Révolution : les pièges

C’est une histoire que tous les types de révolutionnaire devraient lire. Je vous invite à la lire jusqu’ à la fin, même si vous n’êtes pas d’accord avec tout ce qui est dit.

Envisageons ce scénario:

Vous êtes une personne qui, au cours des dernières années, est devenue de plus en plus mécontente de la façon dont les choses se passent dans son pays et à l’étranger (sauf si vous êtes l’un de ces ignorants qui ne connaît pas le monde en dehors de vos frontières). Vous avez été volé par le gouvernement, vous avez été volé par leurs copains des entreprises, et on vous a dépouillé de votre liberté. Il ya un nouveau président en exercice, mais il semble que, malgré tous ses discours, il travaille pour le même public que le précédent gars. On parle d’action par le peuple contre le gouvernement / système / cartel en charge, et vous voulez savoir comment vous pouvez aider.

Alors, que faites-vous? Il n’y a pas un voisin à qui vous pouvez parler, ils veulent juste parler de TV / film / musique / etc. Vous avez besoin de quelque chose avec une portée plus large, de sorte que vous vous dirigez vers l’internet. Sur Internet, vous pouvez parler avec les gens du monde entier, vous connecter à un réseau, partager des idées et comparer les idéologies (l’alias discute au-delà des petits partis politiques, si vous êtes prudent).
En tout cas, désireux de trouver les personnes que vous êtes venus chercher, vous arrivez sur un forum qui semble convenablement rempli de gars en colère et de mécontents. II y a tellement de gens embêtés, même ici, que vous y trouvez l’aile droite des conservateurs d’accord avec des hippies gauchos. Vous savez ceux dont on disait que ceux qui ne mettaient les peintures de guerre, ne roulaient pas pour le drapeau après le 911 étaient des traitres. Ceux qui nous ont dit que nous étions trompés, etc., mais nous avons choisi de ne pas les écouter, parce qu’ils ne délivraient pas le message avec la bannière étoilées en arrière-plan.

Ainsi, il semble que vous avez trouvé la communauté en ligne pour obtenir de l’info. Vous avez les anciens marines qui vous donnent des conseils sur la façon de prendre soin de vos armes. Vous avez des étudiants pour vous montrer, en mode codé, la façon de créer des explosifs à la maison. Vous avez le paysan qui vous montre comment chasser dans la nature. Vous avez le philosophe fou qui vous donne des avis d’une profonde perspicacité sur la politique et la société. Vous êtes satisfait pour un temps, en absorbant tout ce que vous pouvez, mais vous commencez à vous sentir agité. Vous suivez ce genre de formation pour une raison, non? Quand est ce que le motif va arriver?

Un jour, l’impatience vous gagne, et vous commencez un fil, qui appelle à une action immédiate. Vous trouverez beaucoup de réponses de personnes qui sont à peu près exactement où vous en êtes, tout en s’engageant à mourir pour le drapeau, etc. Il ya aussi des gens sur le fil qui sont là pour vous descendre, vous traiter de fou « survivalistes », ou d’antipatriote. Si vous avez vraiment de la chance, ils peuvent même vous traiter de hippy gauchiste soixante huitard. Vous vous engagez dans une bataille de mots, vous vous sentez revigorer par les réponses que vous obtenez, ignorant le bizarre joueur d’échec qui, quatre pages plus loin, a répondu à votre post original, avec un message sibyllin, vous invitant à être patient et à ne pas faire état de vos forces en ligne. Il a dit que vous donniez des renseignements à l’ennemi mais c’est juste un gars, et toutes les personnes qui vous soutiennent, ne peuvent avoir tort, n’est ce pas?

Tôt ou tard, le fil meurt, et vous réalisez que votre appel à la révolution immédiate a été ignoré. Vous êtes déçus, mais vous vous sentez bien, sachant que d’autres ont des démangeaisons de passer à l’action. Ensuite, vous voyez un fil de nouvelles, où l’homme qui semble savoir de quoi il parle, appelle les membres du forum à donner leurs coordonnées. Il veut savoir où sont les gens, de sorte que tous les membres puissent se former en groupes, prêts à prendre des mesures « le moment venu», comme il dit. Il demande également que vous indiquiez ce que vous avez comme armes à feu. Il voudrait également savoir si vous avez une formation ou des compétences que le groupe local auquel vous êtes affecté peut utiliser. Vous faites scrupuleusement la liste de vos compétences et armes à feu. Vous pouvez même leur dire le genre de munitions que vous préférez.

Quoi qu’il en soit, dans le Monde Réel, le pays se détériore, et un projet de loi est adopté, qui permet au gouvernement de commencer à embarquer les gens qui pourraient causer un problème. « Terrorisme intérieur », ils l’appellent ça. Vous savez bien ce qu’ils veulent dire, et vous savez que votre groupe est prêt à prendre des mesures.

La nuit même après avoir entendu parler de ce nouveau projet de loi, on frappe à votre porte, des bruits. Vous descendez, et ouvrez la porte, pour découvrir que vous regarder le canon d’un fusil. Les défenseurs du gouvernement sont là, semble-t-il. Vos enfants hurlent, et votre conjoint supplie pendant qu’on vous emmène loin d’eux. La dernière chose que vous voyez comme ils vous glissent un sac noir sur la tête est un flic passant votre conjoint au tazer parce qu’ils ne veulent pas faire ce qu’on leur a dit. Vous ne pouvez rien, et vous êtes conduit dans un endroit obscur où vous ne voyez jamais la lumière du jour, et vous êtes interrogé au sujet de choses que vous ne comprenez pas. Votre confusion tourne à la terreur quand ils commencent à vous battre, mais ça ne change rien, tu ne comprends toujours pas ce qui se passe vraiment, ce qu’ils cherchent.

Après quelques mois, ils ont laissé un avocat venir vous voir, et l’avocat vous dit que vous allez être jugé comme un terroriste. Bien sûr vous l’attendiez tôt ou tard, et le procès commence, comme promis. Les informations utilisées pendant le réquisitoire commence à évoquer des choses, avant que, tout à coup, vous vous rendiez compte qu’ils utilisent vos propres mots, les mots de votre forum. A aller se faire sauter sur un bâtiment fédéral. Le vrai choc est bien quand ils disent que vous avez même commencé à former une cellule terroriste, et ils font le point de tous les trucs que vous avez dit dans le fil, là où l’homme a demandé aux groupes locaux de se former. Vos procureurs vont même dire exactement au tribunal quel serait votre rôle dans le groupe, et ils montrent les compétences et l’expérience que vous avez cités.

Votre avocat est débordé. Il ne peut pas défendre vos mots, même si il était vraiment là pour vous aider. Vous êtes dûment reconnu coupable, et êtes expédiés dans un camp de prisonniers au milieu de nulle part, gardé par des voyous de la sécurité privée qui vous battent juste pour les avoir regardé bizarrement.

Comme vous vous asseyez dans votre cellule, vous pensez à votre famille. Vous pouvez aussi réfléchir à l’endroit où tout a mal tourné pour vous. Vous maudissez l’agent qui a posté en tant que membre du forum pour aider à vous incriminer. Ensuite, vous vous rappelez le bizarre joueur d’échecs qui vous a dit de ne pas révéler votre main. Il avait raison, semble-t-il. La voix de la patience, avec ce manque de bravoure et de cœur que vous avez trouvé si déplaisant, avait raison.

Ensuite, cela vous frappe. Les gens que vous cherchiez ont envoyé un homme pour vous avertir de rester calme, et vous l’avez ignoré. Les personnes qui pourraient vous montrer ce que vous aviez à faire si vous aviez vraiment envie de faire une différence, vous les avez rejetés quand ils ont essayé de vous retenir.

Des gens vous disent qu’Internet est un lieu public et que l’ouvrir sur un forum, c’est comme le faire dans une rue bondée. Ne donner jamais de renseignements à votre sujet et au sujet de vos connexions à votre adversaire.

By: http://www.abovetopsecret.com/forum/thread433705/pg1#pid5757570

Traduction Veritas
Peut sembler paranoïaque…mais qui sait. Suivez juste le conseil en gras.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *