Il y a quelque chose dans notre maison – deuxième partie

Note de l’auteur: Ceci est le deuxième partue d’une histoire sur quelque chose de mauvais qui a envahi la maison de Kim et Mike Smithmeyer, et de leurs jumeaux sept ans à Liberty, Missouri.

Trois ans après que les Smithmeyer ont emménagé dans leur maison nouvellement construite à Liberty, Missouri, des phénomènes étranges sont lentement apparu dans leurs vies. Après quatre ans de coups inexpliqués et de portes qui claquent, les choses ont commencé à cibler les enfants.

Un corps de la taille de la taille d’un enfant a touché le lit, un matin, réveillant Kim Smithmeyer.Elle s’attendait à un de ses jumeaux, Dan ou Randy, essayant de se faufiler dans le lit avec elle. Elle se prépare, alors se dresse pour les surprendre, mais personne n’était là.

Ce ne fut pas le seul événement impliquant des formes semblables à des enfants qui ait surpris Kim. De petites voix ont appelé « maman » dans la nuit, bien que quand elle a été voir ses enfants, ils dorment.
Puis des choses ont commencé à parler aux jumeaux.

«Randy a mentionné qu’il arrivait parfois, quand papa n’était pas la maison, qu’il entendait (papa) dire:« Hé, les gars, »dit-elle .«Randy a aussi dit:« Je suis vraiment fatigué des portes qui se ferment et que personne n’entre.  »

Kim est sûr que son expérience dans la maison n’a pas influencé ce que ses enfants lui ont dit, parce qu’ils ne savent pas ce qui lui est arrivé.

« Je n’ai pas parlé avec mes enfants de l’un des trucs que j’ai déjà vu. Ils ont sept ans, « dit-elle. «Ils ont entendu les portes se fermer. Ils sont descendus une nuit et lui ont dit: «peut-on dormir avec vous? Nous sommes fatigués d’entendre les sons de grattement dans notre chambre.  »

Même si elle n’a pas entendu les mêmes sons de portes qui claquent ou de grattements, les enfants les ont entendu, a dit Kim, la chambre des jumeaux se semble différente de toutes les autres pièces de la maison. Et ils le ressentent aussi.

Un jour, Dan, chez qui a été diagnostiqué un TDA-H (1) et un trouble d’anxiété et qui agit souvent avec colère, s’est mal conduit et Kim l’a envoyé dans sa chambre.

«S’il ne fait pas quelque chose de bien la première fois qu’il se met en colère contre lui-même», dit-elle. »J’ai monté un verre d’eau et je lui ai dit:« Que pouvons-nous faire au sujet de ta colère?  »

C’est alors que les ténèbres ont enveloppé la vie de Kim.

« Je suis juste fatigué de la voix me disant de faire de mauvaises choses », a déclaré Dan.

Calmement, Kim a demandé: «Qu’est-ce que tu veux dire? »

Dan regarda ses mains.

«Eh bien, je ne veux pas le dire parce que ce sont de mauvais mots et ils pourraient blesser vos sentiments », a t-il dit.

«Tu me peux tout me dire », lui a dit Kim.«Si c’est mauvais, tu n’a pas besoin de traiter avec elle de toute façon. »

Dan regarda sa mère.

« La voix me dit de te tuer», a t-il dit.

Kim s’assit et regarda son fils, en essayant de ne pas laisser voir à Dan comme ces paroles l’ avait perturbée.

« Ils te disent de me tuer? »

«Oui», a t-il dit.

« Autre chose? »

Il regarda vers le bas.

« De blesser les chats et de faire des choses à mon frère », a déclaré Dan.

Kim se leva et dit qu’elle allait chercher papa. Lorsque Mike est entré dans la chambre, ils se sont assis, et Kim a pris Dan sur ses genoux.

« Je ne veux pas le dire », a déclaré Dan brusquement.

«Quelqu’un a t-il dire quelque chose? » a demandé Kim .

« Coupez la tête de la chienne  » Dan a dit d’une voix faible.

Kim revient sur ce moment d’ horreur.

« Il a dit la voix avait dit qu’ils avaientt tué Jésus », a dit Kim. «Nous ne regardons pas les films d’horreur. Je ne peux pas l’imaginer me disant qu’il veut me tuer.  »

Ils ont emmené ce garçon normalement poli, et respectueux chez un psychiatre le lendemain. Kim a dit qu’ils étaient ouverts à la thérapie, aux médicaments ou une solution paranormale – à tout ce qui pourrait aider leur fils.

Dan a passé le week-end suivant chez sa grand-mère. »Il a été parfait », a dit Kim.

Mais quand Dan est rentré, l’heure du coucher ne fut pas si parfaite.

« Quand nous l’avons ramené de la maison de maman, il était de bonne humeur, mais quand on l’a emmené dans sa chambre son attitude a complètement changé », a dit Kim. »Il a juste dit, ‘je peux juste dormir avec toi? »

«Tu ne veux pas dormir ici? » a demandé Kim .

«Non, je ne veux pas dormir ici. »

Kim pouvait voir la peur dans les yeux du garçon.

« J’ai dit OK. »

Comme Kim et Mike regardaient les garçons descendre les escaliers vers la chambre des parents, des coups sourds se sont fait entendre dans la chambre.

« J’ai entendu trois coups dans la garde-robe», dit Kim. »J’ai dit à mon mari, je sais que tu as entendu cela. C’était trois coups, Mike. C’était dans le placard.  »

Mike, qui avait tenu la porte tout le temps, regarda Kim, le visage blême, et secoua la tête.

« Kim », a t-il dit. »Je l’ai senti dans la porte. »

À ce stade, ils ont décidé de faire quelque chose contre ce qui se cachait dans leur maison.

«Je me sens comme une folle. Je parle à la maison », dit Kim. »Je dis, « Je sais quelque chose est ici. S’il vous plaît juste n’effrayer pas ma famille laissez mes enfants tranquilles.  »

Bien que Kim et Mike soient intéressés par le paranormal et regardent différents programmes de chasse aux fantômes à la télévision, ils n’en parlent pas avec les garçons.

« Je suis intrigué, mais je n’ai jamais fait de Ouija ou quoique ce soit », a dit Kim. »Je pense juste que tout est possible. Je pense que nous allons garder les garçons dans notre chambre pendant un moment.  »

Note :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_du_d%C3%A9ficit_de_l’attention

Source : http://from-the-shadows.blogspot.com/2011/06/theres-something-in-our-house-part-two.html

La première partie est @ https://veritas-europe.com/paranormal-et-insolite/il-y-a-quelque-chose-dans-notre-maison/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *