L’Origine du Père Noël

santa64Pour faire suite à  l’article de Fred sur l’origine de Noël, quelle est en fait l’histoire du Père Noël ? … C’est toute une histoire !

On peut vraiment dire que c’est l’histoire de Saint-Nicolas qui a inspiré celle du Père Noël ! Mais pourquoi… ? Comment ?

Saint-Nicolas occupe une place de choix dans les traditions du Nord et de l’Est de la France et en Belgique, pour ses distributions de jouets et de gourmandises aux jeunes enfants courant décembre.

La célébration de la féte de Saint-Nicolas a finalement débouché sur une féte qui célèbre les enfants. Saint-Nicolas voyage à  dos d’àne, porte une mitre d’évéque, est vétu d’un long manteau rouge et est accompagné par des personnages qui diffèrent selon les régions (Dame Perchta, Hans Trapp, Frau Hollé, Zwarte Piet ou le Père Fouettard). En France, le Père Fouettard était là , dans la légende, pour réprimander les enfants qui n’étaient pas sages.

Malgré la réforme protestante du XVIème siècle qui supprima la féte de Saint-Nicolas dans les pays d’Europe, les Hollandais gardèrent leur « Sinter Klaas » et sa distribution de jouets. Mieux ! Quand les Hollandais et les Allemands émigrèrent aux Etats-Unis au XVIIème siècle, ils répandirent leur coutume et Saint-Nicolas devint vite « Santa Claus ».

En 1809, l’écrivain Washington IRVING, décrivit les déplacements aériens de Saint-Nicolas pour la traditionnelle distribution des cadeaux.

Clement Clarke MOORE écrivit alors un texte intitulé « A Visit From St-Nicholas » qui parut dans le journal « Sentinel » de New-York le 23 décembre 1823 et qui parlait de lutins qui distribuaient des cadeaux aux enfants par les cheminées, qui voyageait dans une carriole tirée par 8 rennes. Le texte fut traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier.

En 1863, le journal new-yorkais « Harper’s Illustrated Weekly » revét Santa Claus d’un costume garni de fourrure blanche et portant un large ceinturon de cuir. Le dessinateur Thomas NAST en est l’auteur. Pendant près de 30 ans, il représenta Santa Claus ventru et jovial, à  la barbe blanche et accompagné de rennes. En 1885, il dessine son parcours du Pôle Nord aux Etats-Unis… La résidence de Santa Claus était officiellement établie !

L’écrivain Georges P. WEBSTER reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets ainsi que sa maison « étaient cachées dans la glace et la neige du Pôle Nord ».

Le Père Noël était né…

Mais le Père Noël n’était pas encore définitivement en rouge !

Il fallut attendre 1931… et Coca-Cola !

 

La firme américaine eut le génie de faire dessiner à  Haddon SUNDBLOM ce vieux bonhomme en train de boire du Coca pour reprendre des forces durant sa distribution de jouets afin d’inciter les enfants à  consommer du Coca durant l’hiver.

 

Le dessinateur habilla le Père Noël de blanc et de rouge c’est à  dire aux couleurs de la célèbre marque. Ce nouveau look et la renommée que lui valut la pub firent du vieux bonhomme le maître planétaire de la nuit magique, le Père Noël.

Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portait du Père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à  la télévision et partout dans le monde.

source : http://lieuxdits.free.fr/perenoel.html

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *