Lire les rêves

Des scanners cérébraux «lisent» les rêves des gens – avec suffisamment de précision pour voir ce qu’ils rêvent.

La plupart d’entre nous ne se souvient seulement que d’une fraction minuscule de ses rêves – mais cela pourrait bientôt changer.

 

Les scientifiques prédisent que nous pourrions bientôt utiliser des ordinateurs pour «voir» ce que nous avons rêvé – et peut-être même enregistrer les rêves et les regarder le lendemain. Les psychiatres de l’Institut Max Planck à Munich, Allemagne pensent avoir déjà démontré que les scanners du cerveau peuvent voir dans les rêves des «rêveurs lucides» – des gens qui peuvent contrôler leurs rêves. Cela signifie que les percées récentes en «lecture» des pensées de sujets éveillés en utilisant des appareils de suivi du cerveau pourraient s’appliquer également aux rêveurs.

Les scientifiques de l’Institut Max Planck ont prouvé que les scans de rêves de « rêveurs lucides » ressemblent aux scans de leur cerveau quand ils font la même chose à l’état conscient. L’étude, publiée dans Current Biology, pourrait être utilisée avec la technologie récemment démontrée de «reconstruction» pour créer des images en mouvement des rêves des gens. Les rêveurs lucides ont convenu de bouger leurs yeux et leurs mains de gauche à droite pour montrer aux chercheurs les moments où ils «contrôlaient» leurs rêves pour rêver d’une poignée de main.

Les scientifiques ont surveillé les rêveurs à la fois avec l’imagerie par résonance magnétique et la spectroscopie proche de l’infrarouge pour voir les modèles de chaleur dans la tête des sujets, ce qui donne une image de l’activité cérébrale. Les rêveurs n’ont pas serré de mains tandis qu’ils rêvaient – mais les scans de leur cerveau ont montré une activité cérébrale identique à celle d’une vraie poignée de main, quand ils ont serrée la main en rêve. La découverte ouvre la voie à l’utilisation de la technologie de «reconstruction» récemment démontré pour construire des images de rêves des gens.

Les scientifiques ont utilisé l’imagerie par résonance magnétique et la spectroscopie proche de l’infrarouge pour voir les modèles de chaleur dans la tête des sujets

Jusqu’ici, les scientifiques de l’Institut Max Planck ont reconstitué seulement deux rêves. Le nombre de scanners, et la difficulté à contrôler les rêves, signifie que l’expérience est extrêmement difficile. «Les participants doivent s’endormir dans un scanner, atteindre le sommeil paradoxal et entrer dans un état de rêve lucide, stable», explique Michael Czisch. Mais Czisch est optimiste au sujet de la technologie.

‘Ceci est une preuve d’un concept d’étude et cela fournit la première preuve qu’il pourrait être possible d’utiliser l’imagerie cérébrale pour lire le contenu du rêve d’une personne, dit-il au New Scientist.Plus tôt cette année, des universitaires de l’Université de Californie, Berkeley, ont réussi à déchiffrer l’activité du cerveau en mesurant le flux sanguin dans le cortex visuel du cerveau, et a utilisé cette information pour construire des images de ce qui avait été «pensé».

Reproduction: Une image, ci-dessus, de Steve Martin dans la Panthère Rose 2 est étonnamment recréée par l’analyse de flux sanguin dans le cortex visuel du cerveau pour produire la représentation ci-dessous.

Ils ont converti cette information en schémas visuels grâce à un ordinateur rempli de clips vidéo, dans un processus que les scientifiques disent « ouvrir une fenêtre dans le film de nos esprits». Pour l’instant, la technologie ne peut reconnaître et reconstituer que les clips montrés aux sujets de test avant qu’ils ont bravé le scanner. Le Professeur Jack Gallant, un neuroscientifique de Berkeley, a déclaré: «C’est un grand bond en direction de la reconstruction de l’imagerie interne.

Un exemple particulièrement impressionnant du processus montre une autre image de Steve Martin reproduite jusque dans la couleur de ses vêtements et la médaille bleue autour du cou

Source: http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2054594/Minds-eye-Experts-use-magnetic-scanner-videos-playing-inside-peoples-brains.html#ixzz1cAG0mMxC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *