Dwarka: la Maison de Krishna

La ville moderne de Dwarka (qui signifie «Portail vers le Ciel» en sanskrit) est situé dans l’Etat indien du nord-ouest du Gujarat. Cette ville est considérée comme l’un des Char Dham les plus importants (les quatre sites de pèlerinage sacrés de l’hindouisme), et l’un des sept sites religieux les plus anciens du pays (les six autres étant Ayodhya, Mathura, Haridwar, Bénarès, Kanchi et Ujjain. )

Dwarka

Dwarka et la ville sacrée Dvaraka

La réputation de Dwarka est principalement liée à l’identification de la ville moderne avec la ville sacrée mythologique de Dvaraka, qui est censée avoir été la première capitale du Gujarat. Dvaraka est mentionnée dans le Mahabharata, l’une des deux grandes épopées de l’Inde ancienne, ainsi que dans le Srimad Bhagavad Gita, le Skanda Purana, le Vishnu Purana et le Harivamsa.

Selon la mythologie hindoue, Dvaraka est la ville où Krishna, huitième avatar de Vishnou, a vécu. On croit que Krishna est né à Mathura, juste au sud de Delhi dans l’Etat moderne de l’Uttar Pradesh. Son oncle, Kansa était le dirigeant tyrannique de cette ville et il fut finalement tué par Krishna. Le beau frère de Kansa, qui était Jarasandh, le roi de Magadha, fut furieux quand il entendit parlé de l’assassinat de Kansas et il tenta de venger sa mort.

Yashoda baignant l'enfant Krishna d'après un manuscrit du Bhâgavata (1500)
Yashoda baignant l’enfant Krishna d’après un manuscrit du Bhâgavata (1500)

Bien que Mathura aie été attaqué 17 fois, elle ne tomba pas dans les mains de Jarasandha. Néanmoins, son clan, les Yadav, subit de lourdes pertes au cours du longue conflit. Comme Krishna se rendait compte que ses gens ne seraient pas capables de résister à une autre guerre avec Jarasandha, il décida de quitter Mathura avec les Yadav.

Krishna construit Dvaraka

Dans une version de l’histoire, Krishna aurait été porté par Garuda (la monture de Vishnou) sur la côte de Saurashtra dans le nord-ouest de l’Inde. C’est là que Krishna fonda la ville de Dvaraka. Dans une autre version de l’histoire, Krishna invoqua Vishwakarma, la divinité de construction, quand il  se décida à construire sa nouvelle ville. La divinité, toutefois, l’informa que la tâche ne pouvait être accomplie que si Samudradevi, le Seigneur de la mer, lui fournissaient quelques terres. Krishna adora Samudradevi, qui en fut heureux, et lui donna 12 lieues (773 km carrés) de terres. Sur la terre concédée, Vishwakarma fut alors en mesure de construire la ville de Dvaraka.

Le seigneur Krishna dans Dvaraka. Gouache et or sur papier du Harivamsha qui raconte la vie de Krishna. (circa 1600)
Le seigneur Krishna dans Dvaraka. Gouache et or sur papier tirée du Harivamsha qui raconte la vie de Krishna. (circa 1600)

Le plan de la ville mythologique de Dvaraka

Dvaraka est censée avoir été soigneusement planifiée. On dit que la ville était divisée en six secteurs qui contenaient des zones résidentielles et commerciales, des routes larges, des places, des palais (700.000 qui était faits d’or, d’argent et de pierres précieuses), ainsi que de nombreuses installations publiques, comme de beaux jardins et des lacs . Un hall appelé Sabha de Sudharma («Réunion de la vraie religion») était le lieu où les réunions publiques étaient organisées. Comme la ville a été entourée par l’eau, elle était reliée au continent par des ponts et un port.

Ami d'enfance de Krishna Sudama louant château d'or de Krishna dans Dvaraka. (1775-1790)
L’ami d’enfance de Krishna, Sudama louant château d’or de Krishna à Dvaraka. (1775-1790)

Sept Cités sur le site de Dvaraka

Krishna vécut le reste de sa vie dans cette ville nouvellement construite. Néanmoins, après avoir été abattu accidentellement par une flèche alors qu’il méditait sous un arbre dans une forêt du Bhalka Tirtha, Krishna quitta ce monde. Après la mort de Krishna, la ville qu’il avait fondée fut engloutie par une inondation, revenant ainsi à l’océan. On dit que pendant des siècles, un certain nombre de civilisations ont construit leurs villes dans la région où  se dressait autrefois la ville de Dvaraka. La ville présente de Dwarka est considéré comme le septième qui y aie été construite.

Gravure sur bois illustrant la mort de Krishna
Gravure sur bois illustrant la mort de Krishna

Un mélange d’histoire et de mythe

Dvaraka et son sort sont considérés par certains comme étant simplement un mythe. Néanmoins, il y a aussi ceux qui croient avec ferveur qu’il y a une base historique à cette histoire. Il y a eu des fouilles archéologiques menées en face du célèbre temple Dwarkadhish dans la ville moderne (la structure actuelle est datée du 16ème siècle de notre ère). Les résultats de ces fouilles suggèrent qu’il existe des preuves d’une installation proto-historique détruite datant du15ème siècle avant JC.

Dwarkadhish-temple
Le temple Dwarkadhish dédié à Krishna à Dwarka, Inde.

Une telle découverte a incité les archéologues à mener des recherches offshore. Les résultats de la recherche archéologique sous-marine montrent qu’il y a effectivement des structures immergées juste à côté de la rive de la ville modern. Ceux-ci comprennent des ancres en pierre de différentes formes et tailles, des blocs de pierre de taille qui étaient utilisés pour la construction des murs et des fortifications d’une ancienne ville. On pense que ces structures sous-marines datent elles-aussi du 15ème siècle avant JC. Ainsi, il est tout à fait possible que la ville mythologique de Dvaraka fondée par Krishna aie sa base historique dans cette installation proto-historique qui fut submergée par les eaux.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *