La Mort lente

Voici un petit album photo qui fait froid dans le dos:

http://www.nytimes.com/slideshow/2011/02/06/opinion/specimens_extinct.html

Quelques-unes des dizaines de milliers d’espèces dont les scientifiques disent qu’elles ont disparu ou qu’elles sont gravement menacées d’extinction au cours des 30 dernières années.

http://www.nytimes.com/slideshow/2011/02/06/opinion/specimens_extinct-10.html

Pas grave me direz-vous. Il y a plus important… Et pourtant en Nouvelle Zélande, la disparition de deux oiseaux pollinisateurs a provoqué le lent déclin de plantes communes dans le Nord de l’ile.

http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-12347073

Et aussi ceci qui devrait nous incliner à réfléchir:

Sur la voie actuelle, selon l’estimation de EO Wilson, la moitié de toutes les espèces animales et végétales pourraient disparaître d’ici à 2100 – ce qui représente la durée de vie d’un enfant né aujourd’hui. Le Kenya risque de perdre ses lions dans les 20 ans qui viennent. L’Inde va en finir avec ses tigres. La déforestation partout dans le monde signifie que des milliers d’espèces trop petites ou obscures pour être maintenus en vie dans un zoo disparaissent tout simplement chaque année.

http://opinionator.blogs.nytimes.com/2011/02/03/lost-and-gone-forever/?ref=opinion

Notre écosystème est en train de s’écrouler. Des espèces indispensables sont en train de disparaître.

Tout cela laisse indifférent.

Et pourtant quel sera le monde que nous laisserons ? Un monde sans vie ou alors ne survivant que par les OGM ? Si les pollinisateurs disparaissent, plus rien ne pousse, hors les OGM. Il n’y aura plus de nuisibles, plus de prédateurs. L’uniformité régnera. Un monde mécanisé où les poires pousseront dans directement dans des boites comme l’avait imaginé le regretté Barjavel.

Je ne veux pas de ce monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *