Mothman, Chupacabra ou autre chose?

En 2003, le Chili a été frappé par une série de rapports de rencontres traumatiques et terrifiantes avec des monstres volants. Particulièrement fantastique est un incident survenu dans la nuit du 23 Juillet Trois garçons, Jonathan, Diego et Carlos avaient une soirée pyjama chez le grand-père de Diego, qui habitait près de San Pedro de Atacama. Ils ont été réveillés par le bruit d’ éraflures contre l’extérieur de la porte de la cour. Provisoirement, le trio courageux est sorti de leurs lits etsur la pointe des pieds, ils sont allés à la porte, avec soin et l’not ouverte doucement pour regarder dans l’obscurité.

A leur grande horreur, ils ont dû faire face à une bête horrible se tenant debout à une distance de cinquante pieds qui les regardait fixement et directement sur eux. C’était une forme humanoïde, becquée, et mesurant autour de cinq pieds. Il avait de grandes ailes de style chauve-souris qui s’étendaient sur une longueur totale d’environ onze pieds et des orteils au lieu talons. Sa tête était huppée. Quant à sa couleur, il était noir et brillant, presque comme humide. Ce n’était pas un local.

Il est intéressant – et ce n’est probablement pas un hasard de noter que quelques jours plus tôt un homme du nom de Juan Acuqa a contacté la police pour raconter sa rencontre en fin de soirée, ayant occasionné des blessures avec une paire d’animaux étranges dans la ville chilienne de Parral. « Ils étaient tous les deux des faces de chiens et ils avaient des ailes, » Acuqa a déclaré aux policiers qui lui ont répondu. Et ce ne fut pas une simple observation qui a fait Acuqa: alors qu’il rentrait chez lui. Les monstres l’ont attaqué du ciel venant de nulle par, ce qui a forcé Acuqa à sauter dans un canal voisin pour essayer de s’en débarrassé. Heureusement, ça a marché, mais il a été brièvement hospitalisé pour les balafres infligées par ces choses cauchemardesques volantes.
Environ un mois plus tard, ce qui était très probablement les mêmes deux créatures – avec une autre paire – ont été vus par toute la famille Abbett, alors qu’ils roulaient dans la pampa de la région Acha au Chili. La bizarrerie même de l’apparence des choses volantes était telle que la famille ne pouvait les décrire que comme «des kangourous à tête de chiens » et comme « des gargouilles. » Heureusement, la famille n’a pas été attaquée et les créatures sont passées au-dessus de la route, avec à peine un coup d’oeil dans leur direction. C’était, bien sûr, une issue des plus chanceuses.

Il convient également de noter que, lorsque les détails de la vague de 2003 au Chili sont devenus publics, plus que quelques chercheurs ont suggéré que l’infâme Chupacabra de Porto Rico était clairement en mouvement et qu’il s’était rendu au Chili. Ce n’est pas une chose déraisonnable. Après tout, certains des rapports initiaux du Chupacabra – et en particulier ceux vus dans la forêt tropicale d’El Yunque ont été décrit comme des animaux qui avaient des corps semblables à des singes, qui sautaient comme des kangourous et qui avaient de grandes ailes en cuir.

Bien sûr, personne n’a été en mesure d’offrir une explication valable de la façon dont le Chupacabra s’était rendu de Porto Rico au Chili. Il n’en demeure pas moins que les monstres chiliens et ceux de Porto Rico étaient étonnamment semblables.

Nick Redfern

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *