Les chaudron de la Vallée de la Mort

Une histoire est sortie cette semaine au sujet d’une région sibérienne que les Russes nomment « Vallée de la Mort » et de ses mystérieux chaudrons métalliques partiellement submergés qu’on y verrait. Ceux-ci n’ont pas trouvé d’explication et on les attribués aux extraterrestres. Sont-ils un système d’alarme ou de protection? Pourraient-ils être liés aux mystérieuses dolines?

chaudrons

La vidéo fait référence à une expédition, probablement de 2013, dans la « Vallée de la Mort » conduite par le scientifique Michale Visok. La mission devait enquêter sur les soit-disants chaudrons métalliques géants, dont l’existence est affirmée dans les récits folkloriques. La région était assez chaude pour que, dit-on, les chaudrons soient partiellement submergée dans les marais. Le rapport donne beaucoup de détails sur la composition de l’équipe (3 géologues, 1 astrophysicien; 1 ingénieur et trois assistants), mais il y a peu sur les objets métalliques qu’ils ont trouvés (submergés à 60 à 90cm dans de petits bassins , les sons métalliques qu’ils ont entendu en marchant dessus, lisses avec des points sur les bords extérieurs). Ils ont même négligé de prendre des photos! Il est fait référence à une autre expédition qui aurait découpé le métal mais aucun rapport ultérieur n’a été trouvé.

D’après les premiers signalements, les légendes autour des chaudrons remonte à la formation de la Uliuiu Cherkechekh, ou Vallée de la Mort, il y a quelque 800 ans. Elle a été crée par un évènement semblable à la météorite de Toungouska en 1908. avec des histoires de météores, d’explosion, de terre brûlée. Cela ressemble à un impact de météorite. Les chaudrons métalliques étaient-ils déjà présents? C’est là que se produit différentes combinaisons de récits populaires.

Image fréquemment vue d'un éleveur de rennes inspectant un chaudron
Image fréquemment vue d’un éleveur de rennes inspectant un chaudron

Le premier signalement d’un chaudron en cuivre, n’ayant que le sommet exposé remonte à 1853. Mais les plus populaires sont ceux concernant les nomades qui en trouvèrent des similaires dans les années 30 et plus tard. Ils les utilisaient pour échapper aux rigueurs de l’hiver jusqu’à ce qu’ils soient malade à cause d’eux. Qu’est ce qui les rendait malades? Des radiations? Du méthane? Des extraterrestres?

L’explication populaire des chaudrons est qu’ils sont des bunkers pour se protéger des météorites. Ils auraient été installés par des extraterrestres dans cette zone où il y a beaucoup de météorites (peut-être aussi des extraterrestres hostiles).

Dessin de ce à quoi aurait ressembler un chaudron avant qu'il ne soit englouti.
Dessin de ce à quoi aurait ressembler un chaudron avant qu’il ne soit englouti.

Tout cela semble prometteur, et le serait s’il y avait quelques images des chaudrons. Malheureusement, nous n’avons que quelques dessins simples d’habitations souterraines. Nous ne pouvons plus les voir car ils ont se sont enfoncés dans le permafrost et seuls les dômes couverts de terre sont visibles, du moins est-ce la raison donnée.

Pingo ou chaudrons enterrés?
Pingo ou chaudrons enterrés?

Cela nous amène aux trous sibériens. L’explication scientifique la plus populaire, n’impliquant pas d’extraterrestres est qu’ils sont la conséquence d’explosion provoquées par des pingos souterrains, des bulles de méthanes recouvertes d’un bouchons gelé qui explose ou s’effondre lorsque le permafrost fond ou que le méthane s’enflamme. Les pingos, pré-cratères, pourraient être des chaudrons métalliques couverts de saleté, pour ceux qui ont expérience limitée et une imagination féconde.

Un selfie devant un chaudron de métal mystérieux aurait été mieux que cela.
Un selfie devant un chaudron de métal mystérieux aurait été mieux que cela.

Où en sommes-nous aujourd’hui? Nous avons une Vallée de la Mort dans une région avec une histoire de météorites destructrices. Nous avons des vidéos de chercheurs dans les marais prétendument debout sur les toits métalliques des chaudrons souterrains. Nous avons des contes anciens mélangés aux contes modernes. Nous avons des dessins, mais pas de photos.

Les chaudrons mystérieux de la Vallée de la  Mort en Sibérie sont encore un mystère qui attend d’être résolu. Qui veut démarrer un sujet

Soruce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *