Le retour des chupacabras



Les animaux ont été trouvés près des installations de Pemex.

Les carcasses montrent des traces de morsures énormes, ne correspondant à aucune espèce connue.

Les carcasses ont été trouvées dans les environs de la gare et des installations de Pemex, éparpillées sur le sol et présentant des marques de perforation impressionnantes qui ne correspondent à aucun des animaux endémiques à la région, selon Amalia García.

Les quatre moutons avaient leur sang extrait – apparemment – à travers un trou dans la gorge. Selon les habitants, cela pourrait être la réapparition des Chupacabras.

A midi, le Lundi, Février 21, des appels téléphoniques de citoyens ont alerté les autorités de la présence des animaux sans vie.

Les autorités ont indiqué que les moutons n’avaient plus sang dans le corps, tel qu’il avait été enlevé.

La découverte de moutons inanimés, saignés avec des trous dans la gorge a amené des chercheurs à la conclusion que la légende des Chupacabras devrait être prise au sérieux une fois de plus. Douze ans se sont écoulés sans aucun rapport sur ce fantasme, qui a été mentionné pour la première fois le 1 mai 1999.

(Traduction (c) 2011, S. Corrales, IHU. Un merci spécial à M. Ana Luisa Cid)

http://inexplicata.blogspot.com/2011/02/mexico-chupacabras-strikes-in-tapachula.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *