OVNIs : évolutions

Il semble y avoir eu un changement abrupt dans la manière dont le phénomène apparaît aux observateurs.

Au cours des périodes plus anciennes avec des références historiques aux ovnis, les choses ont soit emmené des gens au ciel (Enoch, Elie), interagit avec les humains (Ezéchiel) ou combattu dans les cieux (les vimana de l’Inde ancienne, la bataille de Bale en 1566).



Bien qu’il y ait une sorte de vide après l’observation de Bâle, les ovnis réapparaissent sous forme de vaisseaux aériens semblables à des dirigeables dans les années 1890, avec des observations sporadiques de vaisseaux en forme de disque jusque dans les années 50, où les ovnis ou soucoupes volantes étaient presque partout.



Voir ce document sur la vague de 1954: http://query.homestead.com/1954-ufo-wave.pdf
Créatures débarquant de soucoupe:

Les soucoupes prétendument tirent des rayons sur les observateurs, les enlèvent ou les emmènent dans l’espace:

Les soucoupes parcourent les voies aériennes de la Terre avec culot:

Puis un période creuse débute: fin des années 70, année 80 et 90, jusqu’à aujourd’hui, où lesovnis apparaissent en forme de vaisseau triangulaire ou rectangulaire, ne descendant jamais au sol, d’où aucune créature ne sort, ne venant jamais à proximité des humains.

Qu’est-il arrivé au phénomène? Pourquoi ces changements d’apparence et de comportement ?
posted by RRRGroup at Friday, July 08, 2011

Source: http://ufocon.blogspot.com/2011/07/old-ufos-vs-new-ufos.html

 

One Comment

  1. Flo

    Pour ma part j’ai dénoté un changement flagrant dans leur aspect qui, désormais, s’apparente souvent à des sphères blanches photoniques. Chose troublante, Jules Verne fait déjà la description de l’une de ces formes aux pouvoirs magnétiques dans Voyage au Centre de la Terre paru en 1864. J’en ai vu une de mes propres yeux partir à toute vitesse à 45 degrés d’un axe vertical sur lequel elle montait lentement depuis 2 minutes dans le ciel. Pour moi ce sont des technologies et des races differentes. Hommes, gris, reptiliens et que sais-je encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *