Que se passe t-il dans le massif central ?

On constate, au sud est de Montluçon, une activité sismique particulièrement importante depuis le début de l’année 2002. Cette activité est caractérisée par une quarantaine petits séismes d’une magnitude inférieure à  3. Ils sont situés à  une profondeur de 5 Km le long de failles liées au sillon houiller. En portant les coordonnées de ces évènements sur un graphique, on met en évidence leur concentration dans le secteur de St Eloy Les Mines…

De juillet à  octobre 2003, les séismes se produisent plus au sud, dans le triangle Manzat – Pontaumur – Pongibaud à  une profondeur de 5 à  10 Km. En novembre, c’est dans le secteur du Gour de Tazenat à  une profondeur de 5 Km. De juillet à  novembre 2003, les séismes se produisent dans ce secteur à  une profondeur de 5 à  10 Km. d’une intensité de 1.7 à  3.6. Les petits séismes ont lieu vers le viaduc des Fades sur la vallée de la Sioule et actuellement dans le secteur de Charbonnières Les Vieilles près du cratère de maar du Gour de Tazenat à  une profondeur de 5 Km. Le Gour de Tazenat est le plus septentrional des volcans de la chaîne des Puys Un témoignage m’est parvenu d’un résidant de Queuille : Il a ressenti les effets du séisme du 23 août à  partir de 2h 30mn, sous la forme d’une succession de 5 « bruits d’explosions » espacés d’une quinzaine de minutes et une autre secousse une heure plus tard. Il n’a pas eu la sensation de vibrations du sol. Ce séisme a été enregistré par le réseau de surveillance sismique avec une magnitude de 3.3 et une profondeur d’une dizaine de kilomètres. Info Serait ce le début du réveil des volcans d’Auvergne telle la question que l’on peut se poser ? Le territoire métropolitain comprend deux régions volcaniques à  surveiller : le Massif central et, à  un degré moindre, le fossé rhénan. On ne peut considérer ces volcans comme éteints, puisque la dernière éruption remonte à  6 000 ans, un àge faible comparé à  la durée d’un système volcanique (le piton de la Fournaise et l’Etna ont plus de 500 000 ans, le Vésuve et la montagne Pelée 300 000 ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *