Un glacier à  emballer

La Suisse s’apprête à emballer un glacier dans une mousse spéciale afin de le mettre à l’abri des rayons du soleil et lutter contre le réchauffement climatique. Chaque été, la glace alpine perd plusieurs mètres d’épaisseur.

01_glacier--672x359

A partir de début mai, la station de ski d’Andermatt, en Suisse centrale, va recouvrir de bandes de mousse en PVC son glacier du Gurschen, sur une surface totale de 3.000 m², a expliqué lundi le responsable des pistes, Carlo Danioth. Ce revêtement d’un centimètre d’épaisseur permet de renvoyer les rayons du soleil et de conserver le froid. Si l’essai est concluant, nous emballerons aussi une deuxième partie du glacier, a indiqué M. Danioth, confirmant des informations de l’hebdomadaire SonntagsZeitung.
La technique revient à 30 francs suisses (20 euros) par m², soit 66.000 euros pour le glacier de Gurschen, sur lequel évoluent les skieurs l’hiver. Le glacier recule de 5 mètres chaque année, selon M. Danioth.
D’autres stations suisses envisagent de suivre le mouvement, notamment en juillet sur le Titlis, près de Lucerne (centre), ainsi qu’à Saas Fee, dans le Valais (sud).
Selon une étude publiée l’an dernier par l’Université de Zurich, les glaciers suisses ont perdu un cinquième de leur surface en quinze ans en raison du réchauffement climatique. Réalisée pour la première fois grâce à des données par satellite, et non plus par des photos aériennes, cette étude a montré qu’entre 1985 et 2000, les glaciers suisses ont perdu 18% de leur surface contre 1% pour la période 1973 à 1985.afp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *