Projet Haarp : Episode 1

Introduction:
La France et d’autres pays connaissent des conditions météorologiques inexplicables. On voit des hivers avec de la neige qui tombe en abondance et parfois méme à  des périodes imprévues, provoquant la destruction des réseaux électriques. A d’autres périodes, des pays sont confrontés à  des inondations inexplicables, on reçoit en deux jours l’équivalant de 6 mois de pluie. Quant à  la tempéte qui a commencé en France à  05 heure du matin, elle a connu son maximum sur Paris à  08h00 le samedi 25 décembre 1999, et elle s’est prolongée le dimanche 26 décembre. Des foréts entières ont été entièrement ravagées en l’espace d’une heure dans toute la France. En île de France les bois de Marly, de Boulogne, de Versailles et son chàteau, ont connu des dégàts très importants. Les monuments historiques comme le Panthéon, la cathédrale Notre Dame de Paris et beaucoup d’autres, ont été endommagés.
Les ornements en pierre de taille et des clochetons sont tombés ainsi que pour d’autres églises ou cathédrales en France. Le moulin de Valmy qui avait été rénové en 1998 pour un million de francs, a été totalement rasé par les vents. Le trafic aérien des aéroports de Paris a été interrompu, les autoroutes et les réseaux TGV ont été coupés. Des grues et des pylônes haute tension sont tombés, mettant 1,5 millions d’habitants dans le noir. Des milliers de cheminées et d’antennes, quand ce n’est pas des toitures, des tuiles, se sont envolées et sont tombées sur les voitures, voire méme des passants, ce qui s’est traduit par au moins 300 blessés sur Paris. Il faut aussi compter une trentaine de morts dans la France, mais le bilan total n’est pas connu. Les alimentations en eau potable ont été interrompues par endroit, car les pompes des chàteaux d’eau n’étaient plus alimentées en électricité. Il en est de méme pour les émetteurs fixes des téléphones portables qui se sont arrétés après avoir épuisé leurs batteries.

Cela intègre aussi la manipulation du climat. Il a aussi été étudié les possibilités pour provoquer des tremblements de terre, ou encore des tsunamis (raz de marée). Le Dr Oscar Arias, Prix Nobel de la Paix et ex-Président du Costa-Rica avait inauguré une conférence à  Washington le 10 juin 1998 sur les « conséquences environnementales des guerres »

 » First International Conferenceon Addressing Environmental Concequences of War « .

Le système HAARP peut étre complémentaire à  l’ensemencement des nuages. Il pourrait étre utilisé pour manipuler les masses d’air et nuages, comme le prouve l’existence de plusieurs descriptifs techniques. Un autre type de nuage artificiel peut étre réalisé dans le but de servir de réflecteur pour les ondes électromagnétiques à  une altitude de 100 km. Par ce moyen on élimine le problème de la courbure terrestre, et on peut reculer les limites de l’horizon de 300 à  1000 km et méme plus, par la mise en place de plusieurs nuages miroirs.

Le GRIP indique que les recherches militaires relatives aux modifications environnementales n’ont jamais cessées, mais qu’elles suscitent méme un significatif regain d’intérét aux Etats-Unis.
Les installations du réseau HAARP

Dans un premier temps, cette installation comportait 50 antennes. Si on consulte le site militaire officiel, en 2002, cette installation devrait comporter 180 antennes dipôles d’une vingtaine de mètres de hauteur. Elles sont alignées sur une zone plane et rectangulaire. L’installation devrait atteindre la puissance de 3,6 millions de Watt (3,6 MW). Selon un brevet déposé, la puissance doit atteindre 27 millions de Watt. Pour d’autres sources, elle devrait étre équivalente à  3 milliards de Watt, soit 3 térawatts, ce qui semble élevé, mais pas impossible techniquement. L’ensemble est complété par des dispositifs de mesure et d’observation de l’ionosphère et du sol. Le tout est relié à  Internet pour pouvoir communiquer ou échanger des informations avec d’autres centres d’observation de l’ionosphère ou du climat. Cette installation d’émission est capable d’émettre une énergie qui peut atteindre 3 µW/cm² (microwatts par centimètre carré).
Cette installation peut étre qualifiée de polyvalente, comme le prouve les séries de brevets déposés. Elle peut aussi bien étre utilisée pour:

  • L’interdiction de l’espace aérien, utilisation comme bouclier antimissile par exemple.
  • La manipulation du climat, créer des perturbations atmosphériques sur d’autres continents.
  • La manipulation du comportement humain, puisque ce système admet une modulation de 0 à  50 KHz, on est donc capable d’interférer sur le spectre cérébral.
  • Maintenir en l’air d’une façon stable des nuages artificiels. Cela peut expliquer le largage par des avions militaires de produits dans le ciel à  haute altitude. Ils peuvent servir de réflecteur pour prolonger une couverture radar ou de communication.

Dans ces 2 images satellites on observe de curieuses interférences. Le projet Haarp en serait la cause fondamentale. Dans cette volonté de domination mondiale et de manipulation généralisée, plusieurs questions viennent à  l’esprit.

A quoi doit on se préparer ? Pour qui ce système est il destiné ? Quels sont les raisons de la création de ce système ? A quelles fins stratégiques, le projet Haarp est il en train d’étre mis au point ?
Dans les prochains articles, nous tenterons de répondre à  ces questions, dont nous avons déjà  certaines réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *