Météores

DE L’ACADÉMIE DE TOULOUSE. 77

DESCRIPTION D’UN MÉTÉORE SINGULIER.

PAR M. l’Abbé D’ARBAS , Correspondant.

Le météore dont je vais parler , parut aux lieux de Marliac & de Justiniac, le 13 Juin 1787 , entre deux & trois heures de l’après-midi.

 

Ces deux Paroisses sont situées dans un Pays montueux, coupé de vallons & de collines , à environ 4 lieues E. S. E. de la Ville de Rieux, & dans son Diocese.
Le petit ruisseau de la Jade coule dans le vallon qui est au-dessous de Marliac vers le NNE , & c’est à sa source & presque à l’endroit où commence ce vallon que se forma le météore.

Vers les deux heures de l’après-midi, une partie de la Paroisse de Marliac & de celle de Justiniac fut couverte d’une nuée basse, qui tomba en une grande quantité d’eau, dans l’espace de 7 à 8 minutes.

L’atmosphere ayant ensuite reparu dans un état calme , on apperçut dans un bas sond (1) une fumée épaisse qui sortoit de la terre, & qui s’éleva insensiblement & perpendiculairement en forme de colonne, à la hauteur d’environ 20 toises.
Bientôt après un coup de vent d’O. enleva cette vapeur fumeuse, & la dirigea vers l’E.

(1) A 700 toises à l’O. de Justiniac, & à 900 tois. au S. de Marliac.

Elle parcourut dans cet état une centaine de toises assez lentement & sans aucun signe sensible de feu.
Son élévation au-dessus de la sursace du terrain, sut estimée à 10 toises; & l’on remarqua que l’inégalité du sol (1) lui donnoit un mouvement d’ascension.

Parvenue à une petite hauteur (2), cette vapeur fumeuse s’abaissa, & rapprochant ses extrêmités du centre , elle prit une forme ronde, & continua de planer lentement, mais à la distance de deux toises seulement de la surface de la terre.

Là, ce météore parut stationnaire , & changea de couleur. Le centre devint d’un bleu mêlé de pourpre , d’où l’on voyoit très-distinctement partir des étincelles : ses extrêmités étoient d’un gris pommelé tirant sur le noir. On évalua sa surface apparente à 10 toises, tant en hauteur qu’en largeur.

Environ deux minutes après, cette couleur bleue & pourprée du centre, se métamorphosa , tout-à-coup, en un disque enflammé de cinq pieds de diametre (3).
Alors il rétrograda en bondissant; & tournoyant sur lui-même, il lançoit des feux en sorme de serpenteaux, dont les uns étoient dirigés dans les airs, & les autres vers la terre.
On entendoit en même-temps un bruit sourd, semblable à celui du tonnerre peu éloigné.

Ce météore, ou espece de trombe de terre , s’arrêta encore un moment sur le bord du ruisseau de la Jade (4), avec une diminution très-sensible dans son foyer : puis retournant de nouveau sur ses pas, l’espace de 30 toises ,

(1) Coupé de vallons & de coteaux.
(2) A 600 toises E. N. E. du lieu de son départ, & 400 toises S. £ S. E. de Marliac.
(3) On le comparoit à une roue de charrette.
(4) A 500 toises NNE. du lieu de son départ.

il se dissipa par un éclat de tonnerre & un coup de vent qui cassa les branchés de quelques pruniers, & enleva un tas considérable de fagots qu’il dispersa sort au loin.

Ainsi se termina ce phénomène, sans occasionner des dommages considérables.
Un espace de terrain de 8 à 10 toises fut plus ou moins desséché , en raison de l’inégalité de ses mouvemens & de sa proximité de la terre , lors de son passage.
Mais il brûla quelques pâturages , & particulierement un champ de seves.
On y appercevoit, quinze jours après encore, des traces sensibles d’incendie.

La frayeur & l’épouvante des Paysans furent générales : quelques-uns croyoient voir des animaux menaçants dans ce corps enflammé.

Au reste , cette espece de trombe fut locale : l’espace qu’elle parcourut, & celui où tomba la pluie qui le précéda , n’excédèrent pas une demi – lieue de circonférence.

NDLR : 1 toise = un peu moins de 2 mètres.

Source :

Titre : Histoire et mémoires de l’Académie royale des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

Auteur : Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres (Toulouse)

Éditeur : D. Desclassan (Toulouse)

Date d’édition : 1782-1841

Type : texte , publication en série imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/cb32786835t/date

Identifiant : ISSN 1153673X

Source : Bibliothèque nationale de France, département Collections numérisées, 2008-246160

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32786835t

Provenance : bnf.fr

Description : Variante(s) de titre : Histoire et mémoires de l’Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *