parole du ministère Thomas Mulcair ne semble pas au courant… Comme de bien entendu!.

Il s’avère là  qu’il s’agit d’une directive de l’ex-ministre André Boisclair, suite au scandale de l’eau contaminée de Watertown, et vise à  éviter que pareille chose ne se produise au Québec. Seulement voilà  : l’eau contaminée en Ontario ne provenait pas de sources « douteuses », mais bien de l’eau officielle de l’aqueduc municipal…
Bref, les fonctionnaires du ministère des Transports dépéchent hommes et machines pour MURER LES SOURCES D’EAU POTABLES du Québec…!!! Plus d’une vingtaine depuis l’été dernier, selon M.Thibault, et il y en aura d’autres…… Tout cela dans la conscience de bien faire et ne sachant surtout pas que cette eau pure à  mis des millénaires, environ 10.000 ans pour arriver à  apaiser notre soif… Faut-il étre ….
A quant le retrait de l’air de nos campagnes sous prétexte qu’il sera polluer… Au secours… de l’oxygène… De quoi sauter les plombs!
Morev

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *