Du plancton sur l’ISS?

Accueil Forums Sciences et techniques La science Du plancton sur l’ISS?

Mots-clés : ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Pei-Pei, il y a 3 ans et 3 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #805640

    Il n’y a pas d’oxygène, zéro gravité, des températures extrêmes et un barrage constant de rayonnement cosmique à l’extérieur de la Station spatiale internationale. Alors, comment du plancton de mer a-t’il pu y arriver et pourquoi est-il encore en vie et en plein essor?

    Plancton

    Les cosmonautes russes Olek Artemiev et Alexander Skvortsov faisaient une sortie de routine dans l’espace pour lancer des nanosatellites (les jetant comme des balles de tennis à des lévriers russes) quand ils ont remarqué un peu de saleté à l’extérieur de la partie russe de la station spatiale et sur une fenêtre appelée un illuminateur. Ils ont utilisé des lingettes pour nettoyer les surfaces et une analyse ultérieure des particules microscopiques les a identifiées comme étant du plancton de mer ainsi que d’autres micro-organismes.

    Cela n’a jamais été vu auparavant, dit Vladimir Soloviev, chef de la mission orbitale russe de l’ISS orbitale. Il devait être sur le module lors de son lancement, dite- vous ? Bonne supposition mais Solovyev dit que le plancton de la mer n’est pas indigène de Baïkonour, au Kazakhstan, où les lancements russes ont eu lieu.

    kazakhstan-570x374

    Localisation de Baïkonour

    Alors, comment du plancton de mer plancton a-t’il fini à 260 miles dans l’espace? Il n’a pas simplement flotter jusque là-haut tout seul, n’est-ce pas? Chaud!, dit Soloviev.

    Le plancton au cours de ces stades de développement se trouve sur la surface des océans. Ce n’est pas typique de Baïkonour. Cela signifie qu’il y a des courants d’air ascendants qui atteignent la station et le déposent sur sa surface.

    Les premiers éléments de la station spatiale ont été lancées en 1998 de sorte que le plancton aurait pu y vivre depuis des années. On sait que les micro-organismes peuvent vivre dans des conditions extrêmes, mais c’est une première pour l’ISS. Jusqu’à présent, la NASA n’a fait aucun commentaire à propos de la découverte du plancton, ni sur le fait que ses astronautes sont aussi diligents que les Russes pour garder notre côté de la station spatiale propre et brillant.

    Dans l’intervalle, Solovyev prévoit d’autres études sur le plancton de l’espace.

    Si ce genre de choses peut se développer sans oxygène ou gravité à des températures extrêmes tout en étant bombardés par le rayonnement cosmique, ça me semble la chose parfaite à mettre dans mon bureau à la place de plantes.

    Source

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.