Du poulet jurassique…

Accueil Forums Sciences et techniques La science Du poulet jurassique…

Mots-clés : ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Pei-Pei, il y a 1 an et 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #805712

    Est-ce que ce poulet à un goût de dinosaure?

    Nous poserons-nous bientôt cette question au dîner ? L’an dernier, les scientifiques ont transformé avec succès les becs d’embryons de poulet en museaux qui ressemblent à ceux des Velociraptors. La semaine dernière, les chercheurs ont annoncé qu’ils allaient dans la direction opposée et qu’ils avaient génétiquement modifiés une cuisse de poulet pour la transformer en patte de dinosaure. Est-ce de la science ou un épisode des Simpsons?

    poulet

    La réponse est la science, avec un mélange de Flintstones et  de Jurassic Park. Tout d’abord, une leçon d’anatomie sur la cuisse de poulet. Une fois que vous l’avez grignotée (et que vous êtes bien léché les doigts), vous voyez deux os. Le long est la tibia et le petit est la fibula. Les velociraptors, les ancêtres dinosaures des oiseaux avaient une tibula et un tibia de longueur égale, reliée à la cheville. Quelque part dans le passé génétique, la tibule du poulet s’est réduit.

    chickenleg-570x481

    Anatomie patte de poulet

    Le chercheur brésilien Joâo Botelho a décidé de trouver un moyen rendre aux poulets leurs os de dinosaures. Travaillant à l’Université du Chili, il a analysé les embryons de poulet et il a constaté que leur jambe croissait à un taux égal pendant un temps, mais que quelque chose faisait que le péroné pensait qu’il était en pleine maturité et arrêtait sa croissance. Un gène appelé Hedgehog – ce n’est pas un personnage de dessin animé, mais une protéine (les humains ont aussi) qui régule la croissance osseuse en est responsable.

    Botelho a génétiquement supprimé la protéine Hedgehog chez les embryons de poulet et les fibules ont crû au même rythme et à la même longueur que le tibia, tout comme chez les dinosaures. Cela n’a pas donné aux poulets des jambes énormes ayant des mètres de long (désolé Homer), mais cela  les a rendre plus fortes. Le résultat de la recherche est publiée dans la revue Evolution.

    chart-570x325

    Une comparaison des dinosaures, des poulets et embryons de poulet avec l’os de dino dans une patte de poulet illustré en bas à droite

    Joâo Botelho est un peu le Dr. Frankenstein du poulet. Dans les expériences précédentes, il a inversé l’évolution de  l’opposition du premier doigt (pour se percher) chez les oiseaux vers  le doigt non-opposé des raptors. Mais Alexander Vargas, dont Botelho utilise le laboratoire, dit qu’il n’y a rien à craindre.

    Les expériences se concentrent sur les traits simples, pour tester des hypothèses spécifiques. Non seulement nous savons beaucoup de choses sur le développement des oiseaux, mais aussi sur la transition dinosaure-oiseau, qui est bien documenté par les archives fossiles. Cela conduit naturellement à des hypothèses sur l’évolution du développement, qui peuvent être explorées en laboratoire.

    Vraiment? Ils n’ont pas penser une fois à faire une grande jambe juteuse, prête pour le barbecue?

    the-next-step-570x381

    Ca pourrait être une meilleure idée…

    Source

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.