Hiéroglyphes en Question episode 1

hieros (1)Les religions chrétiennes et hébraïques seraient-elles des perversions de la religion originelle de l’Egypte ancienne ?

Un chercheur egyptien Ossama Alsaadawi, dénonce la mauvaise interprétation et traduction des hiéroglyphes et ce, depuis Champollion.

Pour comprendre, quelques petits rappels sont necessaires, je vous les livre en vrac :

Les coptes d’Egypte sont parmis les plus anciens chrétiens. Le mot « copte » est l’abréviation du grec « Aigyptos », terme formé sur le mot « Het-Ka-Ptah », la maison du Ka (où l’àme) de Ptah. Il désigne les chrétiens égyptiens et leur liturgie ainsi que celle des chrétiens éthiopiens. Autre définition : vient du grec aeguptios qui signifie égyptien.

La Bible hébraïque nomme 600 fois l’Egypte et 270 fois Pharaon. Et le Décalogue commence par préciser que YHWH a fait sortir son peuple du pays d’Egypte, la maison de l’esclavage. Et l’on ressent dans toute la Bible un peuple traumatisé par ses origines lointaines.

Du fait que la culture égyptienne est bien plus ancienne que la culture hébraïque, on lui attribue évidemment, et pas forcément à  tort, un certain nombre d’antécédents. Par exemple l’importance du sacrifice, la circoncision, le baptéme, l’organisation et le rôle du temple etc. Mais en fait, on pourra lui attribuer bien plus encore, vous le verrez dans la suite de cet article.

Pour bien comprendre le cheminement de pensée d’Ossama Alsaadawi, il faut également se rappeler que la langue arabe parlée et écrite en Egypte est de l’arabe pur appelé également arabe littéraire. Et Ossama Alsaadawi d’expliquer :

La langue égyptienne Parlée :
AE: Lire Ancienne Egypte
1A = si nous suivons à  la trace les graphèmes AE, ou les signes Hiéroglyphiques écrits, nous constatons qu’ils étaient extrémement stables depuis les temps pré dynastiques lointains jusqu’à  l’année 390 ap J.-C.. Cela signifie simplement que la langue d’AE  est restée stable pendant cette longue période de temps.

1B = le Copte Egyptien  a empéché  la Langue égyptienne parlée d’étre perdue pendant la période de 330 av. J.-C jusqu’ici, en insistant pour préserver leurs noms d’AE et la langue parlée quotidienne, comme :

3aziz – Ghali – Nakhlah – Mo7ib – Samir – Monir – Gameel – Magdi – Sam3an – Fawzi – H’ilmi – Khaleel – Bushra – Labeeb – Wahba – Shakir – Milaad – Amin – Ghlalib – Farag – H’abeeb, etc.

Cela signifie simplement que :

La langue Egyptienne parlée n’a pas changé depuis les lointains temps pré dynastiques à  nos jours. La langue parlée égyptienne a gagné beaucoup de mots étrangers mais son coeur principal n’a pas changé.

1C = la langue parlée arabe est seulement une partie de large langue parlée égyptienne. N’importe quel Egyptien peut facilement compter des centaines des mots égyptiens qui n’ont aucun équivalent dans l’arabe classique. C’est ce que nous appelons la langue égyptienne ‘familière’ ou ‘3ammiyyah’.

Voici un exemple :

Des peuples égyptiens utilisent un mot de négation quotidien qui n’a aucun équivalent dans l’arabe classique, c’est (sh) ou (ma .. sh).

Par exemple :

Le mot (rou7 / rouH) qui signifie (va) n’a aucun équivalent dans l’arabe classique.
Les Egyptiens disent (ma – tro7-sh) = (matroHsh), Qui signifie (n’allez pas).

Vous ne trouverez jamais le mot (troHsh) ou (matroHsh) dans l’arabe classique!!

Il y a des centaines de tels mots introuvables dans l’arabe classique.

Je vous passe les travaux techniques de déchiffrement proprement dits effectués par Ossama Alsaadawi. Vous trouverez aisément ces informations dans ses livres ou sur son site ( http://www.ossama-alsaadawi.com ).

Voici quelques exemples de graphèmes avec la traduction d’Alsaadawi et la traduction « officielle »:


Lm
Vraie valeur phonétique de ce signe [S34] de cravate = Lm
Ils l’ont à  tort déchiffré ‘à  3ankh’!!


S-Lm = slm = silm

Vraie valeur phonétique de ce signe = salam = paix
Faulkner, Dictionnaire de Moyen p.214 égyptien.
Il l’a traduit : ‘ perpétuez le nom ‘!!


Rb
Vraie valeur phonétique de ce lion couché seigneur le signe [E23] = rb
Ils l’ont à  tort déchiffré à  ‘ rw, L ‘!!


Hw
Vraie valeur phonétique de ce signe [C3] de Noah = Hw
Ils l’ont à  tort déchiffré à  ‘ DHwti, tHoth, Thoth ‘!!


Nb + na
Vraie valeur phonétique de ce signe [S5] = nb + na
Ils l’ont à  tort déchiffré à  ‘skhmty’!!, ‘ la couronne double de l’Egypte Supérieure et Inférieure ‘!!

Exemple :
Nabi = Prophète
Nabil = noble


nf
Vraie valeur phonétique de ce reniflement de nez (Eg. niff) le signe [C6] = nf
Ils l’ont à  tort déchiffré à  ‘ inpw!! d’Anubis


Ga
Vraie valeur phonétique de ce signe [F4] ‘aga’ = ga
Ils l’ont à  tort déchiffré ‘au Chapeau’!!


Za
Vraie valeur phonétique de ce signe [I15] en zigzag de serpent = za
Ils l’ont à  tort déchiffré à  ‘ Hfaw, Ddft ‘!!

Exemples :
Zanb = péché, Hafizan = protecteur, Zaalim = oppresseur, 3azaab = torture, etc


Qm
Vraie valeur phonétique de ce signe [A53] se levant = qm
Ils l’ont à  tort déchiffré à  ‘ wi, twt, qi, la statue, la maman, etc ‘!!


Rn
Vraie valeur phonétique de ce signe [V9] d’anneau = rn
Ils l’ont à  tort déchiffré à  ‘shnw’!!

Les graphèmes ci-dessus, ne représentent vraiment qu’une toute petite partie du travail de traduction d’Ossama Alsaadawi, mais la suite est encore plus interessante !

La suite, la voici, accrochez-vous !

3a-rb
3a-rb = 3arab = Arabe!!
Wallis Budge EHD p.112a


sr-r2

Dieu AE’Osiris’

est en fait le Vrai Prophète égyptien Antique ‘l’Israël’.
sr-r2 = isra2il = l’Israël!!

Wallis Budge EHD p.83a, traduit : ‘ . Dieu égyptien dynastique . ‘!!
NwH

Dieu AE’Thoth’ est en fait le Vrai Prophète égyptien Antique ‘NwH’ ou ‘Noah’.
NwH / Noah = Noé
Ibrahim

Dieu AE ‘PtaH’ est en fait le Vrai Prophète égyptien Antique ‘Ibrahim’ ou ‘Abraham’.
Mwsa
Dieu AE ‘ImHotep’ est en fait le Vrai Prophète égyptien Antique ‘Mwsa’ ou ‘Moïse‘.

dawwdLe Vrai Prophète égyptien Antique et le Roi David (dawwd)
SolaiymanLe Vrai Prophète égyptien Antique et le Roi Solomon (Solaiyman)
MaryamLa déesse AE ‘Isis’ est en fait le Vrai Egyptien Antique devinent Maryam ou ‘Mari‘.

Et pour finir:

almasieHu 3isa
= the Christ Jesus

Quelques autres traductions en images :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *