OVNIs et eschatologie: démons et ET

Le petit Larousse définit l’eschatologie comme «la branche de la théologie  s’occupant des événements finaux de l’histoire du monde ou de l’humanité» et comme «une croyance concernant la mort, la fin du monde ou le destin ultime de l’humanité; En 1991, un prêtre de Lincoln, Nebraska, nommé Ray Boeche, a rencontré deux physiciens du Département de la Défense. Ils travaillaient sur un programme top secret pour contacter – et même faire des affaires avec – de prétendues choses démoniaques qu’ils appelaient des entités non humaines, ou NHE, et qui se présentaient comme des ETs. L’histoire de Boeche est très étrange, emprunte d’eschatologie. Elle est racontée dans mon livre, Final Events.

end-585x306

Les informateurs de Boeche avaient leurs points de vue non seulement sur ce que ces entités étaient – des démons déguisés en Et – mais aussi sur ce qu’ils pensaient être imminent. Une grande partie était d’une nature eschatologique. Boeche dit de ses sources du DoD: «Ils ne pensaient pas seulement que c’était une tromperie spirituelle, mais que c’était peut-être quelque chose menant à une tromperie finale. À leur avis – théologiquement, sur ce je ne m’attarde pas particulièrement – ils voyaient des choses beaucoup plus semblables à celles de [Tim] LaHaye et [Jerry B.] Jenkins dans la série de livre Left Behind: l’Antéchrist apparaîtra. Quant nous sommes dupés, l’Armageddon est alors déclenché. Cela semblait être leur sentiment personnel sur l’ensemble du scénario.  »

Boeche a sa propre position sur tout ceci: «J’ai tendance à considérer, me dit-il lors d’une interview enregistrée en 2007, que beaucoup des prophéties du livre de l’Apocalypse ont été remplies avec la destruction de Rome et de Jérusalem. Le christianisme orthodoxe enseigne un retour physique du Christ, mais cela est toujours considéré comme la grande espérance de l’Église: le retour du Christ, un retour triomphant. Donc, de ce point de vue, la pensée à l’oeuvre dans Left Behind – que Armageddon est une chose terrible et que vous voulez la repousser aussi longtemps que possible – ne tient pas vraiment, au moins dans le sens historique, à mon avis.

alien-1502038_640-570x379

Il poursuit: «Le retour éventuel de Christ est le point culminant de cet âge et de ce monde, donc ce n’est pas quelque chose à craindre. C’est quelque chose qui doit être bien accueilli. Mais le DoD le considérait comme cela: un scénario final de la bataille. Leur autre grande peur à ce sujet était: si vous avez ces types d’entités qui se présentent en tant qu’êtres extraterrestres, comment cela affectera-t-il la vision spirituelle du peuple? Cela va-t-il écarter les gens d’une croyance en le Christ? Auriez-vous ce genre d’effet spirituel?

Et puis il y a Dan T. Smith, dont le père était l’économiste de Harvard Dan Throop Smith, le conseil fiscal numéro un du Tréson pendant l’administration d’Eisenhower. Le chercheur Gary Bekkum a dit de Dan T. Smith: «Ses réunions personnelles incluaient des représentants anciens et actuels de la communauté du renseignement du gouvernement des États-Unis et leurs associés politiques, comme Chris Straub, un ancien membre du Comité sénatorial spécial sur le renseignement.

Le chercheur Vince Johnson, qui a eu l’occasion de parler avec Smith de ses vues ufologiques et de ses contacts privilégiés, a déclaré: «D’après Smith, les OVNIS sont avant tout un phénomène psychologique / métaphysique qui nous préparent et nous pressent de développer nos propres capacités psi. Non que les OVNIS soient un seul type d’entité; Smith affirme qu’il y a des «pouvoirs et des principautés» à l’œuvre – probablement des entités surnaturelles comme les anges et les démons.

Johnson a ajouté: «[Smith] a signalé que ses sources gouvernementales« faisaient allusion à une «urgence eschatologique … Quand j’ai demandé pourquoi la CIA s’intéressait à l’eschatologie, il a répondu que les ramifications de l’eschaton représentaient une menace sérieuse pour la sécurité nationale. , elles relèvent de la compétence des agences de renseignement. Smith a également révélé que les questions eschatologiques qu’il a soulevées concernaient directement les prophéties bibliques du Livre de l’Apocalypse.

Quelle est ma position sur tout cela? Eh bien, comme je l’ai noté dans Final Event, l’histoire des représentants du groupe que Ray Boeche a rencontré se réduisait à leurs croyances personnelles. Les croyances, cependant, ne sont pas des faits. C’est pourquoi, dans les Final Event – et à peu près lors de toutes les interviews radio – j’ai pris mes distances avec l’approbation du scénario : les «aliens sont vraiment des démons». Tout simplement parce qu’il manque de preuves et que cela dépend de la croyance – et de la seule croyance. Mais, est-ce que je pense que le phénomène OVNI est peu probable d’être extraterrestre? Oui. Est-il trompeur et manipulateur? Oui. Mais cela ne signifie pas que les entités en question soient les serviteurs infernaux du diable. Tout ce que cette histoire nous raconte, c’est que beaucoup de gens dans l’armée, le gouvernement et la communauté du renseignement croient fermement que le phénomène OVNI est démoniaque. En fait, je peux dire avec certitude que c’est le cas, car j’ai rencontré, entre 2007 et 2009, certains personnages qui ont travaillé avec les sources de Boeche. L’eschatologie était rarement loin de leur esprit.

Nous entendons souvent que «la fin est proche», mais elle ne vient jamais. Du moins, pas encore. Y a-t-il des gens au sein de la fonction publique qui préparent ou craignent ce qu’ils croient être un événement eschatologique? Oui il y en a. Mais que cette préparation et cette peur soit basée sur de faits vérifiables, et en quoi tout cela tourne autour de la croyance, est une tout autre chose.

Nick Redfern

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *