Condamnés à mort pour sorcellerie

ali sibatAli Sibat
Nul besoin d’être une sorcière pratiquante ou un sorcier pour courir le risque d’être accusé de sorcellerie en Arabie saoudite. Exemple concret: Ali Hussain Sibat, un animateur de la télévision libanaise qui parfois fait des prédictions au cours de son show.

http://www.allgov.com/ViewNews/TV_Host_on_Pilgrimage_to_Mecca_Sentenced_to_Death_for_Sorcery_91225

En Mai, Sibat est parti du Liban pour l’Arabie saoudite afin de faire son pèlerinage à la Mecque et à Médine, et après avoir été repéré par la police religieuse du royaume, il a été arrêté sous l’inculpation d’avoir pratiquer sorcellerie. Les Autorités ont convaincu Sibat d’avouer qu’il parlait aux esprits, grâce la promesse qu’il allait être libéré et on a ensuite utilisé sa confession pour le déclarer coupable en cour le mois dernier. Il a maintenant été condamné à mort.

Selon Amnesty International, les arrestations, comme celle de Sibat sont à la hausse en Arabie saoudite et d’autres pays musulmans. D’autres accusés de sorcellerie dont un Saoudien accusé d’avoir fait entrer en contrebande un livre sur la sorcellerie dans le pays, un homme d’origine asiatique accusé d’avoir utilisé ses pouvoirs pour résoudre les conflits conjugaux, et un autre homme pour avoir essayé d’apprendre la magie.

Sur les 140 + personnes condamnées à mort en Arabie saoudite, 104 sont de nationalité étrangère. La dernière exécution connue pour sorcellerie était celle de l’égyptien Ibrahim Mustafa, le 2 Novembre, 2007. Un pharmacien, il a été accusé d’avoir barbouillé un exemplaire du Coran.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *