Les ouragans se rapprochent de l’Europe

Le changement climatique peut entraîner la généralisation de manifestations climatiques extrémes tels que les sécheresses, les cyclones, les tempétes tropicales et les crues. La modification des phénomènes climatiques à  l’échelle de la planète pourrait impliquer que l’Europe de l’Ouest soit touchée par de véritables ouragans. La désertification pourrait s’accélérer dans des pays de l’Europe méditerranéenne…

Certains scientifiques affirment que le désert du Sahara pourrait sauter² la mer Méditerranée pour s’étendre jusqu’à  l’Europe du Sud. Conséquemment, la production agricole subirait une baisse.
L’Europe ne devrait pas subir de réchauffement, mais plutôt une période de glaciation. En effet, le réchauffement climatique risque d’augmenter la fonte des glaciers du Groenland. (400 icebergs passaient le 48e parallèle en 1990, ils sont 1200 en 2000 dont certains atteignent les 6 millions de tonnes) Ironie du sort,ce sont les compagnies pétrolières qui ont été amenés à  comptabiliser les icebergs pour la protection de leurs plates-formes Off Shore au large de l’Amérique de Nord. Cet apport de plus en plus important d’eau froide pourrait dans un délai de quelques décennies dévier le Gulf Stream, ce courant chaud provenant des Antilles qui fait gagner près de 20°c de moyenne à  l’Europe.A la méme latitude,au Canada la baie d’Hudson est prise dans les glaces plus de la moitié de l’année. Mais d’autres phénomènes pourrait entrer en compte! Bien sûr de tel bouleversement en Europe aurait dés conséquences imprévisibles sur tout le climat de la planète. Car le Gulf Stream ne disparaîtrait pas mais réchauffera peut-étre encore plus l’Afrique, s’évacuera difficilement de la baie du Mexique, ce qui pourrait entraîner des cyclones dévastateurs que l’on ne connaît pas encore.Rien de bien réjouissant!

La force des ouragans

(MFI) Les ouragans atlantiques risquent de devenir de plus en plus violents et de plus en plus fréquents au cours des dix à  quarante prochaines années et, selon les scientifiques américains, le principal responsable serait le réchauffement des océans. En vingt ans, l’Atlantique Nord aurait gagné un degré, et la mer des Caraïbes un demi-degré. Ce changement de température crée une instabilité atmosphérique. En outre, les scientifiques ont observé des changements des caractéristiques des vents qui accroissent les risques d’ouragans : deux fois plus dans l’Atlantique Nord par rapport aux années soixante-dix/quatre-vingt, cinq fois plus aux Antilles ! Arnaud Jouve

infos

http://membres.lycos.fr/reflexion/terre.html
http://www.rfi.fr/Fichiers/Mfi/ScienceTechnologie/466.asp
http://web.archive.org/web/20050817194538/http://www.earthaction.org:80/fr/archive/98-09-cich/nulle.html

Il est de plus en plus certain après d’autres études que les ouragans poussaient vers le Golfe du Mexique remonte vers l’Europe. Le tracé de tous les ouragans du XXeme siècle démontre très clairement qu’ils se rapprochent de plus en plus. Nous connaitrons très rapidement d’une année à  l’autre un ouragan dévastateur. Les contradictions climatiques d’un réchauffement de la planète accentuent l’augementation des températures des océans, la fonte des glaces, l’affaissement du Gulf Stream, l’augmentation du niveau de la mer, l’assèchement et le refroidissiment de l’Europe. Dans cette mixture, on nous fait croire que tout ceci arrivera dans 100 ans. Quelle erreur, les effets néfastes ont déjà  commencé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *