La technologie des ovnis: perception

1/ Limitation de la perception humaine et invisibilité des OVNIs

Je pars de l’hypothèse que pour survivre dans le cosmos, les intelligences qui contrôlent le phénomène OVNI doivent avoir développé des moyens d’adaptabilité et de survie.

Ce que je déplore parfois en ufologie est le manque de formation des ufologues dans des domaines autres que la physique, l’astronomie et l’aéronautique. Ceci diminue beaucoup la capacité d’analyser efficacement certains cas avec tous les outils disponibles. Je ne crois pas que le problème OVNI soit un problème impossible résoudre mais plutôt que nous ne nous sommes pas servis de toute la connaissance Dont nous disposons déjà. Comment expliquer un cas OVNI et ses bizarreries qui semblent défier la physique si l’ufologue ne sait rien de la biologie humaine et des limitations cognitives de l’Homme?

Je considère qu’il est important d’avoir une bonne connaissance de nous-mêmes et de notre fonctionnement avant d’étudier les OVNIs et les extraterrestre, car la facette importante dans n’importe lequel cas OVNI demeure le témoin. Il est plus que probable que l’intelligence qui se cache derrière le phénomène OVNI connait toutes nos limitations de perception et en profite pour nous berner. Ceci explique sa grande adaptation à se fondre dans l’histoire humaine tout au long des âges. Être toujours là mais sans trop déranger. Nous ne voyons peut-être que 5% du trafic OVNI au-dessus de nos têtes à cause de ceci. Nous nous fions trop à nos sens qui sont limités.

photo – échiquier Adelson A)

Avant de commencer de parler du sujet de cet article, je vais vous inviter à participer a une petite expérience scientifique intéressante. Regarder la première photo avec l’échiquier. Si je vous demande la couleur des cases A et B, vous me répondrez sans doute que la case A est grise foncée et la case B grise claire. Eh bien non… Les deux cases sont de la même couleur, comme le prouve la figure suivante.

(photo – échiquier Adelson B)

D’ailleurs en fixant bien entre les deux cases vous verrez avec un peu de concentration que les cases sont bien de la même couleur. Il s’agit d’une simple illusion d’optique basé sur les contrastes connue sous le nom d’échiquier d’Adelson. Avouez que c’est un peu inquiétant de constater nos propres limitations visuelles. Nous avons des faiblesses semblables dans tous nos autres sens (ouie, toucher, odorat, etc…).

Pourquoi je parle de tout ceci? Parce que je suis persuadé que l’intelligence-OVNi est au courant de toutes nos limitations à force de nous observer, nous étudier,  voire nous enlever. Plusieurs ufologues se sont aperçus qu’il y avait une interrelation forte entre le témoin et l’ovni aperçu dans plusieurs cas. Il est très évident dans ces cas OVNIs qu’une force inconnue a influencé le témoin dans ce qu’il a vu. Il ne s’agit pas seulement d’une Témoin X qui voit un phénomène Y et qui le décrit. Souvent le phénomène Y envoit un Facteur inconnu Z vers le témoin X qui donne un caractère quasi magique ou spirituel à l’expérience OVNI.

La perception des couleurs

Il est important de comprendre le mécanisme par lequel une image se forme dans le cerveau après qu’une réflexion lumineuse sur un objet envoie une information à la rétine. Je considère que c’est essentiel de connaître le fonctionnement de l’œil humain en ufologie ainsi que de savoir ce qu’est la couleur. Car sachant que toute objet renvoie de la lumière qui aide le témoin à se forger une image mentale d’un chose, il faut aussi considérer qu’une civilisation avancée pourrait se servir de notre œil comme d’un écran de cinéma pour nous faire voir ce qu’elle veut ou presque. Une parfaite maitrise de l’énergie lumineuse renvoyer par un objet vers l’oeil pourrait permettre à une civilisation avancée d’agir ici dans le secret le plus total et d’influencer la perception du témoin.

Dans le cas des OVNIs la première chose à se rappeler est que nos sens nous trompent malgré que l’on soit certain de ce qu’on voit, d’où mon exemple avec l’échiquier d’Adelson. Sur les pellicules de photos d’OVNIs, les images sont souvent différentes de ce que le témoin a vu à cause des limitations de l’œil humain. Ce serait trop long de vous expliquer tout le mécanisme par lequel l’être humain perçoit les couleurs mais disons que nous sommes pratiquement aveugle par rapport à certaines espèces animales. Je vous suggère de lire ces articles de vulgarisation sur la vision et les couleurs avant de poursuivre la lexture de cet article:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chiquier_d%27Adelson

http://www.archimedes-lab.org/color_optical_illusions.html

Seulement l’étude des couleurs nous apprend des choses passionnantes sur des principes de physique utile en ufologie. La chose importante à se rappeler est que tout objet absorbe une partie de la lumière qu’il reçoit et en renvoit une partie vers la personne qui regarde. D’un point de vue théorique, un objet qui réussirait à absorber (ou à la faire dévier dans une autre direction que celle de l’observateur) 100% de la lumière deviendrait invisible à l’oeil humain.

La couleur est de l’énergie et un phénomène électromagnétique. Tout dépends de la manière dont la lumière reflète un objet. Tout les objets absorbent une partie de la lumière qu’ils reçoivent et reflètent le reste vers les yeux. Un principe proche du comportement des ondes radars. Cette réflexion de la lumière est interprétée par des couleurs par le cerveau. Une couleur est une onde lumineuse qui possède une place précise dans le spectre.

La façon dont la lumière est absorbée par un objet et est renvoyée vers la rétine est très proche du principe des ondes radars. Pour avoir une idée sur le fonctionnement des ondes radars et sur la furtivité, je vous recommande des articles vulgarisés que j’ai écrit sur mon site personnel dans le passé. Ce n’est pas le meilleur du web mais je crois que mes articles sont facile à comprendre.

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/radar.htm

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/furiviteaz.htm

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/conceptb2f117.htm

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/futuravion.htm

Les OVNIs et l’invisibilité

L’Ufologie regorge de cas où des engins inconnus repérés par radar étaient impossible à voir en visuel. Par exemple ces quelques cas:

23 mai 1952, Péninsule du CAP, Afrique du sud

Un objet non-identifié est détecté, volant à 2.045 km /h à une altitude variant entre 1.500 et 4.000 mètres. L’objet est visible pour le radar mais les officiers au sol n’obtiennent aucun contact visuel. Ils ont affaire à un engin rapide mais totalement invisible pour l’oeil humain.

1965 Solenzara, en Corse.

Un chasseur Mirage 3 poursuit un OVNI selon les indications du contrôle au sol. L’engin poursuivi passe à une vitesse brutale en quelques secondes. Une fois le Mirage 3 très près de l’objet, aucun contact visuel non plus… Le chasseur français a du remonter d’altitude vu la proximité de l’océan mais a vu la mer s’ouvrir pour voir s’y engouffrer un objet qui avait la forme d’une lentille de verre.

13 mai 1967 Colorado-Springs, États-Unis

Un engin inconnu survole l’aéroport à grande vitesse mais il est invisible pour le personnel de l’aéroport. Ce cas a d’ailleurs été analysé par la commission Condon.

Il existe aussi un cas célèbre mettant en vedette un ufonaute…

Le 24 mai 1964, James Templeton prend en photo sa fillette. Jusque-là tout va bien mais au développement de la photo apparait un personnage ne devant pas être là; un ufonaute en combinaison blanche en mission d’observation très rapprochée. Templeton reçevra par la suite la visite de MIB. Le fabriquant Kodak de la pellicule a offert la gratuité de ses produits à vie à la personne qui résoudrait le mystère qui n’a toujours pas été résolu.

Mon interprétation de tout ceci est que les OVNIs ou les ufonautes ne se dématérialise pas nécessairement quant ils sont invisible mais qu’ils occupent simplement une place à part du spectre optique normal. Ils empruntent alors une « couleur » qui ne renvoie pas de lumière et l’absorbe entièrement ou la fait dévier sans la renvoyer. Dont pas d’information vers la rétine.

Il existe de nombreux cas OVNI où les témoins ne voyaient rien de spécial dans le ciel mais lors du développement de la pellicule il est apparu des choses qui n’étaient pas visible pour le témoin, sans doute à cause des limitations visuelles dont j’ai parlé plus haut. Un objet absorbant toute la lumière sans la renvoyer (donc d’une certaine longueur d’onde électromagnétique) pourrait théoriquement être invisible pour un humain. Ou un objet fait de matériaux spéciaux pouvant absorber la lumière à 100% ou pouvant la faire dévier.

L’invisibilité à notre portée?

Tout ceci semble de la science fiction à la Star Trek mais notre civilisation actuelle est à un pas de posséder une technologie permettant de rendre un objet invisible. Le truc étant d’obtenir une matière ou un faiceau d’énergie absorbant entièrement la lumière sans la renvoyer vers la rétine humaine.

Je vous invite à lire cette article:

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/f/fiche-article-l-invisibilite-en-vue-22832.php

Par exemple dans cet article il est question d’une technologie en développement sur Terre qui permettrait aux ondes électromagnétiques de dévier ou de traverser un corps ou un objet. La lumière ne revenant pas à la rétine pour que les neurones du cerveau conçoivent une image, un objet d’une telle technologie serait invisible pour un humain. La couleur étant une onde électromagnétique fonctionnant sur le même principe que les ondes radars, notre civilisation connaitra peut-être un jour des objets manufacturés par l’homme qui seront invisible. Les Ovnis utilisent dans doute une technologie de ce genre. Mais si cette technologie existe pour berner l’oeil humain, elle ne peut berner les pellicules photographiques ce qui explique que certains ovnis sont visible seulement au développement des pellicules photographiques un peu comme le cas de James Templeton de 1964.

Une preuve?

Est-ce qu’il y a une preuve de ce que j’avance dans certains cas OVNI? Il existe de nombreux cas où le phénomène OVNI semble avoir modifié les lois de réflexion de la lumière elles-mêmes, défiant ainsi les lois de la physique connue (j’insiste sur les mots « physique connue ») actuelle. Par exemple le 12 août 1972 à Taizé (Saône et Loire) des témoins aperçoivent un OVNI et l’un d’eux décide de braquer sa lampe de poche sur l’objet. « L’un des témoins allume sa lampe de poche en direction de l’objet, quand ce dernier heurte la « haie » le faisceau est dévié verticalement vers le ciel. »(1) je crois que nous sommes ici en présence d’un engin capable de faire dévier les rayons lumineux, donc d’un engin qui pourrait potentiellement être invisible.

Conclusion

« Ils » connaissent sans doute comment fonctionne nos sens et toutes nos limitations. Qu’ils connaissent comment notre cerveau véhicule l’information et comment on peut agir à distance sur celui-ci, ils peuvent sans doute faire tous ce qu’ils veulent ou presque. Avoir accès à nos connaissances, notre culture, nos peurs, nos rêves, nos espoirs, nos cauchemars et nous les renvoyer comme un miroir.

Sources:

(1) http://benzemas.zeblog.com/120737-observations-dans-la-region-bourgogne-suite-3/

Major Donald E. Keyhoe « Les Étrangers de l’Espace », éd. France-Empire, 1975, pages 283 et 284

Antonio Ribéra « Les 12 mystérieux triangles de la mort, des Bermudes au Japon », éd. De Vecchi, 1978, page 231.

Jean-Charles Fumoux « Preuves scientifiques, OVNI l’isocélie », éd. France-Loisirs, 1982.

G. W. Milton et N.-A. P. Nicorovici, On the cloaking effects associated with anomalous resonances, Proceedings of the Royal Society A, vol. 462, pp. 3027-3059, 2006.

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/radar.htm

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/furiviteaz.htm

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/conceptb2f117.htm

http://membres.lycos.fr/pierrevalcourt/futuravion.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chiquier_d%27Adelson

http://www.archimedes-lab.org/color_optical_illusions.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *