ITER : quand les politiques s’en mèlent

Le site français de Cadarache défendra les couleurs de l’Union européenne dans la compétition internationale pour l’accueil du futur réacteur de fusion expérimental Iter. Cette décision a été prise « à  l’unanimité » par les ministres européens de la Recherche.

Le Projet ITER vise à  construire un grand réacteur de fusion expérimental, afin de produire dans un délai de 30 ans de l’énergie propre et sure à  un stade pré-industriel, à  partir notamment de l’hydrogène, en reproduisant la fusion qui a lieu dans les étoiles. Antériorité de l’expérience, faisabilité technique et rapport coût/efficacité font la force du CEA. Les ultimes négociations internationales sur le choix du pays hôte d’Iter, pour lequel la France sera en concurrence avec le Japon, doivent s’ouvrir le 4 décembre à  Washington. La décision finale est attendue au terme d’une autre réunion les 19 et 20 décembre dans la capitale américaine…

ITER est un programme international de recherche sur la fusion thermonucléaire contrôlée. Ses retombées économiques sont particulièrement importantes : Elles sont évaluées sur 20 ans à  2 milliards d’euros. La phase de construction (2005 à  2013) créerait 3400 emplois en génie civil et 4500 en électromécanique.

Le choix du site d’Iter reporté, prochaine réunion pas avant février

20/12 20:05 : La décision sur le choix du site du futur réacteur expérimental de fusion nucléaire (Iter) a été reportée samedi par les six partenaires du projet et n’interviendra pas avant février, ont annoncé les participants à  une réunion ministérielle près de Washington.

« La décision est reportée, probablement mi-février », a déclaré un émissaire du gouvernement français sur Iter, Pierre Lellouche, à  des journalistes français à  l’issue de la réunion organisée à  Reston (Virginie).

L’Union européenne, la Russie et la Chine soutiennent le site de Cadarache, alors que les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud préfèrent le -Mura, selon un membre de délégation présent à  la réunion.

Le choix du site doit se faire par consensus, et non à  l’issue d’un vote à  la majorité.

Le choix n’a pas encore était fait.Mais il va s’en dire que la rancune des USA contre la France, l’Allemagne et la Russie est toujours présente. Les Usa soutiennent actuellement le Japon. Le Chemin de Iter sera encore long avant d’obtenir une décision favorable pour la France. Les Usa sont également tournés vers le Pacifique. Car ils savent très bien que la puissance de demain qui possèdera cette région du monde sera le dominateur du Monde.

La Chine en est consciente et c’est certainement une de ces raisons qui la pousse à  contrecarrer les USA dans le choix du Japon. La course de Iter sera rude et douloureuse pour toutes les parties. A suivre…
Fred

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *