Mars : Objectif Lune : Débat

WASHINGTON, 14 jan (AFP)…Le projet de M. Bush, utilisant la Lune comme terrain d’entrainement pour des missions plus lointaines, redonne un but national au programme spatial américain, réduisant l’importance de l’ISS et répondant directement aux critiques d’élus du Congrès qui reprochaient à  la Nasa son manque de vision…Son coût de développement était jusqu’à  présent estimé par la Nasa à  environ 13 milliards de dollars, ce qui ne prend pas en compte l’établissement d’une base lunaire, bien plus onéreuse si l’on en juge par le coût de construction de l’ISS qui devrait dépasser les 60 milliards. M. Bush devrait demander au Congrès une hausse limitée à  5% du budget de la Nasa, qui dépasse aujourd’hui 15 milliards de dollars, soit environ 800 millions supplémentaires chaque année. Le reste devrait étre dégagé par de sévères arbitrages au sein des programmes actuels, le prix à  payer des nouvelles ambitions présidentielles….

La Reconquéte de la Lune. Pour marcher sur Mars, La Lune sera incontournable. La Volonté de G Bush est dominée à  des fins politiques évidentes ? Dans le méme temps, la Chine veut décrocher la Lune également.

Nous nous rappellons tous de la célèbre série culte Cosmos 1999 qui en dit long sur la description d’une base lunaire.

Sur Base lunaire Alpha… Explosion thermonucléaire massive… La Lune quitte l’orbite terrestre… Projetée dans l’espace… Alerte rouge! Ainsi débute une des plus excitantes séries télévisées de science-fiction, soit Cosmos: 1999. Cette série britannique (1974-1977) fait encore l’objet d’un véritable culte auprès de milliers de personnes, plus particulièrement sur le Net! Produite et conçue par Gerry Anderson, le créateur de séries telles que Les Sentinelles de l’air, Fusée XL-5 et Alerte dans l’espace, Cosmos: 1999 (Space: 1999) mettait en vedette Martin Landau et Barbara Bain ainsi que Barry Morse, Catherine Schell, Nick Tate, Prentis Hancock et bien d’autres. En avance sur son temps, cette série a tracé la voie pour plusieurs grands films et séries de science-fiction. à€ l’époque, c’était la série télévisée la plus coûteuse, avec plus de 300 000 $ américains par épisode! Ce fut également la première émission à  étre diffusée uniquement via « syndication » aux Etats-Unis (par des postes individuels plutôt que par un des trois grands réseaux de télé).

Mais revenons aux nouvelles ambitions US. Ces ambitions sont réellement poussées par une rivalité croissante avec la Chine. Des Chinois sur la Lune ?

L’actualité aéronautique étant fort calme aujourd’hui, élargissons notre horizon et intéressons nous à  la ligne la plus « Long-Courrier » jamais exploitée, la ligne Terre-Lune, qui fut inaugurée le 16 juillet 1969, le dernier et septième départ datant du 12 juillet 1972. Eh bien figurez vous que celle-ci pourrait bien reprendre du service. C’est du moins ce que laisse entendre Ouyang Ziyuan, un haut responsable du programme spatial chinois.

Ce monsieur a en effet annoncé plusieurs projets à  l’occasion d’une interview accordée au Beijing Morning Post. Il a notamment déclaré que la Chine souhaitait établir une base spatiale permanente sur notre satellite naturel, le principal objectif étant l’exploitation des ressources minières de la Lune. Alors volonté politique US à  des fins électorale, pas sûr ! Les USA n’ont pas le choix que de suivre le mouvement pour ne pas étre désarçonné le moment voulu.
Pour le moment, nous pouvons réver, car la science fiction semble rejoindre la réalité.

La Lune sera ou bien Mars ne sera jamais.
Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *