Quand l’Atlantide se portait au doigt

bagueQuand l’Atlantide se portait au doigt
Date: 2 septembre 2004 à  08:00:00
Sujet: Esotérisme

Voici la Bague Atlante découverte vers 1860 en Egypte. Dans le monde ésotérique d’aujourd’hui, tout le monde la connait. Ce bijou maçonique peut étre trouvé en argent, en bois et plus rarement en or. Mais il n’est pas donner au premier venu de pouvoir la porter. La bague Atlante proviendrait du peuple disparu des Atlantes, qui en auraient transmis le secret de fabrication aux Egyptiens. La première bague Atlante, et l’unique, qui fut retrouvée a été découverte en 1860, dans la Vallée des Rois (Egypte) lors des fouilles dirigées par le Marquis d’Agrain, un Egyptologue. Elle fut ensuite léguée à  Howard Carter, le fameux archéologue qui découvrit la tombe de Toutankhamon et qui survécut mystérieusement à  la « malédiction » qui pesait sur lui et ses collègues. Alors que tout ceux qui avaient violé la tombe du pharaon tombaient les uns après les autres, Sir Howard Carter vécut encore 17 années…

Quand plus tard on lui a demandé comment il avait réussi à  survivre à  la malédiction, il a parlé d’un « talisman » qui le protégeait. Ce n’est qu’après sa mort, dans ses mémoires, que l’on a su que ce talisman était bien la fameuse bague Atlante. La seule et vraie est celle en photo ici méme. Elle doit avoir 3 stries, 6 pyramides, 2 triangles avec 2 trous. Elle doit pesée entre 7 et 21 gr. Un modèle fut rapporté par un égyptologue renommé (le marquis d’Agrain), lors de ses fouilles dans la Vallée des Rois vers 1860. Cette bague, en gès d’Assouan vieux de plusieurs millers d’années, permet de lire nettement les figurines géométriques dont elle est ornée. Fabriquée et sculptée par les Atlantes, dont les Egyptiens étaient les héritiers, elle nous a permis de rentrer dans le mystère de l’inexplicable immunité qui découle des « ondes » émises par certaines formes privilégiées, contre toutes agressions invisibles. Elle assure un barrage infranchissable, en neutralisant toutes les forces susceptibles de perturber l’ambiance vibratoire ou équilibre de l’individu. Elle protège contre les dangers, contre les influences et les maléfices de toutes natures dues à  une perturbation quelconque de l’ambiance vibratoire. Nous avons constaté que tout porteur de cette bague ne pouvait étre victime d’un accident d’automobile à  moins qu’il veuille se suicider.Elle procure une immunité contre toutes agression invisible.

  • Elle protège contre les influences et les dangers de toute nature.Elle forme un mur vibratoire neutralisant toutes vibrations maléfiques, sortilèges et méme les envoûtements.
  • Elle améliore l’état général de santé.
  • Elle favorise les contacts métaphysiques.
  • Elle est un outil personnel car elle s’harmonise au magnétisme de la personne qui la porte.

Basée sur le principe Yi-King, elle fonctionne par micro-vibrations imperceptibles. (O.D.F.).Une autre propriété de la Bague est d’apporter une amélioration de l’état de santé et de rétablir certaines fonctions accidentellement perturbées.Une dernière propriété de cete bague est de favoriser la communication télépathique.Nous pouvons affirmer que la bague ne tire son efficacité, ni de la matière dont elle est composée ni d’une quelconque charge magnétique ou psychique, religieuse ou magique. Elle n’est ni un pentacle personnalisé, ni un talisman aimanté, ni un fétiche. Elle n’a rien de commun avec ces « gadgets » plus ou moins prometteurs ou ces portes-bonheur inventés par la superstition populaire.Enfin, la bague est absolument personnelle, elle s’imprègne des ondes propres de son possesseur. Sa fabrication est faite suivant des normes qui ne peuvent étre modifiées en aucun cas. Elle est la formule d’un des iracles des plus étonnantes de la physique micro-vibratoire, celui dont les « ondes de forme » sont les agents invisibles.La bague Atlante est un objet de protection remarquable. Les pouvoirs de « Ondes de Formes » qui s’en dégagent étaient connus et utilisés en Egypte, il y plus de 5000 ans. L’original est détenue par la famille A. de Belizal.Au Québec, la seule bague qui respecte la qualité de reproduction et de bijouterie n’est disponible que dans les librairies ésotériques. Elle porte le poinçon « Le Phénix » (oiseau dans le soleil), marque sous laquelle on a introduit et fait connaître la bague Atlante en Amérique du Nord. En France, elle est fabriquée à  Pau. Il est nécessaire de la porter toujours sur soi, vu le rayonnement qui s’en dégage et qui correspond à  des objectifs précis:- En tant que protection (main gauche), vous pouvez la porter lors de toutes démarches importantes (main droite), de visites précises ou bien lorsque vous étes confronté avec des personnes dont les intentions sont parfois peu bienveillantes à  votre égard. Elle favorise les contacts psychiques.- Lors de déplacements, de voyages, et tout particulièrement lorsque l’on conduit une auto soi-méme. Il a été mainte fois prouvé qu’elle protège de manière spectaculaire, évitant ainsi les accidents ou les minimisant de façon curieuse!- Lors de moments de détente, en relaxation ou pendant le sommeil, la bague peut étre portée car elle aiguise certaines qualités métaphysiques dont l’intuition en particulier. La bague imprègne des radiations personnelles de son propriétaire et par conséquent, elle ne peut étre prétée, ni cédée.La bague est à  utiliser aux divers doigts de la main ( à  droite pour le jour et à  gauche la nuit)Elle aura une influence prédominante sur telle ou telle partie du corps selon le doigt dans lequel elle sera portée (Principe des Méridiens).

  • POUCE: Squelette et téte.
  • INDEX: Système respiratoire, système nerveux, vitalité-action.
  • MAJEUR: Influence sur toutes les fonctions du corps, système digestif.
  • ANNULAIRE: Système uro-génital, action sur le sympatique et le para-sympatique.
  • AURICULAIRE: Circulation-coeurAvant de la porter, il est nécessaire de la nettoyer selon le processus suivant: faire brûler de l’encens et tracer une croix avec la bague sur la fumée. Ensuite faire neuf (9) cercles, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, et terminer en traçant une deuxième croix. Ce petit rituel est à  réaliser tous les six mois afin d’éviter les imprégnations. La bague doit étre enlevée tous les jours, quelques secondes, en la déposant de côté.sources : http://www.chez.com/facteurx/bagueatlante/la_bague_atlante.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *