Vesica

0Les formes et les sons sont issues des fréquences qui vibrent.

Tout autours de nous, en permanence, les objets que nous croisons, sont fondamentalement issus de par leur structure atomique, des fréquences qui vibrent.
Je ne savais pas, lorsque j’étais a Bruxelles devant l’atomium, il y a de cela plusieurs années, que cette construction réalisée pour l’exposition universelle de 1958, représentait la maille élémentaire du cristal de fer, agrandie 165 milliards de fois. Je me souviens que je m’étais surpris a penser que, ce métal que l’On peut voir et toucher, si dur et brillant, si solide et tranchant, ressemblait en fait, a une échelle microscopique, a cette structure géométrique….
La forme du Vesica Piscis, ou vesis de poisson, est la figure fondamentale desquelles toutes les autres figures, structures, constructions, formes de vies, sons et lumières sont issues. A la lumière des expériences de Hans Jenny nous pouvons littéralement dire, qu’a partir de cette forme, tout ce qui existe a été mis en forme.

040111_1811_Vesica2 (1)

C’est une forme d’oeil crée par l’intersection de deux cercles identiques, de telle manière que le centre de chacun soit sur le périmètre de l’autre.
Le ratio de la longueur du Vesica Piscis au diamètre partagé par les cercles est 1 : deux triangles equilatéraux placés dos-a-dos peuvent parfaitement tenir a l’intérieur du Vesica Piscis.
Géométriquement, cette figure est impliquée a la base de la construction du pentagone et de l’hexagone, et peut être utilisé pour construire divers polygones.
C’est un symbole sacré, et la géométrie qui le représente traduit en fait, des rapports et des proportions qui, pourraient être assimilés aux proportions qu’utilisa le Démiurge, dans la Timée, pour faconner l’âme du monde.

Le nom de cette figure en soi, évoque la forme d’un poisson, l’un des premiers symboles du Christ. Cela évoque aussi la graine, l’oeil, et le Yoni.

 

040111_1811_Vesica3 (1)

De bien des manières, ce symbole représente la manifestation du potentiel, au manifesté.
Dans les premières Traditions (connues), l’être Suprême était représenté par un cercle, le symbole d’un être avec ni début, ni fin, existant continuellement, formé parfaitement et intrinséquement symétrique.
L’addition d’un second cercle représente l’extension de cette unité vers la dualité mâle et femelle (appelations génériques:))
Mais la superposition des deux parties, mâles et femelles, crée une  »source » divine, dans la réunion des deux forces naturelles; le motif du Vesica Pisces et ses dérivés tels que, la fleur de Vie, l’arbre de Vie, et les fondamentaux géométriques, portent en eux cette vérité.
Peut-être , comprendre que la Vesica est la trame véritable sur laquelle l’arbre sephirotique de la Kabbale Hebraique est construit, nous éclaire quant a sa signification ?
040111_1811_Vesica4 (1)Par trente-deux sentiers merveilleux de la Sagesse s’établit : Yah Yhwh Tsebaoth Dieu d’Israël, Elohim vivant, roi de l’univers El Shaddaï. Miséricordieux et clément, suprême et élevé résidant éternellement en permanente élévation. Saint est son Nom. Son univers fut créé par trois mesures : le nombre, l’écrit et le commentaire ».

« Dix Sephiroth dans le néant et vingt-deux lettres de fondements : trois mères, sept doubles et douze simples ».
« Dix Sephiroth dans le néant selon le nombre des dix doigts : cinq en face de cinq, alliance unique de l’axe central par le mot de la langue et l’incision de peau ».
« Dix Sephiroth dans le néant, dix et pas neuf, dix et pas onze. Discerne avec Sagesse et pénètre avec Intelligence. Examine-les, interroge-les, ainsi la Parole s’élèvera vers son créateur et le Formateur sera replacé sur sa base ».

(Traduction de Virya).

Est-ce que l’utilisation de la Vesica par les templiers dans la construction des temples, nous met sur la voie d’une utilisation effective de ces rapports ? nombre d’églises et d’abbayes reprennent également ces proportions, ce qui est un mystére a ajouter en plus de celui de l’alignement des monuments antiques sur les leys.

040111_1811_Vesica5 (1)
Nous avons évoqué précédemment l’hypothèse acoustique dans certains cas de Crops circles. Alors que nous évoquions un parallèle entre les mandalas, figures sacrés, et les expériences de Hans Jenny, dont les résultats rappèlent sans équivoque ces même figures; nous pouvons étendre cette compréhension de la Vesica a des crops récents, probablement trés révélateurs.
En Angleterre:

040111_1811_Vesica6 (1) 040111_1811_Vesica7 (1)
Dans le désert Lybien:

040111_1811_Vesica8http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2005/11/26/AR2005112601065.html
Il faut garder en tête que le sens de Géométrie sacrée réside dans le sacré, dans l’idée que la seule observation d’une ombre n’est pas l’ensemble de la réalité. La lumière réside a la source, et il reste a trouver le moyen de faire le lien, entre l’intellectualisation de ces concepts, et le cœur.

La réponse sous forme de métaphore ?

Le telescope Hubble Space a pris une photo de la nébuleuse Hourglass, au centre de laquelle un objet surprenant, de couleurs, supposément les restes d’une étoile mourante d’environ la taille de notre soleil.

Le point vert est, en fait, plus large que la taille de notre systéme solaire.

040111_1811_Vesica9 (1)Quelle beauté.
Quelle perfection.
L’étoile mourrante nous a livré son message. Nous chercherons surement, le sens du message de ces crops circles, lorsque la communauté scientifique aura donné son feu vert pour aborder le problème de cette fin de cycle, dont l’issue semble désormais toute tracée. Mektoub…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *