Variation climatique

EcoAlerte: les 5000 dernieres années montrent des variations de température brusques au Groenland

Des changements brusques de température ? en moyenne de jusqu’à 4 ou 5 degrés Celsius en quelques décennies, ont peut-être profondément affecté la civilisation humaine dont les cultures qui occupaient l’ouest du Groenland au cours des dernières 5000 années selon une étude qui a utilisé une nouvelle technique qui mesure la qualités des haptophytes (http://fr.wikipedia.org/wiki/Haptophyta). Les scientifiques ont étudié des carottes de sédiments datées au carbone, prélevées dans les lits de deux lacs salés près de Kangerlussuaq, Groenland occidental, une zone au nord des deux principaux établissements médiévaux Vikings (norrois).

Les haptophytes sont fréquents dans l’océan et ils produisent un groupe de composés appelés alcénones ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Alc%C3%A9none ), un type de lipide. Comme les matières grasses dans l’alimentation humaine, ils sont saturés et insaturés, et le niveau de saturation dépend de la température. Les haptophytes ont été utilisés pendant des décennies pour déduire les variations de température dans les océans, mais c’est seulement au cours des 10 dernières années que les scientifiques ont su qu’on les trouvait également dans les lacs salés. L’étude détaillée dans la revue PNAS a été le cadre du développement de l’utilisation des alcénones dans la recherche historique de la température dans les lacs salés. La technique a permis aux scientifiques pour la première fois d’affiner leur connaissance du changement climatique dans l’ouest du Groenland – et ils ont trouvé des changements dramatiques.

Les organismes fossiles ont révélé une succession de changements de température qui correspondent approximativement aux modifications de l’occupation humaine dans la région, dont le peuple Saqqaq (de -4.500 à -2800 ans), le peuple Dorset (de -2,800 à -2,000 ans), les Scandinaves ( de -1,000 ans à -550 ans) et les Inuits (d’il y a 800 ans à aujourd’hui).
« La recherche est importante parce que l’étude a essentiellement décrit et quantifié les variations de température au cours des 5000 dernières années dans cette région de l’ouest du Groenland, qui a eu une histoire culturel assez riche sur la majeure partie de cette période», a déclaré Fritz, professeur des sciences de la terre et de l’atmosphère à l’université George Holmes.

«Certains des changements sont assez rapides et assez importants. Il y a une chute de température d’environ 4 degrés Celsius il y a environ 800 ans, alors que les Vikings étaient toujours là, la reconstruction donne à penser qu’en moins de 80 ans, la température a chuté de 4 degrés pendant les mois d’été et qu’elle est resté très faible, c’est donc une grande fluctuation. Et il y a d’autres périodes où le changement de température a été très rapide et substantiel, de l’ordre de 4 à 5 degrés Celsius.  »

Les carottes de glace extraites de la calotte glaciaire qui couvre la plupart du Groenland ont fourni aux scientifiques une bonne compréhension de la variation du climat dans l’hémisphère et une échelle pour l’Atlantique Nord et l’Europe au cours des derniers milliers d’années. Ils savent également que le changement climatique s’est produit dans l’ouest du Groenland, y compris les zones où les Vikings se sont installés, mais jusqu’à présent, ils n’ont pas été en mesure de quantifier les conditions spécifiques.

 

Source : http://www.dailygalaxy.com/my_weblog/2011/06/ecoalert-past-5000-years-show-wild-temperature-swings-in-greenland.html/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *