Le virus Zika pire que prévu?

Accueil Forums Ecologie et santé Santé et alimentation Le virus Zika pire que prévu?

Mots-clés : ,

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Pei-Pei, il y a 1 an et 4 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #805634

    Quelque chose d’aussi irritant qu’un satané moustique a semé la peur dans le monde entier. La propagation rapide du virus Zika transmis par les moustiques enlève la joie loin de la maternité. Une nouvelle étude, avec des résultats publiés récemment dans le New England Journal of Medicine, fournit un type plus fort de preuves que les études précédentes sur les effets de Zika pendant la grossesse. Cette étude a examiné le matériel génétique du virus, qui est considéré comme plus fiable que la recherche d’anticorps produits par le système immunitaire en réponse à l’infection Zika.

    Virus Zika

    Les inquiétudes sur le lien entre le virus Zika et la microcéphalie (des petites têtes et des malformations congénitales) sont en croissance au Brésil et d’autres pays d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale.

    Zika_americas_FEB1.0

     

    Cartographie de la propagation du virus Zika

    La dernière étude montre que les femmes enceintes qui ont été infectés peuvent également risquent d’avoir des problèmes supplémentaires pendant la grossesse, laccoucher d’un enfant avec d’autres problèmes de santé ou la mort du fœtus.

    Zika_virus3.0

    Le Dr. Karin Nielsen Saines, co-auteur de l’étude et professeur de pédiatrie clinique à David Geffen School of Medicine de UCLA, dit:

    Zika provoque définitivement les problèmes. Nous pensons que la microcéphalie n’est que la partie émergée de l’iceberg.

    Les chercheurs ont recruté des femmes enceintes dans une clinique au Brésil sur lesquel une éruption rouge était apparue au cours les cinq jours précédents. Ils ont testé le sang et d’urine à la recherche du virus Zika. Sur les 88 femmes inscrites, 72 ont été testés positives pour le virus. Les femmes, qui étaient en bonne santé, sans risque de grossesse, ont été suivies et les chercheurs ont recueilli des données cliniques et échographiques. Des échographies ont été réalisées sur 42 femmes avec Zika et 16 sans le virus. D’autres participantes ont décliné l’échographie. Parmi les femmes, 30% des femmes infectées Zika ont révélé des anomalies fœtales, 12% ayant des fœtus avec microcéphalie. Les femmes non infectées par le virus ont des fœtus sains.

    On a découvert que la plupart des fœtus infectés par le virus Zika avaient un retard de croissance intra-utérin, l’ensemble du fœtus est anormalement petit, pas seulement la tête. Les lésions au cerveau ou à la moelle épinière et d’autres problèmes du système nerveux ont été trouvés chez 16% des fœtus infectés par Zika.

    10-1939-F.0

    L’éruption rouge indiquant la présence du virus Zika

    Sept desfemmes infectées par Zika avaient des carences dans le placenta, de sorte que le foetus ne recevait pas d’oxygène ou d’autres éléments nutritifs. Deux des femmes infectées par le virus Zika ont eu des mortinaissances à 36 et 38 semaines, respectivement. Un bébé (autrement normal) a été accoucher de toute urgence afin de sauver sa vie. On a constaté qu’il y avait un risque élevé de mort fœtale au cours du dernier trimestre chez les femmes infectées par Zika. Certaines femmes ont tellement peur qu’elles demandent à leurs médecins de provoquer l’accouchement au cours du deuxième et du troisième trimestre, afin de minimiser les dommages à leurs foetus.

    Cette infection virale Zika a été appelée syndrome congénital du virus Zika. Les chercheurs admettent que d’autres études, avec un groupe d’étude plus vaste, doivent être menée afin de connaître le taux réel de complications des grossesse liées à Zika.

    Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg…

    Source

    Voir également: Virus Zika et moustiques OGM

  • #806236

    officiellement ZIKA n’est pas arrivé à Cuba mais le moustique tigré fait quelques victimes tout de même, principalement en Oriente, avec la dengue (comparable au chickunguya )

    Source: http://www.infos-sante.org/

  • #806239

    Au début on pensait que le virus Zika transmis par les moustiques était entré au Brésil en 2014 avec les voyageurs de la Coupe du Monde de la FIFA ou lors d’une course de championnat de canoë. Une nouvelle recherche suggère que le virus a en fait été apporté au Brésil un an plus tôt, en 2013.

    zika-virus-dish_br_3560291b-585x306

    Les chercheurs ont écrit que ils ont analysé le génome de Zika à partir de plusieurs échantillons prélevés au Brésil. Les échantillons venaient d’un donneur de sang,  d’un cas mortel et d’un nouveau-né avec microcéphalie (la maladie congénitale liée à l’épidémie). Ils ont comparé ces informations aux données de vol de l’aéroport de tous les pays ayant signalé des épidémie de Zika entre 2012 et 2014.

    pacific-island

    Parmi les échantillons, ils ont trouvé peu de variations génétiques. Les cas sont étroitement liés à une souche qui a circulé en Polynésie française en Novembre 2013. Cela suggère que tous les cas causés par des virus ont une origine unique, une seule introduction dans le pays. Ainsi, une personne de la Polynésie française aurait pu introduire le virus au Brésil.

    Martin Hibberd, professeur de maladies infectieuses émergentes à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, un expert qui n’a pas participé à cette étude récente indique:

    L’introduction d’un virus Zika conduisant à une épidémie généralisée peut sembler surprenante. Cependant, la modélisation d’autres foyers Zika, ainsi que des épidémies de dengue qui y sont fortement liées, suggèrent que ce n’est pas rare. Dans les bonnes conditions avec les moustiques et les humains suffisamant prôches, le virus peut se propager rapidement.

    Le virus Zika a été identifié chez des singes rhésus en Ouganda en 1947 , les premiers cas humains ont été signalés en 1952. Selon l’Organisation mondiale de la santé, des épidémiess ont eu lieu en Afrique et en Asie. Entre 2013-2014, des épidémies de Zika ont été signalés dans plusieurs îles du Pacifique, dont Tahiti et la Polynésie française. Le Brésil est devenu le premier pays des Amériques à signaler le virus Zika en mai 2015. Environ 30.000 cas ont été signalés au Brésil, jusqu’à présent.

    13520172014021-e1452905404864

     

    Zika a rarement des symptômes. Les symptômes qui surviennent ressemblent à ceux de la fièvre  dengue ou au chikungunya. Le virus a été signalé dans le sud des États-Unis.

    Source

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.