Des centaines de nouvelles espèces apparaîtront.

36Les scientifiques pensent que le réchauffement global aura pour conséquence l’apparition de centaines nouvelles espèces animales. L’idée d’un réchauffement global comme catastrophe pourrait étre erronée. Selon quelques théories, le réchauffement global aura sera comparable à  la disparition des dinosaures: beaucoup d’espèces d’animales s’éteindront.

Des « premiers changements sont déjà  observés. Des oiseaux commencent à  émigrer plus tôt, les fleurs fleurissent plus rapidement, les nouvelles saisons commencent et finissent différement « , dit le directeur du département des changements climatiques de la faune sauvage Jennifer Morgan de Nature….
Des études montrent que cela arrivera d’ici 2050.

Cependant, quelques scientifiques restent optimistes au sujet du changement climatique. Les scientifiques australiens croient que le réchauffement global aura comme conséquence de fortes pluies, ainsi les arbres recommenceront à  accroître partout. Les arbres absorberont l’anhydride carbonique et rendront l’atmosphère plus humide. Il y aura comme résultat, des nouvelles espèces biologiques apparaîtront.

En attendant, beaucoup de scientifiques croient que méme la croissance de beaucoup d’arbres ne compensera pas les dommages faits à  l’environnement par l’activité humaine. La plupart des changements du climat sont intervenus depuis 8.000 ans quand l’humanité a commencé à  développer l’agriculture, à  couper les foréts et à  créer l’industrie – la source principale d’anhydride carbonique.

Selon William Ruddiman de l’université de la Virginie, pendant les 2 derniers siècles la température de l’air moyenne a augmenté de 0,8 degrés de Celsius.

Traduit par Andrey Nesterov

On n’oubliera pas que de nouveaux facteurs démontrent que le réchauffemnt global pourrait provoquer un sérieux refroidissement sur l’hémisphère nord. Mais pourrait au contraire créer des zones de sécheresses au sud. Quand sera t-il de l’équateur ? Pour le moment tout ceci reste du domaine de la spéculation. Mais ces spéculations semblent s’orienter quoiqu’il en soit vers un désastre écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *