Les protocoles des sages de Sion

LA PLUS GRANDE MANIPULATION TRAGIQUE DU XXe SIECLE: UN FAUX QUI A ENGENDRE UN HOLOCAUSTE !

Un des procédés les plus classiques de la guerre subversive est l’intoxication morale. Cette spécialité est maintenant fort connue. Il existe des maîtres ès « intox ». Les Gouvernants Invisibles ne sont pas un mythe et le destin de l’humanité tout entière est manipulé par des meneurs de jeu occultes.

Les mass média comme la presse, la radio et la télévision peuvent servir à l’hégémonie d’un groupe, d’un pays ou d’un continent. La subtilité de l’intoxication est de faire attribuer à un peuple, une race ou une confession, des faits imaginaires capables de les faire clouer au pilori. Tous ceux qui ont vécu la dernière guerre mondiale savent que le stratagème est au point ; il fonctionne parfaitement bien.

Au début du XX e siècle, alors que les moyens audio visuels étaient inexistants, un petit livre controversé traîna à travers l’Europe pour ne pas dire le monde, ses chapitres empoisonnés. Beaucoup ont déjà compris que nous voulions parler des Protocoles des Sages de Sion.

Comme on s’en doute, ces « Protocoles « n’ont rien à voir avec les règles de bienséance en usage dans les cours et les ambassades !
The Jewish Peril, Protocols of Learned Elders of Zion est un petit bouquin de 150 pages, édité à Londres vers les années 1920 et largement distribué par des filières de diffusions organisées.

Apte à raviver un antisémitisme latent, cet ouvrage explosif paraît être une compilation intelligente et studieuse d’un ouvrage pamphlet, Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, de l’écrivain révolutionnaire Maurice Joly, dirigé à l’origine contre Napoléon III.

Bien avant Goebbels, l’Okhrana, la police tsariste, utilisa les « Protocoles » pour ses besoins. C’est d’ailleurs sans doute par la filière russe que le document tomba entre les mains de l’ancien chef de l’IIIe Reich. Hitler répondit aux  » Protocoles «  par Mein Kampf, le piège était tendu, un des plus grands génocides de l’histoire allait avoir lieu.

D’après les auteurs anonymes des Protocoles des Sages de Sion, leurs écrits seraient les comptes rendus fidèles des procès-verbaux de conférences secrètes du mouvement sioniste. Autrement dit, la conspiration des penseurs juifs en vue d’une domination mondiale !

Bien que les « Protocoles » soient aujourd’hui considérés comme le faux le plus impudent et le plus dramatique de l’Histoire, des millions d’hommes, psychiquement manipulés sont tombés dans le piège d’abord tendu par l’Okhrana et ensuite par les nazis.

Pendant l’occupation en France, les journaux collaborationnistes offrirent en pâture à leurs lecteurs, sous le titre « Israël über alles » ce curieux message prophétique. Sa diffusion comme celle du film « Forces Occultes «, s’insérait dans un plan de conditionnement antisémite et antimaçonnique.

Les « Protocoles » ne sont pas signés, le ou les auteurs du livre ont attribué aux juifs un plan diabolique qui se réalise de nos jours point par point. On peut dire qu’ils avaient une prescience de l’avenir et une profonde psychologie des faiblesses humaines.

Nostradamus est obscur dans ses visions, les « Protocoles » au contraire présentent un futur ; c’est à dire notre présent sous son véritable jour, avec une lucidité qui glace le dos…

Rien n’interdit de penser que ces 150 pages explosives pourraient une fois encore plonger l’humanité dans un holocauste, dont Israël serait la victime de choix et le monde islamique le martyr malgré lui !

L’homme éveillé ne doit pas confondre les victimes et les coupables, les ruses sordides qui ont causé tant de ruines et de deuils douloureux seront dévoilés, nous en avons la certitude. Mais un problème reste posé : qui dans l’ombre joue avec notre destin ? Qui veut dresser contre le peuple juif le reste de l’humanité ?

Lorsque la vérité colle avec les réalités présentes, il est impossible de croire à une sorte de hasard. Les événements bien au contraire paraissent pilotés, orchestrés et organisés avec une sorte de machiavélisme lucide.

Les « Protocoles » font penser à un plan universel d ‘hégémonie. La progression lente, inexorable et patiente des conspirateurs de l’invisible, ne fait plus maintenant aucun doute.

Comme l’avait pressenti Serge Hutin (Les Gouvernants Invisibles), il existe actuellement un groupe d’hommes qui appliquent un programme bien précis. Sans bruit, s’insinuant comme des reptiles, ils minent les bases les plus solides de notre civilisation.

Ici, nous devons ouvrir une parenthèse, et bien cibler les buts exposés dans cet ouvrage maudit. Toutes les actions humaines préméditées doivent s’accomplir dans laps de temps fort court, pour qu’elles soient efficaces. Comme nous l’avons dit, ces textes sulfureux datent de 1920, et ce n’est qu’actuellement, que nous en découvrons les effets pervers. Si ce sont bien des manipulateurs qui agissent dans l’ombre, ces derniers ne peuvent être aucun cas les descendants directs des rédacteurs des « Protocoles ». Seule une action ultra-humaine, se jouant des mois, des ans et des décennies, serait à même d’accomplir une transformation totale de notre civilisation.

The Jewish Peril, Protocols of Learned Elders of Zion
est un document subversif, établi sur une stratégie tenant compte de la psychologie des masses. L’Eglise de Rome qui pendant des siècles a été la sauvegarde de la morale et le bras séculier de la foi, a profondément marqué l’évolution de la civilisation occidentale. Il était donc bien normal que les rédacteurs des Protocoles la considèrent comme la première barrière à abattre.

Actuellement le trône de Pierre est bien instable. Des scandales financiers et pédophiles ont ébranlé le Vatican, des prises de positions concernant l’utilisation de contraceptifs et l’usage du préservatif n’ont pas été approuvées par des millions de fidèles. Les déclarations du pape Jean Paul II, en Ouganda, ayant été suivies dans les mois qui précédèrent sa venue d’une pandémie de SIDA, y furent pour quelque chose. Benoît XVI son successeur est aussi maladroit. Ses prises de positions sont souvent contestées par de fidèles catholiques.

Toutes les vaticinations nous donnent à penser que l’Eglise de Rome se trouve à la veille d’un fantastique bouleversement. Lorsque le Dieu des Poissons se transformera tel le Phénix, pour apparaître dans l’ère du Verseau bien des choses changeront.

Le IVe Quatrain de la Première Centurie nous laisse entendre, que la disparition de l’Eglise catholique laissera place à un Grand Monarque !

Par l’Univers sera fait un Monarque

Qu’en paix et vie ne sera longuement

Lors se Perdra la Piscature barque

Sera rie en plus grand détriment.

Lors se perdra la Piscature barque
constitue une phrase de la plus haute importance. Pierre, qui fut le Premier pape de l’Eglise de Rome, était un pêcheur.

ENQUÊTE SUR UN LIVRE MAUDIT

J’ai tenté de retrouver dans les PROTOCOLS DES SAGES DE SION , édité chez Bernard Grasset ( Paris—1925 ), une clé permettant de découvrir la forfaiture qui se dissimulait dans cet ouvrage, qui fut traduit directement du russe et précédé d’une introduction par Robert Lambelin, Elle réside dans une reproduction de la couverture de l’édition russe de 1912.

Le fac-similé de cette dernière imprimée à Moscou, n’a jusqu’à ce jour retenu l’attention d’aucun chercheur. C’est dommage, car elle constitue une preuve que ce livre a été inspiré par des faussaires !

La planche qui a servi de première de couverture aux PROTOCOLS, a été copiée dans le livre de l’abbé Louis Constant: Eliphas Lévi
« Dogme et Rituel de la Haute Magie, édité à la fin du XIX e siècle !

Les symboles qui figurent autour du motif central « Le Chariot d’Hermès » ont tous été empruntés à cet ouvrage.

Seule, une croix orthodoxe rayonnante semble appartenir aux sources originales de ce livre. LA MANIPULATION EST FLAGRANTE !

par Guy Tarade

Voir également : http://web.archive.org/web/20150318090305/http://lesarchivesdusavoirperdu.over-blog.com/ et http://web.archive.org/web/20141104103722/http://lesdossiersdeletrange.over-blog.com:80/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *