Les Vraies Conséquences des OGM

Effets des aliments OGM sur le comportement Un article paru dans le N° de novembre 2002 de la revue NEXUS relate une expérience faite par Hinze Hogendoorn, un étudiant Hollandais. A partir d’un lot de 30 souris, il a constitué 2 groupes : l’un nourri avec des aliments OGM, et l’autre avec des aliments conventionnels ( dans les 2 cas, il s’agissait de colza et de maïs). Il fit les constats suivants : Lorsque les souris ont le choix, elles montrent une nette préférence pour les aliments non OGM. Lorsqu’elles n’ont à  consommer que des aliments OGM, elles mangent en plus grosses quantités, mais prennent moins de poids que les autres ; elles deviennent de moins en moins dynamiques, et semblent plus « déprimées » alors que celles du groupe témoin se défoulent plus souvent dans la roue de leur cage. Beaucoup de souris nourries OGM courraient sans arrét en rond, grattant désespérément dans la sciure de leur litière, sautant méme frénétiquement le long des parois de leur cage…
La Nature et les O.G.M. L’horloge de la nature est longue pour créer et structurer la vie. La terre est née il y a 4,5 milliards d’années. Il y a 500 millions d’années la terre s’est couverte de plantes et de foréts. C’est dans un tel décor que l’homme fit son apparition il y a quelque 3 millions d’années. Mais non satisfait de la générosité de la nature, l’homme joue aujourd’hui aux apprentis sorciers en faisant voler en éclat les barrières spécifiques des espèces végétales et animales. Il met ainsi en péril l’équilibre méme de la nature qui est son propre environnement vital. Il ne lui prendra que quelques dizaines d’années à  le faire si nous continuons à  accepter la dictature commerciale et économique des entreprises spécialisées dans la génétique. une page de science et vie de janvier 2000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *