La Russie développe un vaisseau spatial révolutionnaire

Actuellement, la Russie travaille sur une nouvelle navette spatiale.
Au cas où Rosaviacosmos accepterait de financer le projet, la navette remplacera « Soyouz » d’ici 2010. Ceci a été rapporté par l’Administrateur et député Boris Sotnikov du centre scientifique technologique des travaux et du projet « Energia » .

026_p_05
« la nouvelle navette spatiale conçue, sous « sous le nom Clipper « est prévue pour transporter des équipages et des cargaisons vers les stations orbitales, et aussi, si le besoin se fait sentir, d’assurez l’évacuation de secours des cosmonautes et des équipements vers la terre, ». Selon Sotnikov, « Clipper » sera utilisée pour des vols orbitaux autonomes jusqu’à  10 jours. Elle sera également employée pour des buts scientifiques et de recherches. En outre, au cas où Rosaviakosmos approuverait une telle décision, la nouvelle navette pourra également transporter 2 pilotes + 4 touristes.

La navette sera également capable de transporter une cargaison pesant jusqu’à  700 kilos. « Energia », peut transporter un poids initial de 14,5 tonnes et la navette de 10 metres. Clipper serait lancée en orbite à  l’aide de fusée, du porteur russe « Onega » qui ressemblera très probablement à  une version plus actualisée de « Soyouz ».

La navette pourrait étre lancée de tous les centres russes de l’espace (Baikonur et Plesetsk) avec des plates-formes de lancement conçues pour « Soyouz ».

Au cas où le nouveau projet conçu « Soyouz sur Kourou » serait un succès et avec une permission des associés étrangers, « Clipper » pourrait également étre lancée du complexe de lancement de Russie dans Kourou situé en Guyane française française, rapporte RIA « Novosti ».

Source: Izvestia

Serait ce une futur alliance des agences spatiales européennes et Russes. En tout cas, cela semble devenir le cas. Ce qui serait profitable aux Européens, car nous ne possédons pas de vaisseaux spatiaux pour envoyer nos spationautes.

Cette course spatiale en avant était il le prélude à  l’objectif Lune ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *