Nouvelle vénusienne : épisode 2

L’armée et le secret de l’atterrissage d’un vaisseau vénusien à Oahu.

En 1972 il y a eu des centaines de rapports de vaisseaux volants au dessus de Maui, atterrissages dans les zones reculées de l’île, et quelques contacts. Nous avons mis en place le bureau du Département des Affaires Interplanétaires, à Lahaina, pour étudier ces rapports, et tenter de contacter ces visiteurs afin de glaner de l’information avancée pour résoudre les problèmes mondiaux et comment évoluer. Plusieurs témoins ont rapporté avoir vu des vaisseaux en forme de soucoupe avec des dômes et des hublots, similaires aux photos prises par des personnes en Angleterre et en Amérique d’OVNI supposés de type vénusien, les convainquant que ces photos dans nos dossiers n’étaient pas truquées. D’autres témoins ont rapportés avoir vu un vaisseau en forme de cigare allongé déchargeant un vaisseau éclaireur plus petit au dessus du Cratère Haleaka et stationnant au dessus d’autres parties d’Hawaï ensuite, ce qui corroborait les descriptions que nous avons maintenant par Onec.

Cette année là on a reçu certaines informations incroyables du Sergent Willard Wannall, qui a servi dans les services de renseignements de l’armée à Oahu dans les années cinquante alors qu’il enquêtait sur les OVNI. Il a affirmé avoir connaissance du secret officiel OVNI du gouvernement, et cela incluait des visiteurs de Vénus. On a rencontré cet homme deux fois et échangé des informations sur les recherches OVNI et ET. Il nous a mis en garde à propos de tous les hommes qui ont été assassinés et réduits au silence d’une manière ou d’une autre, par les autorités militaires, pour avoir trop parlé au sujet de l’activité OVNI secrète. Il nous a semblé avoir été quelque peu réduit au silence lui-même, après avoir été sévèrement harassé par l’armée pour ses recherches et ses contacts. Aujourd’hui Wannall n’a pas encore fait de présentation publique de sa recherche stupéfiante et ses contacts, et il nous a prévenu de faire attention avec la nôtre.

Wannall a raconté comment, par deux fois, il a été contacté et pris à bord d’un vaisseau ayant atterri dans des zones boisées reculées à Oahu. Après un de ces contacts, qu’il a détaillé dans un long rapport écrit que j’ai dans mes dossiers, Wannall a établi qu’il avait été emmené à Retz, la cité capitale de Vénus, pour des buts d’enseignements. Il a rapporté qu’il avait atterri, dans un Centre Energie situé sur la surface de la planète dans une structure qui comportait de nombreuses pièces, dont la plupart étaient circulaires. Cet édifice était la partie centrale d’une Métropole chatoyante composée entièrement de bâtiments en forme de dôme et disposés en une structure circulaire. L’aspect translucide des bâtiments et l’agréable effet de modelé étaient créés spontanément en isolant des sections d’énergie-lumière et en ajustant le taux vibratoire de cette zone spécifique. Le matériau radiant qui en résultait donnait l’impression que le bâtiment était en mouvement, bien qu’il était solide au toucher. Ces bâtiments ne pouvaient être « démantelés » que par une modification de la relativité du temps dans la fréquence vibratoire fixé, et le matériau énergie retournait aux forces cosmiques. La plupart des objets sur Vénus étaient amenés sur le plan de la manifestation par ce procédé. Il a décrit toutes les belles peintures sur les murs intérieures, principalement des paysages, avec beaucoup de NOUVELLES nuances de luminosités inhabituelles joliment mêlées. Il y avait une profusion de fleurs aux senteurs plaisantes avec de belles musiques. Les Vénusiens qui étaient là portaient de longues et amples robes seyantes, et ne semblaient pas très différents des humains de la Terre, par contre tout paraissait en harmonie.

On nous a montré des photos incroyablement nettes et détaillées d’énormes vaisseaux argentés au delà de notre atmosphère. Farida Iskiovet, qui enquêtait alors sur les OVNI pour le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unis, m’a dit que l’expérience de Wannall était vraie.

En 1973 nous avons rencontré le Dr. Frank Stranges, Directeur du Comité d’Enquête National sur les Objets Volants Non-Identifiés, qui était également un membre de notre Département des Affaires Interplanétaires. Il a rapporté des détails sur comment il a été contacté par un diplomate vénusien au Pentagone en 1959, Val Thor, qui avait atterri avec un vaisseau à l’extérieur de Washington D.C., pour rencontrer le Président Eisenhower. Ultérieurement, le Dr. Stranges a déclaré qu’il y avait eu plus tard une rencontre avec feu le sénateur Robert Kennedy. Farida Iskiovet était totalement convaincue de la réalité de Val Thor et de ces contacts, et il y a eu une rencontre qui avait été proposée entre le diplomate des Nations Unis et le Vénusien, dont nous n’avons jamais reçu de détails.

Une Vénusienne débarque

Le 11 mai 1991, l’une des plus incroyables nouvelles du siècle est apparue dans les principaux journaux des Etats-Unis. Dans la sérieuse et factuelle section des actualités générales du quotidien HONOLULU ADVERTISER, il y avait un article intitulé « LA CONFERENCE OVNI A UN INTERLOCUTEUR DE VENUS », et il déclarait « Omnec Onec, qui est arrivée de Chicago, parle de sa vie sur sa planète natale Vénus qui n’est pas tant que ça différente de la vie sur Terre. Ici c’est comme un désert. C’est étonnant à quel point l’espèce humaine est adaptable ». L’article continuait, « Onec, l’un des 30 orateurs à la Conférence Mondiale OVNI a atterri ici ce mois-ci. Onec qui dans sa vie sur Terre demeure à Chicago et est connu en tant que Sheila Gipson, a dit qu’elle est de Teutonia sur Vénus ».

En tant que directeur du Département des Affaires Interplanétaires, j’étais déjà familier avec cette présumée femme vénusienne, et je lui avais même parlé personnellement au téléphone. Elle racontait qu’elle était née sur Vénus et qu’elle avait été préparée et éduquée depuis 8 ans pour sa mission sur Terre, et qu’elle est partie depuis la cité physique de Retz qui est la capitale de Vénus, dans un vaisseau en forme de soucoupe. Onec a décrit Retz comme un port spatial entouré d’un désert chaud et sec qui ressemble au désert du sud-ouest des Etats-Unis. Elle a mentionné qu’elle est montée à bord d’un vaisseau interplanétaire en forme de long cylindre orbitant Vénus, et elle a décrit en détails le vol vers la Terre, où elle est sortie dans un vaisseau plus petit en forme de disque et a atterrie haut dans les montagnes himalayennes du Tibet, où il lui serait plus facile de s’ajuster à la Terre sans le choc culturel et l’inconfort atmosphérique. Leurs corps ressemblent à des êtres humains exceptionnellement attrayants mais en apparence seulement car ils sont beaucoup plus lumineux, moins denses, avec une consistance moléculaire et une fréquence différente de celles de nos corps terrestres, ce qui fait que notre atmosphère est dangereuse pour les Vénusiens tout comme leur atmosphère est mortelle pour nos formes. Par conséquent, Onec a du subir une sorte de transformation de densité physique par certaines technologies avant qu’elle puisse débarquer sur Terre.

Onec a écrit qu’elle a étudié la culture de la Terre qui est si primitive, si violente, et si polluée comparée à celle de Vénus, qu’il était difficile de s’y ajuster. Elle a trouvé qu’il était très difficile de s’habituer à marcher dans notre étrange atmosphère, à respirer notre air, et manger nos nourritures dégueulasses !

Nos étranges nourritures avaient mauvais goà»t comparé à ce à quoi elle était habituée et, dans notre atmosphère, elle ressentait son corps comme encombrant, lourd, et inconfortable. Elle a étudié notre planète avec des maîtres spirituels dans un monastère du Tibet durant quelques semaines, avant de monter à bord d’un vaisseau et de voler vers le Névada, où ils ont atterri dans le désert au milieu d’une nuit en 1955. Après qu’elle ait quitté la soucoupe dans un paysage ressemblant à la zone de Retz, elle a retrouvé un Vénusien et un autre extraterrestre au volant d’une automobile neuve de marque Cadillac qui l’ont conduite à Tennessee pour être progressivement conditionnée à notre civilisation retardée. Elle a trouvé le déplacement de la voiture chaotique et ses fumées polluantes, presque insupportable, comparé aux véhicules vénusiens silencieux et non-polluants. Onec a fait connaissance avec les restaurants, la nourriture américaine et les gens qui lui ont paru grossiers. Elle devait garder ses origines secrètes et vivre incognito parmi les gens de la Terre. Elle a adopté le nom de Sheila pour s’intégrer sur Terre, et elle a été éduquée par une femme dans le Tennessee sous d’étranges relations diplomatiques dont on n’a pas la place de détailler ici. Sa mission sur Terre était la plupart du temps de rester discrète et dans les coulisses jusqu’à cette année avec la publication d’un livre qu’elle a dicté au sujet de l’histoire de Vénus et comment chaque problème qu’on a sur Terre aujourd’hui était un problème que Vénus autrefois a eu et qui a été résolu. On peut apprendre beaucoup d’eux et de leur façon de vivre. J’ai demandé la permission à Onec d’utiliser certaines de ses informations dans mes conférences publiques sur les OVNI à Maui, et elle m’a donné son consentement. Deux membres de l’agence Xian International qui gère le département des Affaires Interplanétaires, Roméo et Dean, ont rencontré Onec.

Un échange d’information a résulté de ces rencontres ainsi que des conseils que nous utilisons pour planifier le futur, et elle les a convaincu au delà du doute qu’elle est vraiment de Vénus. Onec a aussi convaincu Mark Huber, un ancien Commandant dans les services de renseignements de la Marine et un expert de premier plan sur le secret OVNI, qui fourni des dossiers secrets d’OVNI au Département des Affaires Interplanétaires, que Onec est vraiment une Vénusienne.

Brad Steiger, l’une des autorités mondiales de premier plan sur les OVNI et auteur de nombreux livres célèbres sur les OVNI et les E.T. a également rencontré Onec. Il a écrit qu’elle affirme être l’un des milliers d’extraterrestres vivant maintenant sur Terre. Elle dit que des scientifiques, des docteurs, des éducateurs, des artistes, des ingénieurs, et des citoyens ordinaires vivent et travaillent secrètement parmi les gens de la Terre. Steiger qui a donné beaucoup de conférences publiques sur les OVNI, l’a décrite ayant des grands yeux bleus brillants, des cheveux platines, des manières charmantes, et des robes diaphanes. On a des photos d’elle dans nos dossiers. Et elle semble bien plus jeune que son âge devrait paraître si elle a atterri ici en 1955.

En 1972, le département des Affaires Interplanétaires a reçu un livre rare et épuisé intitulé « La science secrète vénusienne [The Venusian Secret Science] », qui décrivait les sciences cosmiques de Vénus, la description de leur planète, leur système de culture et croyances, leur apparence et habillement, et leur mission sur notre planète. La plupart de l’information était si différente de tout ce qu’on nous avions jamais lu jusque là , que cela nous a impressionné comme des données d’OVNI étonnamment originales. Plus tard on a comparé cette connaissance avec l’information d’Onec la femme vénusienne, ainsi qu’avec le rapport canadien du Project Magnet et les infos du Sergent Willard Wannall, et on a trouvé beaucoup de similarités mais aucune contradiction !

Un Vénusien à Maui ?

La méthode de communication interplanétaire implique l’utilisation d’un cristal appelé un Telolith, une forme de télépathie pour les communications inter dimensionnelles nommée télépensée, et un Symbole Vénusien que nous avions brodé sur nos vêtements (et on l’a peint dans nos bureaux et sur le toit de notre voiture). Incroyablement, tous les Xiens et notre personnel qui ont utilisé cette association, ont rapporté avoir vu des objets volants qu’ils ont pensé être des vaisseaux, et certains ont raconté des contacts télépathiques !

« The Venusian Secret Science » a été écrit par Michael X. (Barton) de Californie, et il a rapporté que l’information venait d’un vaisseau vénusien avec lequel il a eu un contact dans les années cinquante au milieu des collines derrière Santa Barbara. Il a décrit le pilote de grande taille et portant un uniforme d’une pièce unique, avec le visage d’un homme extraordinairement intelligent rayonnant une force masculine et un air décidé, mais qui exprimait aussi une qualité de paix intérieure, une bienveillance et de la Compassion. Sa peau était agréablement bronzée, le Vénusien avait de longs cheveux dorés, et des yeux bleus clairs qui brillaient comme des bijoux précieux. Il reflétait la santé parfaite. La profondeur de son regard, selon Barton, lui donnait l’impression de regarder dans un océan profond et de voir l’univers entier.

Une belle femme vénusienne est alors sortie du vaisseau. Elle avait de longs cheveux blonds dorés, une belle peau bronzée de soleil, et des yeux violets avec des éclats d’or. Sa silhouette était joliment proportionnée, et elle portait une ceinture dorée autour de la taille. Ses chaussures était d’une matière souple, tressée et dorée.

Cette narration m’a rappelé les anciens écrits en hiéroglyphes dans le Temple du Soleil, à Tiahuanaco dans les Andes, décrivant comment un vaisseau doré en provenance de Vénus avait atterri là dans des temps reculés. Les anciens écrits disent comment une belle femme vénusienne, Oréjona, est sortie du vaisseau et a enseigné aux anciens les bases de l’agriculture, et le savoir-faire pour démarrer une civilisation. Les Vénusiens sont venus sur Terre dans les temps anciens pour enseigner l’agriculture, les textiles, l’exploitation minière, l’architecture, et d’autres compétences, selon des histoires écrites laissées par les Babyloniens, les Sumériens, les à‰gyptiens, les Phéniciens, les Chaldéens, les Mayas, les Aztèques, les Ariens, les Assyriens, et les habitants de l’ancienne Inde et du Tibet. Pourquoi ne croirions nous pas ces anciens écrits comme ces personnes l’ont certainement fait aussi !

Barton a rapporté que les Vénusiens qu’il a rencontré portaient le même symbole sur leurs combinaisons spatiales, un symbole de communications interplanétaires, que les Xiens utilisaient maintenant pour essayer de contacter les êtres de l’espace. J’ai décidé de broder le symbole sur un tee-shirt avec des symboles vénusiens en rapport en-dessous, d’utiliser les cristaux Telolith, et la télépathie télépensée pour tenter d’entrer en contact avec les Vénusiens. Au début j’étais très sceptique. Cependant, immédiatement j’ai commencé à voir des OVNI que je n’ai pas pu identifier.

Un matin de bonne heure à Lahaina, après une nuit presque blanche à lire « The Venusian Secret Science », j’étais assis seul sur un banc au bord de la mer, quand un mystérieux étranger s’est approché lentement et s’est assis juste à côté de moi. Il est resté assis durant plusieurs minutes ne disant rien. Je suis devenu un peu mal à l’aise, aussi je me suis tourné pour regarder cette personne. Il avait des cheveux blonds mi-longs avec une teinte de doré, des yeux bleus clairs profonds, et il était exceptionnellement beau.

Je ne me souviens pas les mots exacts dans les conversations suivantes, cela a du être quelque chose comme ça au mieux de ma mémoire. J’ai dit « bonjour » et il a souri et m’a salué. Je lui ai demandé d’où il était et il a parlé de quelque chose à propos d’une visite récente dans les Montagnes Rocheuses où il est resté au Temple Blanc de la Grande Fraternité Blanche. Cette déclaration m’a très surpris, parce que cela est supposé être le gouvernement spirituel cosmique de notre planète, constitué de maîtres cosmiques, et qui agit dans les coulisses pour aider et guider notre destin en tant que race sur Terre. J’ai commencé à me demander si j’avais en fait contacté un vrai maître vivant, alors il a souri et a dit que non. Cependant, il a dit qu’il avait été envoyé à Maui par les maîtres du Temple Blanc, en mission pour se renseigner au sujet des Xiens et nous offrir la possibilité d’une guidance.
Les Xiens sont une civilisation de personnes sur Terre qui se considèrent Terriens ou Citoyens de la planète Terre, plutôt que d’un pays quelconque comme Américains, Allemand, Russe, etc.
Les Xiens pensent que la planète entière devrait idéalement être une seule nation en paix au lieu de douzaines de nations, religions et systèmes politiques en conflits et combats. En 1972 les Xiens étaient basés à Maui, tentant de créer une civilisation futuriste pour le siècle prochain, et en unifiant les gens avec toutes les compétences nécessaires du monde entier. Le Département des Affaires Interplanétaires était l’un des 14 départements de la Conférence Planétaire Xien, et notre mission était de renseigner s’il était possible de contacter des civilisations supérieures d’autres planètes, qui avaient résolu elles-mêmes tous les problèmes de la Terre sur leurs propres planètes, et qui nous offriraient des conseils, technologies, et idées du comment évoluer en tant que race. Dans les années 70, au moins une douzaine de membres de ce département avaient rapporté qu’ils avaient eu des contacts physiques avec des êtres extraterrestres et reçu des conseils. Jusque là je n’avais pas été contacté, bien que je fusse le directeur.

J’étais alors habitué aux personnes étrangères qui m’approchaient, me questionnaient à propos des Xiens, des OVNI, et du Département des Affaires Interplanétaires. Il m’a demandé de décrire ce que sont les Xiens. Je lui ai dit que nous étions des citoyens planétaires de la planète Terre qui nous accordions pour vivre une vie de paix et de fraternité mondiale en tant que citoyens planétaires. J’ai ajouté que cela m’intéressait de trouver de nouveaux Xiens, et je lui ai demandé s’il était intéressé de devenir un Xien ?

L’étranger a souri à cette question, et a répliqué… »et si je suis d’une autre planète ? »

Cette réponse m’a ébranlée. Je suis resté silencieux le temps de rassembler mes pensées et de retrouver mon calme. Puis je lui ai demandé s’il était vraiment d’une autre planète et il a répondu que oui. Je lui ai demandé si ça ne le dérangeait pas de me dire de quelle planète il venait, et il a répondu Vénus.

Je l’ai regardé attentivement et j’ai remarqué qu’il avait l’apparence physique des Vénusiens décrits par Michael Barton, par le Project Magnet OVNI du gouvernement canadien, et par des douzaines d’autres contactés que j’avais lu !

Il m’a donné son nom après que j’ai promis de ne le révéler à qui que ce soit sans sa permission. Il m’a dit qu’il était un des nombreux Vénusiens déguisés ici en habitant de la Terre en missions et agissants incognito et il m’a demandé de ne pas l’identifier à quiconque sans sa permission. Il a dit qu’il était en mission ici pour se renseigner sur notre département des Affaires Interplanétaires.

J’ai décidé de le questionner sur sa connaissance de Vénus. Je l’ai interrogé sur des connaissances rares et détaillées que j’avais lu dans « The Venusian Secret Science », une publication extrêmement rare, et il a donné les réponses absolument parfaites à toutes les questions. Cela m’a étonné ! Ces informations détaillés ne se trouvaient tout simplement pas dans quoique ce soit d’autre que j’ai jamais lu ou vu. Il a aussi expliqué de manière adéquate les secrets de la propulsion des vaisseaux interplanétaires et des vaisseaux éclaireurs, et cela corroborait les détails que nous avions par le Project Magnet et d’autres sources. Il était très instructif, et il utilisait le nom Rich Evers en public. Je l’ai présenté aux autres dans notre département qui sont tous devenus convaincu qu’il était un Vénusien. On l’a emmené à une réunion populeuse sur les OVNI à Lahaina, et durant la réunion plusieurs OVNI ont été vu au-dessus, dont plusieurs personnes affirmaient que c’était des vaisseaux spatiaux. Ces OVNI ont survolé Lahaina après la réunion, où de nombreuses personnes ont rapporté aux journaux et à nos agents qu’ils avaient vu des « vaisseaux » et OVNI. Mon père était un de ces témoins qui était convaincu qu’il en a vu un après qu’il ait rencontré cette personne.

Le diplomate de l’Assemblée Générale des Nations Unis, Adam Malik, qui étudiait les OVNI pour le Président des Nations Unis, est arrivé à Maui et a voulu rencontré ce Vénusien. J’ai personnellement arrangé la réunion privée dans une maison particulière à Napili, où Maureen Maharry vivait (Maureen a été assassinée à Kauai par un agent de la CIA, et était autrefois ma secrétaire pour les Affaires Interplanétaires qui publiaient alors beaucoup d’informations). Les personnes présentes à cette réunion ont observé par la fenêtre un OVNI brillant qui virevoltait.

Le visiteur est resté dans notre quartier général durant quelques nuits et une activité OVNI nocturne a été constatée au-dessus. Au cours de l’une de ces nuits, avec le « Vénusien » et deux membres de notre département (Paul Groover et Nick Edwarks), nous étions assis à une table, bien après minuit, à Lahaina. Paul et Nick se sont exclamés qu’il y avait un vaisseau au-dessus. J’ai regardé en l’air et on a tous vu un OVNI. Le visiteur a expliquer calmement que c’était son vaisseau, et qu’il l’avait piloté durant le voyage autour du Soleil afin de venir à Maui.

Le journal « Universe Sun », que j’ai publié, contenait un tas d’information qu’il nous avait donné, et nous en avions beaucoup d’autres que nous avions décidé que c’était trop détaillé pour publier.
Le diplomate des Nations Unis était convaincu que cette personne était réellement un vrai Vénusien. Le Major Wayne S. Aho, un investigateur OVNI, ancien des services de renseignements de l’armée, en était convaincu également.

Selon Michael Barton, qui a rapporté qu’il avait été contacté par un disque spatial vénusien ayant atterri dans une zone reculée de Californie dans les années cinquante, la capitale vénusienne est basée sur la structure d’un atome avec trois constructions circulaires de base qui sont des dômes de matière cristalline. S’étendant depuis le noyau central, comme des rayons émergeant de l’axe d’une roue, 8 grandes voies mènent à 8 grandes cités. Chacune de ces cités a 4 voies rayonnant vers 4 autres cités, et chacune de ces cités a une structure géométrique de rayons concentriques menant à deux autres cités. Cette structure continue autour de la planète.

Entre les cités se trouvent de grandes forêts, des rivières et des montagnes. Les vallées sont remplies d’une belle végétation et toutes les couleurs sont vives. Ici et là , dans la végétation luxuriante, s’élèvent des maisons en forme de dôme faites d’un cristal translucide. Les océans vénusiens sont similaires à ceux de la Terre, mais plus petit, plus profond, et de plus belle couleur.

Sur les grandes routes des voitures se déplacent au moyen d’énergies magnétiques de lumière. Ces véhicules sont complètement silencieux, et tirent leur puissance de l’énergie solaire. Les voitures solaires sont entourées d’un champ de force électromagnétique qui protège les passagers des collisions quelque soit la vitesse. L’air sur Vénus est beaucoup plus électrifié que sur Terre. Il y a une luminosité sur la planète similaire à nos aurores polaires, avec un rayonnement frais. Il y a une atmosphère aux couleurs de l’arc-en-ciel (il est à noter qu’un tableau du village vénusien de Teutonia réalisé par Onec montre également un ciel aux couleurs d’arc-en-ciel). De 3000 kilomètres dans l’espace il apparaît une lumière blanche brillante. A 500 kilomètres d’altitude c’est l’obscurité. Et au-dessus des cités il y a une lumière due à un effet de halo.

La criminalité n’existe pas sur Vénus et elle est inconcevable pour une telle race hautement évolué. Il n’y a pas d’hôpitaux puisque les Vénusiens sont en parfaite santé. Les gens passent la plupart de leur temps à l’extérieur et se nourrissent uniquement d’aliments frais et nutritifs.

J’ai parlé à Michael Barton en 1973, alors qu’il avait été « réduit au silence » selon Gabriel Green, un expert OVNI, qui le connaissait bien. Barton a peu rajouté à son histoire alors. Cependant, l’information que j’avais par ses écrits était en complète harmonie avec les détails du sergent Willard Wannall et d’Onec également, ainsi que de ceux du Project Magnet du gouvernement canadien.

Onec a décrit du sable doré sur les plages vénusiennes, des montagnes pourpres, et des jardins d’Eden paradisiaques occupants une bonne partie du paysage.

D’autres ont décrit des eaux aux couleurs d’arc-en-ciel sur Vénus, et une mer ayant l’apparence de milliards de diamants scintillants…. bon nombres de ces effets de paysage ont été créé par les Vénusiens eux-mêmes grâce à leur science cosmique supérieure, ainsi qu’à leur psychisme et leur mental incroyables. Il est dit qu’une bonne partie de ce qui est sur la surface de Vénus, est légèrement au-delà de la gamme de fréquences limitée de la vision humaine, inter dimensionnelle, et invisible à beaucoup de personnes de la Terre.

A suivre… et Fin dans Episode 3…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *