Sursaut radio rapide et extraterrestres

Accueil Forums Sciences et techniques La science Sursaut radio rapide et extraterrestres

Mots-clés : , ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Photo du profil de Pei-Pei Pei-Pei, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #813101

    Des scientifiques du  Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics disent que les sursauts rapides  radio, aka FRB, pourraient être des fuites des transmetteurs extraterrestres de la taille d’une  planéte alimentant des sondes interstellaires dans les galaxies lointaines.

    Une nouvelle étude a révélé que les rafales radio rapides – certains des signaux les plus mystérieux interceptés par les astronomes – pourraient en fait être le résultat de sondes spatiales extraterrestres ayant deux fois la taille de la Terre.

    Une nouvelle étude prétend que les signaux énigmatiques venant de galaxies lointaines  pourraient être des sondes dans  l’espace profond à des milliards d’années-lumière de la Terre, construites par des civilisations extraterrestres avancées.

    «Les sursauts radio rapides sont extrêmement brillants étant donné leur courte durée et leur origine à de grandes distances, nous n’avons pas identifié une source naturelle possible sîre», a déclaré le théoricien Avi Loeb du. Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics « Une origine artificielle vaut la peine d’être condisérée et vérifiée. »

    Dans une nouvelle étude, les experts ont déterminé que les «fuites» des émetteurs pourraient résulter en flashs extrêmement brefs que les scientifiques sur Terre captent finalement quand des sondes extraterrestres, leur planète hôte, leur Soleil et la galaxie se déplacent par rapport à notre planète.

    Difficile à prouver mais la possibilité existe

    Même si cette nouvelle étude est basée sur des spéculations,  cette explication est dans le domaine de la possibilité et est uniquement basée sur les lois de la physique.

    Tandis qu’une telle technologie est bien au-delà de ce que l’humanité peut construire, les civilisations extraterrestres avancées ailleurs dans l’univers pourrainet avoir déjà développé une telle technologie avancée.

    Les énormes sursauts radio rapide, aka FRBs, ont d’abord été interceptés par les radiotélescopes en 2007, et on pense qu’ils proviennent de galaxies lointaines dans l’univers.

    Les scientifiques n’ont pas encore identifié leur origine exacte, ce qui rend extrêmement difficile de déterminer ce qui les cause, mais une option est des extraterrestres.

    La nouvelle étude publiée dans le Astrophysical Journal Letters examine la possibilité de construire un émetteur radio suffisamment puissant pour être observé depuis la Terre.

    En fait, les scientifiques ont conclu que les émetteurs à énergie solaire, basée sur la lumière du soleil une zone ayant deux fois la taille de notre planète pourrait créer suffisamment d’énergie pour être observé par d’autres civilisations lointaine.

    En outre, les experts indiquent qu’un système de refroidissement à eau pourrait permettre à un tel dispositif massif de résister à des températures extrêmes.

    Mais pourquoi construire un tel instrument en premier lieu se sont demandés des experts? Ils font valoir que l’utilisation la plus plausible d’une telle puissance est la poussée  de voiles interstellaires. La quantité de puissance nécessaire serait suffisante pour pousser une charge utile d’un million de tonnes, soit environ 20 fois plus que les plus grands navires de croisière sur Terre.

    «C’est assez grand pour transporter des passagers vivants à travers des distances interstellaires ou même intergalactiques», a ajouté Lingam dans un article publié sur le site Web du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics.

    Les scientifiques ont expliqué que la «voile extraterrestre» s’appuierait sur un faisceau fixe venant de  l’émetteur. Bien que cela soit toujours orienté vers la voile, ici, les scientifiques de la Terre ne l’observent que comme un «flash» extrêmement bref, précisément ce que nous voyons lorsque nous interceptons les FRB. Cela serait du au fait que le faisceau de balaye à le ciel,  et ne pointe vers la que pendant un moment.

    Lorsqu’on lui a demandé s’il croyait vraiment que les rafales rapides de radio sont dues à des extraterrestes, il a répondu: «La science n’est pas une question de croyance, c’est une question de preuve. Décider de ce qui est probable à l’avance limite les possibilités. Il vaut la peine d’emettre des idées  et de laisser les données être le juge.  »

    Source: Centre Harvard-Smithsonian pour l’astrophysique

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.