Temoins et MIB

Accueil Forums Ufologie Vos opinions Ufologiques Temoins et MIB

Mots-clés : 

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Pei-Pei, il y a 1 an et 12 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #800314

    Freaney, qui était constructeur de métier, avait peu d’intérêt pour le sujet des ovnis jusqu’à ce qu’un jour en mars 2013,  lui et son collègue aient vu un certain nombre de lumières étranges dans le ciel de Nouvelle-Galles du Sud, suivie de l’apparition d’un avion militaire qui semblait les poursuivre.

    Quelques mois plus tard, les objets ont commencé à apparaître sur une base régulière, ce qui a incité Freaney à acheter une caméra vidéo afin de pouvoir essayer d’enregistrer quelques images. Mais quand il a intensifié ses efforts pour déterminer ce que pouvaient être les objets,il a commencé à attirer un type d ‘attention vraiment pas désiré.

    « Je voulais voir et filmer un objet, puis directement après, je suis rentré à la maison et un hélicoptère s’est montré et s’est positionné au-dessus de la maison, » dit-il. « Donc, j’ai commencé à filmer les hélicoptères ainsi que les objets volants non identifiés. C’est arrivé maintes et maintes fois, 20 ou 30 fois au moins. »

    « Quand ils planent la hauteur d’un poste d’un lampadaire au-dessus de votre maison et se montrent la fenêtre, ce n’est certainement pas un entraînement militaire. Peut-être que j’ai filmé quelque chose que je ne devais pas avoir. C’est une possibilité. »

    Les incidents ont finalement atteint leur paroxysme, deux semaines avant qu’il ne parle de ses expériences à un groupe d’ufologue local. Il était dehors au volant de sa voiture près de son domicile quand une grande limousine noire l’ a suivi et l’a poussé sur le côté de la route.

    Deux hommes en costumes noirs ( MIB ) sont sortis et se sont approchés de la fenêtre de son véhicule. Les étrangers connaissaient son nom et l’ont averti en termes non équivoques que ce serait mieux s’il gardait sa bouche close.

    Bien qu’initiallement il se soit senti  inquiet, Freaney a  cependant décidé d’aller de l’avant et de témoigner.

    «Le but de ces deux ans et demi de contact, je crois, est que je fasse passer le message que tout ce qui se passe est réel,» dit-il.

    « La seule chose que j’en ai tiré est de raconter aux gens ce que je vois. »

    Source

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.