Qu’est ce qu’Al Qaeda

L’article qui suit est une vision russe de ce qu’est Al Qaeda. Cette thèse est proche des visions conspirationnistes qui circule sur le net.

Au cours des années 80, lorsque les troupes russes occupaient l’Afghanistan, les Etats-Unis, la CIA ont envoyé des armes et du matériel de guerre aux moudjahidin afghans. La CIA a également fourni une formation militaire et l’appui logistique aux moudjahidin afghans. Les marchands d’armes des Etats-Unis, des agents de la CIA, l’armée américaine et des troupes déguisées des forces spéciales ont été profondément impliqués dans l’aide à la résistance afghane contre l’occupation russe. Les missiles anti-aériens Stinger que les Etats-Unis ont donné aux moudjahidin, leur ont permis d’inverser le cours de la bataille et à terme ont provoqué la défaite et l’expulsion de l’armée russe d’Afghanistan.

L’Afghanistan est un important centre de culture d’opium, et lors du conflit russo-afghan, le trafic d’héroïne en l’Afghanistan est devenu une grande entreprise de la CIA, qui utilisait sa propre flotte d’avions difficiles à tracer pour expédier de la drogue en Europe. Quand j’étais à New Delhi en 1980, j’ai rencontré de jeunes Afghans qui étaient désireux de vendre de l’héroïne, des fusils d’assaut automatique AK-47 à presque tout le monde, y compris aux touristes rencontrés au hasard.

Le matériel de guerre américains pour les moudjahidin afghans a été acheminée par le Pakistan, et au cours de l’occupation russe de l’Afghanistan, le gouvernement américain et le gouvernement pakistanais ont formé une alliance profonde. Les armes, la formation et l’appui logistique que les Etats-Unis destinaient aux moudjahidines afghans a aussi été acheminée vers les terroristes qui étaient formés et soutenus par le gouvernement et les militaires pakistanais pour s’infiltrer dans le Cachemire indien dans une tentative visant à déstabiliser le contrôle du Cachemire indien.

Lorsque les Russes ont quitté l’Afghanistan, les talibans basés au Pakistan, qui ont toujours reçu le soutien du gouvernement pakistanais, ont pris le pouvoir en Afghanistan et ont formé le gouvernement au pouvoir jusqu’à l’invasion américaine de l’Afghanistan fin de 2001. Le gouvernement pakistanais et les militaires ont abandonné leur soutien ouvert aux les talibans, lorsque les Etats-Unis ont soudoyé le Pakistan avec plusieurs milliards de dollars US d’aide militaire et économique, juste avant l’invasion américaine de l’Afghanistan.

Al-Qaïda, qui en arabe signifie «la base», était à l’origine le nom que les chefs de station de la CIA en Arabie Saoudite avaient donné à la base de données qu’ils avaient créé pour garder trace des individus et des groupes auxquels le gouvernement américain fournissait des fonds pour les moudjahidin afghans pendant l’occupation russe de l’Afghanistan.

Au cours de l’occupation russe de l’Afghanistan, Osama bin Laden a été l’ un des organisateurs des moudjahiddines afghans. Bin Laden a travaillé pour aider à l’acheminement des armes américaines aux moudjahidines, et Ben Laden a contribué faire venir des combattants saoudiens et d’autres combattants étrangers en Afghanistan pour aider les moudjahidines. Dans ces rôles, Osama bin Laden a été constamment en communication étroite avec la CIA, et Ben Laden a agi comme un agent, un atout, allié, ou un employé de la CIA. Osama bin Laden a aidé plus tard, les Etats-Unis à diviser et conquérir les Balkans par le recrutement de Saoudiens et d’autres combattants étrangers pour l’Armée de libération du Kosovo dans les années 1990. Les Balkans sont un point d’entrée pour le trafic d’héroïne en Europe, et la CIA, avec l’aide de volontaires d’Al Qaeda recrutés par Osama bin Laden, s’est engagée dans le trafique d’héroïne, d’armes et la traite d’être humains là bas.

L’ancien président des USA George H. Bush et son fils, l’actuel président des Etats-Unis George Walker Bush, ont été des amis proches de la famille de Ben Laden en Arabie saoudite depuis les années 80. L’entreprise de la famille Ben Laden s’implique de grands projets de construction dans tout le Moyen-Orient, et le gouvernement américain et les sociétés américaines ont été fréquemment les clients des Ben Laden. Le lendemain des attentats contre le World Trade Center à New York et sur le Pentagone à Washington, DC, le président George W. Bush a autorisé le départ des membres de la famille ben Laden pour l’Arabie Saoudite, sans que les Ben Laden soient soumis à aucun interrogatoire par les agents de renseignement des Etats-Unis ou de la police.

Osama bin Laden n’a jamais revendiqué la responsabilité de l’attaque sur le WTC et sur le Pentagone, et des fonctionnaires américains du FBI ont déclaré qu’ils n’avaient pas mis Osama bin Laden dans la liste des suspects des attaques du 9/11, car déclarent-ils : «nous n’avons pas suffisamment de preuves qu’ Osama bin Laden a été impliqué dans l’attaque du 9/11. »

Depuis le 9 / 11, plusieurs vidéos et bandes sonores ont été publiés sur Internet qui visent à montrer Osama bin Laden, mais elles se sont toutes révélées être des faux. Le président George W. Bush a déclaré publiquement: «Je ne me soucie pas d’Osama bin Laden » et Bush a publiquement rejeté toute nécessité de trouver ou de capturer Osama bin Laden.

Al-Qaeda n’est rien de plus qu’un spectre, un fantôme inventé pour effrayer les enfants et les ignorants. Al-Qaeda est l’ennemi invisible et inexistant que le gouvernement américain a fabriqué pour fournir une excuse à ne jamais mettre fin à sa «guerre contre le terrorisme», laquelle est en réalité une guerre d’agression des Etats-Unis pour la domination du monde et de ses ressources.

Le gouvernement des Etats-Unis commet des attaques sous «faux drapeau», tels que les attaques du 9 / 11, les attaques de Bali, de Madrid et de Londres, et les récents attentats à la bombe et les attentats en Inde comme un moyen de créer une fausse menace en l’absence de menace réelle , fournissant un excuse aux Etats-Unis pour intervenir «sauver» et «protéger» les autres nations d’attaques « terroristes qui ont en fait été perpétrés par les Etats-Unis eux-mêmes.

Source: http://english.pravda.ru/world/asia/01-12-2008/106767-al_qaeda-0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *