Nouveau : Les megacryometeors !

Un nouveau phénomène semble apparaitre : Les « megacryometeors »
Chaque hiver pendant ces dernières années, ont étés signalés des blocs de glace tombant mysterieusemant du ciel, bon nombre d’entre eux sont assez grands pour briser des toits de maisons.
Les gens ont accusé des avions de vider leurs toilettes chimiques en vol (chose qu’ils ne font pas), mais en vérité , ceci pourrait bien étre un autre symptôme du rechauffage global.
Les contrails des avions restent dans l’atmosphère plus longtemps de nos jours, parce que l’atmosphère inférieure maintient plus de chaleur, rendant l’atmosphère supérieure plus froide. En outre, ces grélons colossaux se produisent quand le dessus des nuage atteint des tailles extrémes, et frappe l’air froid au-dessus de la stratosphère. Les morceaux de ces nuages et contrails glaciaux tombent par l’atmosphère, devenant de plus en plus gros pendant qu’ils tombent.

L’Espagne est un des premiers pays à  étudier ce phénomène. Ils appellent les blocs géants de glace qui tombent du ciel « megacryometeors. » Dans la région de Toledo, Michael Wood cite l’astrobiologiste Jésus Martinez-Frias comme disant, « Je ne m’inquiète pas qu’un bloc de glace puisse me tomber sur la téte. Je m’inquiète car ces grands blocs de glace se forment là  où ils ne devraient pas exister. » La plupart des megacryometeors qui ont été trouvés pèsent 25 à  35 livres, mais un trouvé au Brésil pesait 440 livres. L’année dernière, un bloc gros comme une demi-voiture a brisé le toit d’une agence d’automobile dans Lawrenceville, en Géorgie. Martinez-Frias est devenu intéressé par les phénomènes en janvier 2000, après que les gros morceaux de glace pesant jusqu’à  6,6 livres se soient brisés vers le bas des cieux sans nuages en Espagne pendant 10 jours. La plupart des blocs de glace tombent en janvier, février et mars. Le chercheur atmosphérique David Travis dit, « si la formation de megacryometeor est liée au rechauffage global, comme nous suspectons, alors il est juste de supposer que ces événements peuvent augmenter dans le futur. J’attend impatiemment de voir ce qui se produira cet hiver. Nous garderons une surveillance, et nous voulons mettre au courant des personnes dans chaque état et demander leur aide. Nous encourageons fortement des témoins oculaires à  préserver des échantillons, dans un congélateur si besoin en est, et à  nous contacter. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *