Nouvelle vénusienne : épisode 3

Le rapport suivant a été publié dans le journal « Press-Gazette » de Green Bay dans le Wisconsin en date du 26 juin 1959 à la page Rubrique Familiale.

Une famille voit une soucoupe volante : le père discute avec le passager

« Quelque part le long de la rive du lac Huron, j’ai trouvé une histoire que je n’ai pas pu rejeter. J’avais fait une halte avec mon petit canoë et marché à travers champ jusqu’à une station service. Le propriétaire de la station m’a invité à prendre une tasse de café à sa maison à proximité où j’ai fait connaissance de son fils de 12 ans et de sa jolie femme.

Après une discussion d’ordre général de nos expériences, il m’a demandé si j’avais déjà vu des objets volants non-identifiés. J’ai fait un grand sourire. « Allez ! Ce n’est pas si amusant que çà. Vous voyez cette île là -bas ? » (Il a indiqué une petite île au-delà de la berge), « c’est un lieu d’atterrissage fréquent d’une soucoupe volante ». Son air était sérieux, son attitude et ses paroles étaient sensées. Je l’ai questionné plus. Je dois admettre qu’à ce point j’étais sceptique, mais mon informateur avait tous les signes d’un homme de bon sens et d’un jugement correct.

« Oui, je suis allé sur l’île pour voir les soucoupes volantes atterrir et décoller. Je les ai vues de nombreuses fois et ma femme et mon fils aussi ». J’ai tourné le regard vers eux et tous les deux m’ont « confirmé » d’un hochement de tête. « Avez-vous vu les créatures dans les soucoupes volantes ? », ai-je demandé. « Oui, bien sà»r. Je connais l’un d’entre eux. Ils ressemblent à vous et moi. Ils peuvent parler anglais parfaitement malgré une sorte d’accent un peu chantant. Ils sont grands et vraiment forts et ils vivent des centaines d’années. « D’où viennent-ils ? » ai-je demandé. « Ceux-là viennent de Vénus », dit il. « Ils ont des amis sur Terre comme moi, et ils nous visitent. Ceux qui peuvent croire ont été sélectionné par un procédé qu’eux seuls connaissent. Les sceptiques ne sont pas retenus. Ils veulent propager la paix. Ils s’intéressent de manière vitale à nos objectifs et tentatives de voyages interplanétaires, puisque tout ce qui se passe sur notre planète affecte d’autres planètes.

Il a ajouté qu’environ 25 Vénusiens étaient à bord de la soucoupe et il les a vus de nombreuses fois. Sa femme et son fils ont solennellement déclaré qu’ils les avaient vus aussi.

D’anciens écrits sur les contacts de Vénus :

Vénus était similaire à la Terre il y a longtemps

Des scientifiques ont émis l’hypothèse que Vénus, autrefois, a pu avoir une atmosphère comme celle de la Terre aujourd’hui, avant un énorme « effet de serre », qui a grandement modifié l’atmosphère et élevé les températures. Pourquoi la plupart des civilisations anciennes de nos livres d’histoire scolaires ont laissé des archives écrites établissant clairement qu’ils étaient en contact avec des visiteurs venant de Vénus ? Les Sumériens, Babyloniens, Phéniciens, Chaldéens, Egyptiens, Assyriens, Grecques, Aztèques, Mayas, Hopis, les habitants préhistoriques des Andes, ainsi que ceux de l’ancienne Inde et du Tibet, ont tous affirmé qu’ils avaient été enseigné par une civilisation céleste, des personnes et des dieux venus de Vénus en machines volantes, c’était avant qu’il y eut des services secrets gouvernementaux et militaires pour « cacher la vérité ». Robert Charroux, un grand préhistorien français, qui a passé des dizaines d’années de par le monde à étudier des écrits anciens, a raconté les anciennes colonisations vénusiennes sur Terre et leur intervention avec l’évolution humaine d’ici-bas, en six tomes littéraires qui sont en fait si réprimés qu’ils ne sont pas disponibles aux Etats-Unis, ni dans les librairies, ni par commande. J’ai étudié ces livres de manière détaillé, et ils sont illustrés de schémas et de dessins de technologies avancées et de voyages spatiaux trouvés dans de nombreux pays. Dans des bibliothèques nationales asiatiques on trouve aussi beaucoup d’histoires anciennes jusqu’à 4000 ans dans le passé, qui expliquent de manière détaillée les vaisseaux vénusiens, leurs pilotes, leurs missions sur Terre, les interventions dans les affaires de la Terre, et l’implication dans les anciennes guerres interplanétaires dont le combat a continué sur Terre. Certains de ces écrits expliquent la méthode de propulsion de ces vaisseaux étrangers avec beaucoup de détails technologiques, qui semblaient des légendes jusqu’aux découvertes scientifiques récentes qui ont prouvées que cette science était précise. Parmi ces anciens écrits il y a : BOOK OF DZYAN, VAIMANIKA SASTRA, VYMANIKA SHAASTRA, MAOSOLA PURVA, etc. De plus un célèbre anthropologue/archéologue des années 50, le docteur George Hunt Williamson, a publié une recherche décrivant comment il a étudié des anciens manuscrits cachés dans un temple en altitude dans les Andes d’Amérique du Sud, détaillant des atterrissages vénusiens, des contacts, et l’entremêlement avec les Terriens dans les temps anciens.

En altitude dans la Cordillère des Andes se trouvent les ruines de l’une des plus anciennes cités jamais découvertes, Tiahuanaco, avec des vestiges monolithiques si incroyablement construits que les archéologues ne peuvent pas expliquer comment il a été possible pour les anciens de les édifier. Les inscriptions trouvées là ont été traduites et indiquent qu’à l’aube de la civilisation, un vaisseau doré de Vénus a atterri là, les occupants sont sortis du vaisseau, et une belle femme vénusienne a entrepris d’enseigner aux Indiens primitifs les savoir-faire de bases d’une civilisation! (voir le livre de Charroux « Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans « ).

Pourquoi y a-t-il tant de « dieux » aux apparences humaines relatés dans les anciennes cultures et sensés venir de Vénus ?

Pourquoi les Vénusiens sont-ils décrits habituellement comme étant de type nordique, beaux, yeux bleus, blonds et grands ?

Quelque immense cataclysme aurait-il détruit la civilisation et l’atmosphère sur la surface de Vénus, contraignant les survivants à fuir vers la Terre, où ils auraient essayer de coloniser la Terre, et de contrôler la population indigène en se faisant passer pour des dieux ? Les anciens souverains des temps primitifs de la Terre, et leurs sujets, ont-ils cru que les Vénusiens étaient des dieux, des anges, et autres super-êtres, parce que ils ne pouvaient pas comprendre les technologies ultra-avancées de l’age spatial qui semblaient des « miracles » à leur esprit primitif ? La technologie vénusienne aurait-elle détruit une atmosphère similaire à la nôtre et créé un emballement de l’effet de serre que la NASA rapporte aujourd’hui, et dont nos scientifiques admettent « qu’il pourrait également avoir lieu sur Terre » ? Et la technologie vénusienne était-elle suffisamment avancée pour pouvoir pratiquer les voyages interplanétaires depuis quatre mille ans (et même depuis 18 millions d’années dans certains anciens manuscrits), ainsi que d’être capable de construire des bases souterraines en profondeur ou même des cités sur Vénus, protégés de l’atmosphère de la surface d’aujourd’hui, à partir desquelles ils envoient des OVNI vers la Terre ?

Peut-on croire ce que la NASA dit au public à propos des conditions sur Vénus, lorsque cette agence civile créée (contrôlée) et financée par le gouvernement publie des données au sujet de Vénus qui contredisent fortement ce que les sondes soviétiques ont retransmises de là -bas ainsi que ce que des scientifiques universitaires ont publiés ? Pourquoi y a-t-il de si grands désaccords entre les scientifiques concernant les températures, la pression atmosphérique et la composition de l’air vénusien, prouvant en conséquence que soit les sondes spatiales renvoient des données imprécises soit un camouflage délibéré de la vérité au sujet de Vénus par le même gouvernement qui cache la vérité à propos des OVNI. De manière répétitive il a été prouvé que la CIA, l’Air Force et la NASA ont menti à propos des OVNI, à cause de centaines d’articles de presses contradictoires et scientifiquement impossible qu’ils ont publié à propos d’observations particulières, ainsi que par les nombreux directeurs de recherches qui, fatigués, ont alors raconté publiquement la vérité dans des livres, des conférences et des interviews. Il y a des centaines de documents, livres, vidéos, fournis par ces ex-officiels, agents secrets, chefs à la NASA et agences de recherches à la bibliothèque du Congrès à Washington D.C., que n’importe quel citoyen est libre de consulter. Vous pouvez aussi vous documenter à propos des secrets gouvernementaux, camouflages, et croire aux vaisseaux extraterrestres en mettant en avant l’Acte de la Liberté d’Information et en demandant le Project Bluebook, Project Sign, Project Grudge, MJ-12, le manuel d’instruction des pilotes de l’Académie de l’Air Force des années 60, etc., tous prouvent que des vaisseaux considérés comme étant d’un autre monde viennent sur Terre ! Il s’ensuit que s’il y a un camouflage de l’existence des soucoupes volantes, il y aurait aussi un camouflage de leurs provenances, incluant une base sur Vénus.

Concrètement, un moyen facile de dissimuler une quelconque découverte d’êtres spatiaux avancés sur la planète Vénus, serait de dire au public que la vie est impossible sur Vénus parce qu’il y fait trop chaud avec une atmosphère écrasante et un air sulfurique. La plupart du public est facile à duper et croira ce que la presse publie car ils croient leur gouvernement, en dépit du fait qu’il a été surpris à mentir des milliers de fois par le biais des grands journaux ! Puisque la plupart des Américains ne font pas de recherches scientifiques ni de recherches d’informations universitaires pour chercher les faits et les contradictions, ils ne sont donc pas conscients que plusieurs experts scientifiques ont contredit les données de la NASA au sujet de Vénus. Et combien d’Américains se souviennent du moment où leur Secrétaire Assistant de la Défense, Arthur Sylvester, a dit à la presse que le gouvernement a le droit de mentir au peuple américain dans « l’intérêt de la sécurité nationale ».

Dans cette étude nous, le Département des Affaires Interplanétaires, expliquerons nos 35 années de recherches partout dans le monde sur toutes les contradictions et impossibilités scientifiques à propos de ce que la NASA a dit de Vénus, nos interviews personnels avec d’anciens officiels des Nations Unies, d’agences de services de renseignements militaires, des programmes spatiaux de la NASA et directeurs d’agences civiles de recherches scientifiques sur les OVNI, qui ont admis que des aliens de la planète Vénus ont contacté le plus haut niveau du gouvernement depuis 1950, ils opèrent sur Terre déguisés en humains terrestres, donc ils ont des bases sur Vénus, et ont contacté et aidé des scientifiques et inventeurs (comme Nikola Tesla). Cette information donne en plus des rapports documentés de Vénusiens offrant secrètement à la Terre une solution à tous les problèmes mondiaux et des apports en technologies, en échange d’un traité que tous les gouvernements ont rejetés parce que les leaders mondiaux perdraient tout leur pouvoir, leur contrôle, et leurs fortunes dues au commerce, l’économie s’effondrerait, et ils croyaient que les citoyens paniqueraient. Nous documenterons des articles de presses publiques de données scientifiques sur les températures de Vénus montrant des contradictions de plus de 800 degrés. Nous discuterons de détails de la vie sur Vénus obtenus, du gouvernement canadien qui a soutenu le Project Magnet, d’anciens chercheurs des services secrets de renseignements de l’armée sur les OVNI, de plusieurs contacts physiques avec des civils qui ont reçu des indices inexplicables, et des présumés Vénusiens vivants sur Terre que nous avons interviewé… nous n’avons trouvé aucune contradiction dans ces informations venant de sources ne se connaissant pas les unes des autres.

Je n’ai jamais été consciemment sur Vénus dans cette vie donc je transmets l’information que j’ai obtenue de différents investigateurs et officiels. Elle est aussi précise que leurs mots. Jugez par vous même. Je demande seulement que les lecteurs finissent ce volume entier avant de tirer leurs conclusions, et je défie les sceptiques de prouver que cette information est fausse.

Après que le Project Magnet ait conclu à l’existence des vaisseaux extraterrestres, Wilburt Smith a rencontré les agents Top Secret OVNI du Pentagone connectés avec le M J-12 qui lui ont dit que la présence OVNI était le plus grand secret des Etats-Unis, bien plus élevé que celui de la bombe H (l’arme ultime d’alors). Donc les Vénusiens auraient-ils contacté le Pentagone ?

Du fait de tous les secrets entre les gouvernements qui disent aux témoins de contacts E.T. ou aux détenteurs de documents que cela était secret à cause du public qui paniquerait (version officielle), les Vénusiens ont dà» trouver une autre méthode pour prouver leur présence. Le 4 juillet 1952, jour de la Fête de l’Indépendance, ils ont défilé dans le célèbre show aérien OVNI au dessus de Washington D.C. en volant en formation pour le congrès, le Pentagone, le Président et la presse nationale, au dessus de la maison blanche ! Cette observation a fait les gros titres des journaux du monde entier et des infos de la télévision nationale ! La séquence vidéo est passée sur la TV nationale !

L’incident a été largement cru par le public jusqu’à ce que le MJ-12 (l’Ambassade Interplanétaire du gouvernement secret) ait embauché l’éminent astronome Menzel pour inventer un canular expliquant l’observation avec de nombreux témoins. La désinformation a été transmise à la presse pour cacher la vérité en disant que les OVNI volants en formations triangulaires étaient une « inversion de température », une illusion atmosphérique de réflexions de lumière provoquée par des couches d’air de différentes températures interposées avec les nuages. La plupart des Américains, qui par manque de recherches sont ignorants et crédules, ont gobé cette histoire. Tous ce que les gens ont besoin de faire pour apprendre la vérité c’est d’aller dans n’importe quelle bibliothèque et de scruter une photo d’une inversion de température à côté d’une coupure de presse des formations d’OVNI et de voir la grande différence… une apparence totalement différente ! Et n’importe quel enquêteur intelligent a du se poser la question de pourquoi est-ce que l’Air Force a paniqué et envoyé des avions à réactions à la chasse et essayer d’intercepter une inversion de température ? Comment une inversion de température peut-elle voler en formation triangulaire parfaite à vitesse supersonique, esquivant et défiant les manœuvres des avions à réaction à leur poursuite, effectuant des virages à angle droit à haute vitesse, et larguant des lumières volantes en formes de disques obéissant à un curieux contrôle intelligent ?

Puisque l’Air Force nommait ces vaisseaux soucoupes en forme de cloche avec des dômes et des hublots: gaz des marais, météorites, la planète Vénus, oiseaux qui brillent, feux follets, et autres non-sens prouvables que les gens ont crus, les Vénusiens n’ont donc pas réussi à convaincre le public malgré de nombreuses approches à basse altitude au dessus des villes. Les Vénusiens auraient alors fait faire plusieurs douzaines d’excursions à des Américains pour prouver leur existence, incluant quelques célèbres scientifiques, mais le public a rigolé de ces contactés quand ceux-ci ont retransmis les messages vénusiens et les scientifiques furent effrayés de parler en public par crainte que les gens rigolent d’eux et que le ridicule ruine leur carrière !

Il y eut cependant une exception notable en la personne du Docteur George Hunt Williamson, un éminent archéologue/anthropologue qui au début était impliqué dans les communications radiotélégraphiques avec les Vénusiens avec Lyman Streeter, cela a été publié dans les années 50 mais réprimé par les agents du contrôle des médias. Williamson a également passé plus de dix ans à vivre avec les Incas dans les Andes et beaucoup d’autres cultures indiennes d’Amérique du Nord et du sud, qui lui ont dit qu’ils avaient été contactés par les Vénusiens dans les temps anciens. Le chef des Hopis a parlé des contacts OVNI, anciens et modernes, des Hopis avec les Vénusiens, et comment une de leur soucoupe a atterri dans la réserve Hopi dans les années 1950. Les Aztèques ont parlé des sacrifices humains à une de leurs pyramides, et comment un vaisseau vénusien est arrivé et a donné aux prêtres un mois lunaire pour arrêter tous les sacrifices humains. Au bout d’un mois les Aztèques n’ont pas réussi à suivre les suggestions vénusiennes et ont choisi de suivre d’autres dieux (aliens gris ?). Aussi un rayon de lumière a été émis de la soucoupe et a détruit la pyramide sacrificielle !

Comment se fait-il que les Mayas avaient un calendrier vénusien tout à fait précis lorsque les conquistadors espagnols ont envahi leurs terres… un calendrier que la science moderne n’a pas pu prouver et connaître la précision jusque dans les années cinquante ! [NDT: ce n’est qu’en 1962, puis plus précisément en 1965, qu’on découvrit la véritable période de rotation de la planète Vénus grà¢ce à la radioastronomie qui à l’aide des échos radar détermina une rotation rétrograde en 243 jours terrestres d’où une journée solaire (cycle jour/nuit) sur Vénus de 117 jours terrestres] Les Incas ont parlé d’un vaisseau doré qui avait atterri dans les Andes et leur avait enseigné la civilisation, l’armée d’invasion de Pizarro a rapporté cette histoire au Roi et à la Reine, et elle a été censurée parce que « ce n’était pas dans la Bible ». Dans son livre « Les gîtes secrets du lion », le Dr George Hunt Williamson a raconté comment il avait trouvé un vieux manuscrit, dans un ancien temple en altitude dans les Andes, qui racontait les colonies vénusiennes et l’assistance à la Terre dans les époques anciennes et préhistoriques, et comment certains de leurs vaisseaux ont sauvé des survivants éclairés des tremblements de terre, raz de marée, inondations et basculement des pôles. La croyance dans les Vénusiens était courante et normale dans les temps anciens avant la censure religieuse (Vatican) et gouvernementale !

Donc pourquoi les Vénusiens n’atterrissent pas sur la pelouse de la Maison Blanche ?

Selon les Vénusiens, lors des tentatives d’atterrir dans les villes, il s’est trouvé des Terriens essayant de tuer ou capturer les Vénusiens, tirant sur leur vaisseau et essayant de le prendre pour en savoir la technologie. Les gens « locaux » de la Terre sont trop souvent hostiles, inamicaux et dangereux. Atterririez-vous dans une énorme tribu de sauvages chasseurs de têtes et cannibales en Amazone, qui vous accueilleraient avec à l’esprit des idées de repas et de têtes rétrécies, pour les aider ?

Ils décocheraient leurs fléchettes et poseraient des questions plus tard, comme de nombreux missionnaires morts l’ont appris ! Est-il certain que les Vénusiens peuvent riposter et avoir le dessus avec leur canons à rayons ? Les Vénusiens cependant disent qu’ils sont totalement non-violents et qu’ils préfèrent observer et aider à distance plutôt que de combattre. La plupart d’entre eux n’ont pas de karma sur Terre et la violence leur en donnerait un ici ! Ils résolvent les problèmes avec l’amour… pas par la guerre ! En tant que corps humains sur ce plan ils peuvent vraiment être tués par nos armes. Donc il leur est nécessaire de faire des démonstrations spectaculaires en public pour prouver leur existence… pas pour le plaisir de leur propre ego, mais pour délivrer leur important message de bannir toutes les armes nucléaires, proscrire la guerre, éliminer toute pollution, et porter la paix sur Terre comme ils l’ont fait sur leur propre planète. Les gouvernements n’ont pas tenu compte de leurs conseils… donc ils s’adressent au peuple.

En 1952 la plus grande histoire de contact OVNI de l’époque moderne a fait les gros titres des nouvelles à la radio, à la télévision et dans les principaux magazines. Ce contact était étayé par tant de preuves apparentes et troublantes que le complexe CIA/Pentagone/MJ-12 a eu une tà¢che très difficile pour tenter de l’expliquer avec leurs explications stupides habituelles que les gens croient trop souvent.

Si vous étiez un Vénusien, comment choisiriez-vous un ambassadeur sur Terre ? Chercheriez-vous un adepte fanatique d’un culte ou un religieux zélé, un officiel gouvernemental qui tient à sa réputation et à sa paye, ou quelqu’un sans aucune base pour une telle mission ? Ou bien choisiriez-vous un homme intellectuellement dévoué, cohérent, organisé, pourvu de dévotion et d’un bon cœur ?

Fin des Nouvelles Vénusiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *