Terrorisme biologique

Menace du bioterrorisme bien identifiée , en particulier depuis l’attentat au sarin de Tokyo en 1989 par la Secte Aum Shinrikyo pour laquelle 8 tentatives de transmission du charbon+botulisme ont été opérées sans succés.
1995
Etait-il facile d’acquérir une souche de bacille de la peste virulente ?
Oui à  cette période, maintenant c’est plus difficile.
En effet, 6 semaines après l’attentat perpétré à  Tokyo par Aum Shinrikyo, Larry Harris, membre d’un groupe d’extréme droite raciste de l’Ohio commanda sur catalogue, 3 ampoules de peste à  l’American Type Collection Culture (ATCC).
Didier Raoult dresse un bilan de la prévention et de la lutte contre le risque infectieux d’origine terroriste et propose des recommandations de nature scientifique, médicale, organisationnelle, juridique ou de santé publique. Il préconise entre autres une meilleure organisation hospitalière, une plus grande structuration médicale dans la réponse au bioterrorisme ou encore le développement de la surveillance épidémiologique et de la recherche.
L’Amérique vulnérable à  une attaque bactériologique
BOSTON (AP) – Quatre cents tonnes d’antibiotiques et d’autres fournitures médicales sont stockées à  travers les Etats-Unis pour faire face à  un risque qui semblait encore il y a quelques semaines peu réel: une attaque terroriste bactériologique. Toutefois, beaucoup estiment que l’Amérique n’est pas suffisamment préparée pour affronter une telle offensive.
Les médicaments contre l’anthrax, la peste et d’autres germes sont déjà  conditionnés dans des centaines de conteneurs aériens pouvant étre livrés dans les 12 heures. Il y a suffisamment de pilules, de solutions intraveineuses et d’autres produits d’urgence pour remplir huit Boeing 747 et traiter des milliers de victimes.
Nous avons appris qu’une menace existe et aujourd’hui elle est bien plus réelle que jamais.
Mais alors que pensez de ceci ?
– Le Pentagone vend des équipements pouvant permettre de fabriquer des armes bactériologiques, selon un rapport.
Ces surplus vendus sur le net, auraient été exportés vers les Phlippines, l’Egypte ou les Emirats, selon le General Accounting Office, un organisme indépendant d’enquéte du congrès.
De là , ils auraient pu étre reexportés vers des pays soutenant le « Terrorisme », affirme le GAO.
Info Teletexte France 2 08/10/2003

Topic ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *