Le Chef de Cabinet de Clinton poursuit le Pentagone

CNN — une nuit d’hiver en 1965, des témoins oculaires ont vu une strie d’aérolithe au-dessus de l’Amérique du Nord, au dessus d’une tour bancaire et semble se briser en Pennsylvanie occidentale. Alors des équipes entières du personnel militaire ont balayé le secteur et un camion énorme se fit entendre… Maintenant l’ancien chef de Cabinet de la Maison Blanche de Clinton et un journaliste investigateur international veulent connaître ce que le Pentagone cache, lui invitant à  libérer les dossiers classifiés de ce sujet et d’autres incidents qui impliquent les objets non identifiés ou OVNI.
« il est temps que le gouvernement declassifie les ovni qui ont plus de 25 ans pour fournir à  des scientifiques les données qui aideront à  déterminer la vraie nature de ce phénomène, » dit John Podesta chef de cabinet de Clinton.
Un porte-parole du Pentagone a signalé ne pouvoir savoir comment faire pour répondre à  la demande.
Les cas des phénomènes aériens étranges qui défient l’explication abondent avec des milliers de témoins…
La nouvelle initiative ne se met pas à  approuver l’existence d’extra terrestres. Le groupe veut legitimiser plutot la recherche scientifique sur des phénomènes aériens non expliqués.
Podesta était un de nombreux poids lourds politiques et médiatique de Washington, C.c, pour annoncer qu’une nouvelle équipe devait accéder aux disques secrets de gouvernement au sujet des Ovnis.
Spécifiquement, la coalition pour la liberté d’information (CFI) presse l’Armée de l’Air pour les documents impliquant la poussière de lune du projet et l’opération mouche bleue. Opérations clandestines soumises pour avoir il y a des décennies étaient crées pour étudier les ovnis et pour rechercher des objets d’origines inconnues.
Cas mystérieux?
Un des cas les plus mystérieux, le Kecksburg, incident de Pennsylvanie du 5 décembre 1965, est d’abord cité dans la demande de l’équipe pour la liberté de la Loi de l’information (FOIA).
En dépit de la thèse officielle du gouvernement que l’objet était une météorite, quelques témoins oculaires ont réclamé qu’un camion militaire a pris un grand objet rond de la taille d’une petite voiture en l’emplacement rural d’où eu l’accident de Pennsylvanie vers une base aérienne en Ohio.
« nous ne comprenons pas pour quelle raison cette information est retenue. Le gouvernement ne reconnait méme que l’incident a eu lieu mais nous, nous le savons » dit Leslie Kean, un journaliste indépendant basé en Californie qui a rédigé la demande de FOIA.
Dans les années 40, 50 et 60, le gouvernement a pris la recherche des Ovnis très sérieusement et les généraux supérieurs ont analysé le pour et le contre pour informer le public des ETATS-UNIS, Kean a indiqué, citant les notes secrètes supérieures.
En 1969, cependant, l’Armée de l’Air a terminé le projet du livre bleu, concluant qu’aucun Ovni rapporté n’était une menace à  la sécurité nationale.
Paradoxalement, les notes de Kean, les militaires continue à  nier les demandes d’information des Ovnis en citant des soucis de sécurité nationale.
Essayant de sortir du ridicule et soutenu par le canal Sci-Fi, le CFI espère réduire le facteur du ridicule vers le scientifique dans ce pays concernant le phénomène Ovni.
« il y a des évidences d’un phénomène étrange dans le monde. Ceux-ci sont bien documentés, « a dit Kean, qui a écrit pour la nation, le globe de Boston et les internationaux et Tribune.
« la plupart des personnes ne pensent pas qu’il y ait des évidences parce qu’elles n’ont jamais rechercher. Il y a un si petit de gens ouverts sur l’idée d’ET dans cette culture. Il est difficile de travailler dans cette voie. »
Le directeur ED Rothschild de CFI travaille également pour les relations publiques de Podesta, PodestaMattoon, qui coordonne le nouveau groupe au behest du canal de Sci- fi. Il a dit que l’initiative était un appel pour une recherche sérieuse.
« le canal Sci-Fi a eu un intérét dedans [ Ovnis ] pendant un certain temps. La différence ici est qu’ils concentrent l’attention sur le côté sérieux et effectif de l’issue, et que les scientifiques n’ont pas eu une chance de l’examiner complètement,  » dit Rothschild .
« Naturellement elle pourrait aider à  avancer. Mais Sci-Fi pense qu’ils ont eu quelques solutions qu’ils pourraient apporter à  la table. »
Info CNN du 22 10 2002 – Traduit par Fred.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *