Des hommes politiques…et des Ovnis.

Voilà  en gros quelques temoignages de personnalités (President, Militaires, etc..) connus a travers le monde qui ont cité un jour ou l’autre le mot ovni…Comme quoi le phénomène ovni est bien connu par nos dirigeants… Bonne lecture !

Harry S. Truman ( 1945/1953) Le 4 avril 1950, lors d’une conférence de presse à  la Maison Blanche : « Je peux vous assurer que les soucoupes volantes, si tant est qu’elles existent, ne sont construites par aucune puissance terrestre. » En décembre 1952, il diffusa un communiqué de presse disant : « Ces phénomènes inexpliqués ne sont ni une arme secrète, ni une fusée, ni un nouveau type d’avion d’essai. »

Dwight D. Eisenhower (1953-1961).

Une rumeur, répandue à  partir des témoignages de militaires et d’agents de la C.I.A. à  la retraite, circule selon laquelle le président Eisenhower aurait rencontré une délégation extraterrestre sur une base aérienne américaine en 1954.

John F. Kennedy (1961/1963)

Dans un mémorandum adressé au directeur de la C.I.A. le 12 novembre 1963, il écrit : Objet : Examen de la classification de tous les dossiers OVNI concernant la Sécurité Nationale. Comme convenu, j’ai engagé une action et ai demandé à  James Webb de mettre en place un programme avec l’Union Soviétique d’exploration commune de l’espace et de la lune. Il serait particulièrement utile que vous réexaminiez les cas les plus menaçants afin de les identifier en toute bonne foi contrairement aux sources provenant de la C.I.A. et de l’U.S.A.F.. Il est important que nous puissions établir une distinction claire entre le connu et l’inconnu au cas où les Soviétiques considéreraient notre coopération étendue comme une couverture d’opération de collecte de renseignements sur leur défense et leurs programmes spatiaux. Une fois ces données examinées, je souhaiterais que vous arrangiez un programme d’échange de données avec la NASA sur ce qui reste inconnu. Ceci aidera les directeurs de mission de la NASA dans le domaine de la défense. Je souhaiterais un rapport préliminaire sur l’examen des données avant le 1er Février 1964.

Gerald R. Ford (1974-1977).

Lors de son année au congrès: « Avec la ferme conviction que le public américain mérite une meilleure explication que celle donnée jusqu’ici par l’Armée de l’Air, je recommande fortement la création d’une commission d’enquéte sur le phénomène OVNI. Il s’agit là  de notre devoir envers le peuple afin de renforcer notre crédibilité face au phénomène OVNI et faire la plus grande lumière possible sur ce sujet. »

 Jimmy Carter (1977-1981)

Lors de sa campagne presidentielle:

« Si je suis élu président, je ferai en sorte que toutes les informations détenues par ce pays sur les observations d’OVNI soient disponibles pour le public et les scientifiques. Je suis convaincu que les OVNI existent parce que j’en ai vu un.

Ronald Reagan (1981-1989)

Lors de la 42e Assemblée Générale des Nations Unies du 21 septembre 1987, il déclara : « …Obsédés par les rivalités du moment, nous oublions souvent tout ce qui unit les membres de l’humanité. Peut-étre avons-nous besoin de quelque menace mondiale extérieure afin de prendre conscience de ce lien. Je pense quelquefois que nos différences disparaîtraient très vite si nous devions faire face à  une menace extraterrestre. Et pourtant, je vous le demande : Une force extraterrestre n’est-elle pas déjà  parmi nous ? »

Bill Clinton (1993-2001).

En novembre 1995, il déclara : « Pour autant que je sache, aucun vaisseau extraterrestre ne s’est écrasé à  Roswell, Nouveau Mexique, en 1947. …Si l’Armée de l’Air des Etats-Unis a récupéré des corps extraterrestres, ils ne m’ont rien dit non plus à  ce sujet, et je veux connaître la vérité. »

Mikhaïl Gorbachev Président de l’URSS, lors d’un discours officiel au Kremlin, le 16 février 1987, déclara :

« Au cours de notre rencontre à  Genève, le Président des Etats-Unis m’a dit que si la Terre était confrontée à  une invasion d’extraterrestres, les Etats-Unis et l’Union Soviétique réuniraient leurs forces pour la repousser. Je ne discuterai pas cette hypothèse, bien que je pense qu’il est encore trop tôt pour s’inquiéter d’une telle intrusion. »

Il déclara, au journal « Jeunesse Soviétique », le 4 mai 1990 : « Le phénomène OVNI existe vraiment, et il doit étre traité sérieusement.  »

Robert Galley Ministre de la Défense français, déclara à  la radio, le 21 février 1974

« Je dois dire que si les auditeurs pouvaient voir par eux-mémes la masse de rapports arrivant de la gendarmerie chargée de mener les enquétes, que nous faisons tous suivre au Centre National des Etudes Spatiales, ils verraient alors que tout cela est assez troublant. Je crois que l’attitude d’esprit que l’on doit adopter vis-à -vis de ces phénomènes doit demeurer ouverte, c’est-à -dire qu’elle ne consiste pas à  nier à  priori. Nos ancétres des siècles précédents ont nié des quantités de choses qui nous paraissent aujourd’hui parfaitement élémentaires, qu’il s’agisse de la piézo-électricité, de l’électricité statique, sans parler d’un certain nombre de phénomènes liés à  la biologie. En fait, tout le développement de la science consiste à  ce qu’à  un instant déterminé on s’aperçoive que cinquante ans auparavant on ne savait rien et qu’on ne comprenait rien à  la réalité des phénomènes. »Lord Amiral Hill-Norton Chef d’état-major du ministère de la Défense de Grande-Bretagne, président du conseil militaire de l’O.T.A.N., déclara en 1973 : « Le fait que des objets, observés dans notre atmosphère ou méme sur la terre ferme, ne puissent étre assimilés à  des objets construits par l’homme ou à  un quelconque phénomène physique connu de nos scientifiques, semble évident. Un très grand nombre d’observations ont été rapportées par des personnes dont le sérieux me paraît indiscutable. On sait maintenant que nombre d’entre d’eux ont été des observateurs compétents, tels que des officiers de police ou des pilotes civils et militaires. Leurs observations ont bien souvent été confirmées par des dispositifs techniques tels le radar ou, de manière encore plus crédible, des interférences avec divers appareillages électroniques. »Général Douglas Mac Arthur Le 8 Octobre 1955″Les nations du monde devront s’unir car la prochaine guerre sera interplanétaire. Les nations de la Terre devront un jour faire front commun contre une attaque de peuples extraterrestres. »

Dans un discours devant l’Académie Militaire des Etats-Unis, le 12 mai 1962 : « Vous affrontez maintenant un nouveau monde, un monde de changements. Nous parlons en termes étranges, de l’exploitation de l’énergie cosmique, de l’ultime conflit entre la race humaine unie et les forces sinistres d’un autre système planétaire de la galaxie. »

Henry Kissinger A Evian, 1992

« Aujourd’hui, les américains seraient outrés si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour rétablir l’ordre. Demain, ils leur en seront reconnaissants ! Ceci est spécialement vrai si on leur disait qu’il existe une menace extérieure, réelle ou fictive, mettant en péril notre existence méme. Alors tous les peuples du monde supplieront leurs dirigeants de les délivrer de ce mal. Tout le monde craint l’inconnu. Quand les gens connaîtront ce scénario, ils abandonneront leurs droits individuels en échange de la protection de leur bien-étre par les gouvernements. Il me semble évident que les gens ne sont pas préts à  entendre tout ce que savent certains de nos dirigeants. Peut-étre que nos visiteurs extraterrestres peuvent décider qui est prét pour la vérité et qui ne l’est pas. Peut-étre est-ce une question de choix individuel. »

En 1999, COMETA, une association liée à  l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, composée d’officiers supérieurs, d’ingénieurs et de scientifiques, a conclu entre autre, à  « l’existence physique quasi-certaine d’objets volants inconnus ». Ce rapport qui se termine par 6 recommandations visant à  renforcer l’étude du phénomène, a été transmis au Président de la République ainsi qu’au Premier Ministre.

 RESUME de l’IHEDN sur le rapport COMETA :

Le texte de Cometa, association regroupant d’anciens auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) et présidée par Denis Letty, général de l’armée de l’air, reprend une série de témoignages accumulés sur l’apparition d’étranges phénomènes, tant dans le monde qu’en France. « L’hypothèse extraterrestre, en déduisent les auteurs du rapport, est de loin la meilleure hypothèse scientifique; elle n’est certes pas prouvée de façon catégorique, mais il existe en sa faveur de fortes présomptions, et si elle est exacte, elle est grosse de conséquences. » Méme si « aucun accident, et a fortiori aucun acte hostile, n’a eu pour origine certaine, du moins officiellement, un Ovni », la persistance du phénomène, estiment-ils, devrait donner lieu à  une « réflexion sur les conséquences stratégiques, politiques et religieuses qu’entraînerait une éventuelle confirmation de cette hypothèse ». Le général Bernard Norlain, ancien directeur de l’IHEDN, souligne, dans sa contribution au dossier, que « des problèmes concrets se posent, qui appellent une réponse en termes d’action ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *