Mocha Dick 1810-1859

igo44444-300x197Un jeune cachalot albinos tout comme la baleine Moby Dick. L’histoire du roman de Melville est inspiré d’un cachalot ayant réellement existé, Mocha Dick.

Qui n’a pas entendu parlé du roman de Melville Moby Dick qui relate les méfaits d’un féroce cachalot albinos?  L’histoire a ensuite donné lieu au célèbre classique mettant en vedette Gregory Peck dans le rôle de l’entêté Capitaine Achab. Moby Dick c’est une oeuvre sur l’industrie baleinière qui était aussi importante à l’époque de Melville que ne l’est l’industrie pétrolière actuellement. Les rues des métropoles étaient éclairées à l’huile de baleine, les femmes mettaient du rouge à lèvres à base de graisse de baleine et portaient les fameuses « baleines » de corsets. Il faut imaginer que bien avant que le pétrole ne soit exploité, ce sont les baleines qui ont en quelque sorte joué le rôle du pétrole. La chasse à la baleine a été un gigantesque carnage et des espèces ont été massacrées à 97% de leurs effectifs.  L’histoire du roman de Melville parle aussi de la destinée humaine, de Dieu et de la Nature. Ce que les gens ignorent, c’est que le récit est inspiré de plusieurs faits réels. Un cachalot enragé a effectivement coulé un navire baleinier en 1820 en fonçant dessus. Melville a aussi appris la vie des chasseurs de baleines en étant lui-même à bord du navire baleinier Acushnet en 1841.

Igor656767

 

Le personnage de la vilaine baleine Moby Dick est directement inspiré des attaques d’un cachalot blanc albinos géant qui a réellement existé et défrayé les manchettes de la presse: Mocha Dick. En mai 1839, un article du New York Knickerbocker aurait fait mention de la capture d’une baleine blanche surnommé Mocha Dick qui attaquait les navires et les équipages. On dit que tout comme Moby Dick, son corps était hérissé de douzaines de harpons et couvert de barnacles (un genre de coquillage). Le cachalot blanc en question avait la réputation de fréquenter la région de l’île Mocha près du Chili, d’où son surnom de « Mocha Dick ».

Mocha Dick a été une baleine légendaire parmi les baleinier et aurait été impliqué dans environ 100 batailles avec eux. Comme on suppose que le cachalot aurait vécu 50 ans environ, cela donne une moyenne de 2 bonnes bagarres par année. La baleine aurait reçu plusieurs douzaines de harpons de toutes les nationalités dans le corps. Les baleiniers parlaient d’un cachalot rusé, fantomatique et très agressif quant il était attaqué. Mocha Dick aurait coulé le baleinier Essex en fonçant dedans de la même façon que dans le roman de Melville. Au début on avait plus remarqué le cachalot blanc à cause de sa couleur qui sortait de l’ordinaire. Ensuite Mocha Dick était davantage célèbre pour sa capacité à éviter la mort face aux baleiniers. La rumeur se répandant sur la tenacité de ce cétacé, tous les baleiniers voulaient la peau de Mocha Dick pour se faire une réputation.

igo5665-300x192
L’impétueux Mocha Dick aurait finalement trouvé la mort aux mains des baleiniers loin de son chez lui, dans la région des côtes du Brésil en 1859 (certains parle de 1830). Un navire baleinier suédois aurait trouvé Mocha Dick par accident et celui-ci n’était plus que l’ombre de sa légende. Le cachalot albinos était devenu agé, aveugle et édenté et très afaibli. Le cétacé serait mort sans combattre ou presque. Le corps de Mocha Dick aurait servi à produire 100 barils d’huile, ce qui était une très grosse quantité pour une baleine.

Pour avoir mené une vie aussi aventureuse, Mocha Dick méritait bien ce billet. C’est sans doute le seul mammifère marin qui s’est dressé face à la cupidité des hommes de son époque et qui a vendu chèrement sa peau.  Malgré les faits relatés dans le récit de Moby Dick et l’histoire de Mocha Dick, je tiens à signaler que les cachalots sont des mammifères marins pacifiques et curieux. Même dans le cas de Mocha Dick, les témoins le décrivait comme pacifique et tournant autour des bateaux. Il devenait agressif seulement quant il était attaqué.

Le saviez-vous? L’artiste de musique Moby (Richard Melville Hall) a pour arrière-arrière grand-oncle Herman Melville, l’auteur de Moby Dick. Ceci explique son surnom.

SOURCES:
http://www.melville.org/mobyname.htm
http://mysite.du.edu/~ttyler/ploughboy/mochadick.htm
http://www.wowessays.com/dbase/aa5/vdj202.shtml
http://history1800s.about.com/od/whaling/f/realmobydick.htm
http://web.archive.org/web/20121003062016/http://www.thedailystar.net/campus/2006/11/03/classic.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mocha_Dick

Forum ufologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *