Chevaux et symboles

Personne n’a peut-être jamais parler avec les animaux comme le Dr. Doolittle. Mais des scientifiques travaillent dur pour essayer de communiquer avec des bestioles. Le Wild Dolphin Project a déjà prouvé que les dauphins comprennent les symboles. D’autres chercheurs de l’Université d’Etat de Géorgie ont créé in un langage symbolique nommé: « yerkish » pour parler avec les primates. Aujourd’hui, la plus noble conquête de l’homme rejoint le club des animaux intelligents qui peuvent comprendre et utiliser des symboles pour informer les humains de leurs besoins.

forum-ufologique-dr-doolittle

Une nouvelle étude de Applied Animal Behaviour Science montre comment vingt trois chevaux ont appris à dire à leurs entraîneurs s’ils voulaient porter une couverture ou non. On a montré trois symboles aux sujets:

  • Une barre horizontale pour dire « Je veux une couverture »
  • Un carré blanc pour dire « Pas de changement »
  • Une barre verticale pour dire « Je n’ai pas besoin de couverture »

Ils ont appris la signification en un jour ou deux et les utilisent pour indiquer s’ils ont trop chaud ou trop froid, constituant le dossier de la « conscience de soi ».

Les trois symboles.
Les trois symboles

Des études précédentes avaient montré que les chevaux aiment apprendre pour le plaisir d’apprendre, un trait bien « humain ». Des encouragements et la prise en compte de l’humeur des chevaux réduit leur angoisse d’être puni s’ils donnent la « mauvaise » réponse. En fait, le comportement des chevaux s’améliorent au cours de l’entraînement car les humais peuvent finalement les comprendre.

Lorsque les chevaux ont compris qu’ils pouvaient communiquer avec leurs entraîneurs, par exemple signaler leur désir pour les couvertures, certain se se sont montrés très enthousiaste pour l’entraînement ou les situations de test. Certains ont même tenté d’attirer l’attention des entraîneurs avant le test, en hennissant et courant vers eux et suivant leurs mouvements. Au cours de certaines de ces occasions, les chevaux ont été emmenés et autorisés à choisir avant le test. Ils ont signalé qu’ils voulaient qu’on enlève la couverture. Il s’est avéré que les chevaux étaient en sueur sous la couverture.

Je ne suis pas surpris par leur intelligence. Il y a environ un an, ma femme m’emmena passé la nuit chez une amie. Son mari nous a raconté des histoires de Kunkletown. Il y a quelque temps, un charpentier local avaient des chevaux pour tirer le bois d’oeuvre sur les lieux de travail. Les bêtes savaient où elles étaient attelées, comment atteindre les lieux de travail, et comment revenir prendre du bois d’oeuvre sans être dirigés par un homme. finalement le charpentier a acheté un camion et il a abattu les chevaux car il n’avait plus besoin d’eux.

Notre soi disant supériorité voile  notre compréhension des animaux, et notre approche du sujet délicat de leur intelligence. Je persiste à dire que cette vanité est culturelle. Elle est basée sur un profond sentiment de culpabilité au sujet de l’exploitation des animaux  par l’homme et les défis qui pourraient surgir si les animaux devaient être considérés comme nos égaux.

Sautons un grand pas maintenant, que pourrait dire notre traitement des animaux des perspectives de l’humanité dans le cadre d’un premier contact? Toute intelligence suffisamment avancée pourrait trouver que l’humanité n’est pas distincte des animaux que nous mangeons ou qui nous servent de cobaye. Les extraterrestres pourraient nous juger suffisamment intelligent pour avoir dompté l’atome et penser que les smartphones sont une bonne idée mais juger que nous ne jouons pas dans la même cour quand il s’agit de sagesse.

Pourtant, si nous pouvions parler avec les animaux, grogner, vagir, glousser avec les animaux et vice versa, les extraterrestres pour être moins enclins à nous rejeter.

Ou nos amis à quatre pattes pourrait présenter des arguments convaincants à notre jugement pour obtenir notre clémence.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *