What is the Truth ?…Le postulat de l’Inversion Part. 1. Les prémisses.

Voici un article, qui est issu d’une précédent version, que j’ai rédigé, le week-end dernier, à la sauvette.
J’avais traité avec légèreté, son contenu, mais, à force de réflexion et de croisements de données, j’en viens à remastériser, complètement son contenu. Mon ton, sera nettement plus « sérieux » dans cet article, car, je pense, que son contenu, mérite toute l’attention qu’il se doit, car, après tout, les choses dont nous parlons ici, sont très sérieuses.

Elles concernent peut-être, la présence au sein de notre collectif « humain », d’une forme « d’intelligence » (sans parler de forme de vie au sens biologique), très spécifique, qui apparait, dès le début de l’histoire humaine.

 Je vous ferai « grâce », des « 100taines d’heures, que j’ai passé, de lectures, des autres centaines d’heures, de « réflexion » et de « remise en question », du paradigme, dans lequel je m’insère, et je vous épargnerai, la lecture qui peut s’avérer rébarbative et « schizoïde », de livres comme ceux de David Icke et/ou Anton Parks, qui à mon avis, semblent former un « très beau » continuum en terme d’Information Réelle, et Désinformation Pratique. Il est clair, que la plupart d’entre vous ne connaissent pas ou peu, ses auteurs, et si vous les connaissiez, la teneur de mon propos, vous apparaitrait ici, bien plus claire, ainsi, que la grille de « lecture », du premier hyperlien, que je vais insérer, plus bas…

Quoique, je conviens que pour des personnes non-averties, son contenu peut s’avérer parfaitement troublant, il est, j’en mesure le fait, le lot commun d’une certaine frange d’Ufologue « non-facteur », dont je fais partie, adepte d’une version spécifique de la théorie du Complot. Je précise ce fait, car, de nombreux partisans de la Théorie du Complot, rechigne complètement, à s’avancer dans les méandres, des « assertions » que je vais commettre ici-même, et des « conclusions » Draconiennes » (jeu de mots, circonstancié), que je vais « tirer », n’en déplaise à votre « construction du « réel », qui vous sert au quotidien.

Il est clair, que la version du réelle, à laquelle le commun des mortels, prêtent foi, s’avèrent pleine de « failles » et de contradictions. Ici, dans cet article, il n’y aura pas de demi-mesure, ni de précaution de langage. Je m’insère, clairement, dans la « reconnaissance » claire et nette d’une Intelligence, qui depuis la nuit des temps, s’amuse à nous communiquer, via des symboles curieusement « Reptiliens », tout un ensemble d’informations. Cette intelligence, qu’elle soit réelle ou non, communique, lorsqu’elle le souhaite, avec une très grande « précision » d’ordre mathématique et logique, quoique l’axiomatique sur laquelle repose sa « symbolique » demeure très simple…

Je vais vous expliquer, pourquoi, dans un instant.

 Bien entendu, en tant qu’auditeur lambda, si vous débarquez dans cet article, vous allez convenir, qu’en tant qu’adepte que je suis, de la « Lunatic Fringe » version « Reptilienne », je dépossède, l’intelligence humaine, les premiers hommes, et notre culture dans son ensemble, de sa propre capacité à élaborer des représentations, à manier une « symbolique », à procéder par convergence, avec cette symbolique du reptile. En gros, on dira, que vous pensez à raison, que je vois des complots partout, y compris, dans ce qui ne semble, être, qu’un clip anodin d’une chanteuse populaire…

En fait, c’est simplement une question de choix, et de vision globale du monde.

Cela fait des années, que j’ai cherché à comprendre, comment nos cultures humaines, de l’aire chinoise, à l’aire Maya, en passant, par les très célèbres Sumériens, si « oui ou non », une Intelligence avait pu, lors de l’éclosion de notre civilisation humaine, en – 3000 – 3500 avJC, influencer le développement technique et autre, de notre civilisation.

En cherchant à me faire une opinion, et comme tant d’autres chercheurs indépendants, d’une vision universitaire ou académique, j’en suis arrivé au même constat, qui ne peut souffrir d’une remise en question sur le fond, mais, qui peut s’interpréter sur la forme.

 Ce constat est le suivant, au quatre coins du monde, à partir de – 3500 avJC on observe, une véritable révolution technique, dans différents domaines (architecture, astronomie, mathématique, langage, écriture, commerce), et surtout, une révolution dans l’expression d’une mythologie florissante, dans ce qui est reconnu pour les historiens de cette époque, comme les 3 grandes proto-cultures, de la période pré-antique : la culture Chinoise, la culture Sumérienne, et la mystérieuse culture Olmèque, qui chacune se structure, avec un symbolisme « reptilien », redondant, dans chacune d’elle.

 Ce fait n’est en rien une invention, et j’en parle en connaissance de cause, pour avoir, parfaitement pu lire des ouvrages de références, et des données « sérieuses », que j’ai pu vérifier donc, par moi-même, sans qu’il y ait de connexions ou de « connivences » avec les milieux ufologiques ou conspirationnistes « pro-reptilien ».

 Je tiens à signaler aussi, détail d’importance, que j’ai approfondie ma connaissance de la culture Chinoise, en particulier, et qu’avec le temps, j’ai pu développer une très grande sympathie, pour cette culture, sa sagesse, sa langue, son art, en particulier en peinture par laque, sa poésie, et ses arts martiaux et autres philosophies Taoïste que j’ai pu faire mienne, dans une pratique spirituelle, axée sur la réconciliation entre nos corps et la nature, via ce que je nomme « le Tao des Arbres ». Je ne peux que vous inviter, à toucher un jour, si vous vous en donnez le temps, un arbre, avec le cœur en l’enlaçant, avec vos bras, ou à vous asseoir sur sa racine. Cela fait partie pour moi, des expériences spirituelles des plus belles, et transformantes, que j’ai été amené, à vivre, en 20 ans bientôt de recherche technique et spirituelle…

En approfondissant ma connaissance de la culture Chinoise, en 2006-2007, peut après la diffusion de mon second ouvrage, j’en étais venu, à produire un ensemble d’observations « pertinentes », sur les « très curieuses » ressemblances entre la structure binaire (ternaire en fait, réellement), du système antique Yi-King des Chinois (autrement appelé, le I-Ching), et la structure de la macro-molécule « reine » de tout ce qui est vivant : l’ADN. Les calculs légers que j’ai pu faire, sur la base de mes connaissances acquises en statistique, ne sont pas suffisants, mais, ils ont suffit à me convaincre, que là encore, … il ne pouvait s’agir d’un hasard pur et simple.

 C’est donc une chose, tout à fait sérieuse, et j’avais invité à l’époque, toute personne doté au moins d’une L1  en Mathématique ou en Logique Appliquée » ou en Informatique, à se joindre à moi, pour participer, à ce travail de décryptage, que je n’ai pu faire que partiellement, du fait que je ne suis pas formé, spécifiquement aux mathématiques de haut-niveau. Tout ce que j’ai pu faire, c’est faire preuve de « pertinence, et égratigner, un processus de codage et de multiplexage, qui est d’une nature bien plus complexe, que le schéma simple, que j’ai pu mettre en évidence.

Le biologiste américain, Stent, qui avait commencer un travail basé sur les mathématiques pour analyser les bio-redondances, existantes entre Yi-King et ADN, n’a pu finir son œuvre, et depuis, tous cela était tombé dans la constellation de l’oubli.

 Je tiens à signaler, que les observations « primaires » que j’avais pu faire sur les « méta-relations » entre le Yi-King et l’ADN, avait pu être faite avant moi, par un philosophe Allemand, le Docteur Shchauberger, et un biologiste américain de renom dans les années 60. A l’époque, où j’avais noté la bio-redondance, entre les 64 hexagrammes du Yi-King, et les 64 codons probables de l’ADN, je n’avais lu, aucun livre, ni aucune étude, avant cela, et cela n’est qu’après avoir fait mes propres observations, que j’avais pris connaissance, que quelques auteurs, avaient fait les mêmes observations, et qu’ils en avaient tirés des conclusions fascinantes, eux aussi.

Si nous devions, une nouvelle fois, quantifier le hasard (mesurer sa densité fractale en fait), nous aboutirions à la question suivante : comment donc les Chinois, entre – 3500 et – 500, date de l’élaboration finale du Yi-king en tant que système formel, ont-ils pu créer une image parfaite, du processus de codage dont use l’ADN ? Je rappelle, pour ceux qui ne connaissent ni le Yi-King, ni l’ADN, que les 2 systèmes usent d’une clef de fonctionnement identique, qui est la suivante : le Yi-King comme l’ADN, dans son modèle formel, use de la répartition mathématique suivante : parmis un ensemble de 4 éléments, le Yi-King comme l’ADN, vont prendre 3 éléments, systématiquement. Cela fait n de 3 dans 4, combinatoire de puissance donne, dans les deux cas : 64. Mais, encore plus fort ! Les deux systèmes, comprennent chacun, parmi, les 4 éléments de base qui les structurent, un élément spécifique, qui peut muter ou être remplacé, donnant ainsi, le nombre d’éléments réels à 5 et non plus 4.

Une suite simple du Yi-King, pour construire un hexagramme serait donc : 1,2,3,4(5),64.

Une suite simple pour l’ADN pour construire une protéine, serait donc : 1,2,3,4 ou 5, et 64.

 Mais, le plus curieux, de chez curieux, est que en relisant bien la méthode ancestrale du Yi-King, telle qu’elle fut « transmise » oralement, en -3000, par un très curieux Empereur Mythique, dont on ne sait, si il a existé ou non, le fameux Fou-Hi (Fuxi) et sa compagne Nuwa (Nun-ga), on y découvre, que chaque hexagramme à une capacité de mutation spécifique. C’est une propriété particulière, qui n’est autre qu’une « inversion » des valeurs binaires d’un monogramme.

Cette logique d’inversion « mathématico-logique », qui est le propre du Yi-King, fut aussi, une révolution dans la pensée humaine, du 20ème siècle, car, cette capacité à inverser des « signaux », est le propre de ce qu’on nomme la Logique Boolléene », qui sert de fondements aux ordinateurs et à tous ce qui en général use de propriétés électroniques…

 Pourquoi donc, avoir représenté donc, cet Empereur Mythique qu’est Fu-Hi, au demeurant fort sympathique, puisque « reptile » bienfaiteur de l’humanité, avec une très grande queue, s’enlaçant avec sa « sœur-épouse » Nuwa ?

 Comme vous pourriez me le reprocher à juste titre, je pense, que en additionnant tous ses « hasards », qui n’en sont pas à mon sens, on abouti, à une somme d’indices, très « élevé », pour commencer, à « valider » très sérieusement, l’idée d’une intelligence de type spécifique, qui ça je ne puis vous l’affirmer, qui se sert du symbolisme reptilien, pour nous « communiquer » à nous, humains, des informations, qui sont tantôt très utiles (comme en architecture ou en astronomie), tantôt, légères et ludiques. Ainsi, il n’est pas étonnant, qu’au 21ème siècle, on retrouve, (sic), dans notre culture populaire, des chanteuses (sic), érigées en vraie « Déesses » par le commun des Mortels, qui se dotent, par le plus grand des hasards du même « symbolisme Reptilien », d’où le point de départ de cet article…

 En ce qui me concerne donc, j’ai pris mon parti, que de croire, que cette succession de hasard, était bien trop troublante, et le célèbre enquêteur, Sherlock Holmes, avec bien moins d’indices que nous (sic²), n’aurait pas mis, autant de temps, avant de se mettre à la poursuite, de la main « Invisible », qui se cache derrière cet ensemble de symboles…

Ce dont je suis « absolument » sur, est que cette intelligence existe, et qu’elle agit dans le cadre de ses propres intérêts.

Voilà ma première certitude. Cette certitude fait que, ce ne peut-être raisonnablement, la seule « imagination » des hommes, fussent-ils savants et un peu sorciers, qui systématiquement génèrent des « constantes reptiliennes », au sein de notre culture. C’est improbable à mon sens, car, avec le nombre d’animaux qu’il y a sur Terre, et qui sont tout aussi importants pour nous humains, on aurait du « assister » à une bien meilleure distribution, tandis que là, dans notre histoire, qui est la votre et celle de notre monde, en proie à de telles souffrances, nous voyons bien, que le symbolisme reptilien et ses valeurs (compétitivité, manque de compassion, manque d’amour, stimulation des lobes associés au raisonnement mental et intellectuel, stimulation des émotions négatives) sont bien trop « étrangement » prédominants…

Bien trop oui.

 Le pendant de cette certitude, est qu’il m’est impossible, de dire, si cette intelligence se sert de ce symbolisme, parce qu’au fond, ce symbole « Reptilien », est son essence, ou bien, s’il s’agit d’un code spécifique, qu’une intelligence, non-humaine (INH), se sert, pour nous mettre dans une situation spécifique de tension, qui représente pour nous, en tant qu’homo-sapiens-sapiens, une tension évolutive, et donc, une prochaine mutation de notre espèce, dont nous observons les prémisses… très clairement.

En gros, pour faire simple, si je ne met pas en doute, l’idée d’une intrusion (dans la lignée d’un Jacques Vallée), je ne sais pas encore, précisément, si cette Intelligence, est vraiment ce qu’elle semble être, ou s’il s’agit d’un nouvel endormissement, pour quelques raisons cosmiques, que j’ignore fichtrement…

Je dirai, que j’estime les probabilités à ce qu’il s’agisse vraiment d’un collège Aliens Multidimensionnel, à plus de 60% de chances, et qu’ils ont imigrés, sur notre planète, à une époque lointaine.

En ce sens, j’aurai tendance à penser, que la version d’Anton Parks, et les détails qu’il divulgue sur ce « collectif Aliens », sont les plus conformes, au scénario bien réel, dans lequel nous serions…

Il va s’en dire, que nous serions donc, au cas, où vous ne l’auriez pas encore bien compris, dans une espèce d’univers, où notre planète, est « parasité » depuis au moins plus de 300 000 à 400 000 ans, par ce collectif, capable d’opérer, à partir d’une autre dimension. Nous serions donc, dans une situation un peu, mixée, entre la version de V, la série ludique d’origine US, et une autre série, qui a fait les choux gras, des amateurs de science-fiction : Stargate.

Dans le dernier livre, que j’ai eu la chance et la joie de pouvoir écrire, en 2005, mes recherches et mes investigations, en tant qu’observateur de la science, mais non en tant que scientifique, m’avait « prouvé », qu’il y a de grandes chances, qu’une autre physique, existe, que celle que nous semblons ou feignons de connaitre, en cette heure, sur Terre. En fait, la vraie nature du cosmos, serait de nature multidimensionnelle, et donc, autoriserait des échanges d’énergie ou de vibrations (approche quantique), entre notre dimension et …. D’autres dimensions.

 En résumé, nous serions dans une espèce de situation à la Stargate « version » plus spirituelle, car, il y aurait à tous cela, une finalité et un but, autrement plus important, que vouloir se limiter, à une approche plaisante certes, de geek, voyant l’entrebâillement multidimensionnel, pointé le bout de son nez, dans toutes les disciplines récentes de la physique de pointe…

 Bref, les « Lézards » dont nous aurions hérité, en tant que « Maitres » absolu de cette planète et « dimension », seraient donc, bien plus « Intelligents » et « subtils » que les Goa-Ulds de Stargate, et bien plus caméléon et discrets, que les reptiles de l’anxiogène série V.

Dans notre réalité, bien réelle même si Maya, ces entités, seraient donc, au sommet de la pyramide sociale et contrôleraient avec une grande minutie les arcanes de notre monde.

 La contrepartie, est que ces entités seraient très fortes, mais, que le « potentiel humain », l’est lui aussi. Des processus comme l’Ascension, donc, pour nous permettre d’élever notre fréquence vibratoire, sont donc, du fait de la criticité de la situation, à prendre tout à fait au sérieux, car, tant avec notre biologie dépendant en grand part de la physique quantique, qu’avec notre Univers, et ses mystères, il y a de la marge pour comprendre, que nos « Maitres les Extraterrestres », sont nos « meilleurs Instructeurs », pour développer et accroitre l’évolution de l’Esprit que nous sommes.

 Si l’on essaye d’être objectif, vraiment, une seconde, de quoi dispose t’ont vraiment pour asseoir, l’idée d’une présence de ces entités ? 

Si l’on se base, sur des preuves matérielles formelles,… je dois reconnaitre que nous n’avons rien.

Rien du tout.

Nous avons de jolies théories par contre.

Or, une théorie n’est pas suffisante, pour décrire une réalité effective.

Mais, en disant, que nous n’avons pas de preuves je dis à la fois une vérité, et à la fois, je dis un mensonge…

Je vous explique.

 Avez-vous déjà vu un Eskimau de près ?

Je présume que non.

Avez-vous déjà été en Laponie ?

Je présume que non.

Avez vous déjà testé un effet quantique, comme la « délocalisation » ?

Je présume que non.

 Pourtant, dans chacune des assertions que j’ai fait, même si vous n’avez pas vécu, cette réalité de près, vous n’iriez pas la mettre en doute, car, vous faites « confiance » à une chaine de causalité, qui certifie, que tant les Eskimau, tant la Laponie et tant la physique quantique, sont bien des choses réelles (sic), et qui fonctionnent dans notre réalité.

En poussant le raisonnement, un peu plus loin, vous remarquerez la chose suivante, et les frères Bogdanov, n’ont pas tort, sur ce point, même si je ne doute pas que leur crane, soit très (sic), reptlisé.

La plupart des objets, avec lesquels nous fonctionnons en ce monde, dès notre réveil le matin, jusqu’au moment où l’on se couche le soir, sont en fait de : l’Information.

Votre petit déjeuner, à 12H, quand vous prenez votre apéritif, n’est plus qu’un vague souvenir, gustatif.

Les e-mails, que vous avez envoyé, sur Facebook, c’était quoi : de l’information pure et simple, électronique.

La radio que vous avez écouté dans votre voiture : de l’information.

Le belle fille en décolletée criant, que vous avez vu dans l’ascenseur : de l’information.

La plupart des structure de preuves, ne tiennent en général qu’à quelques « mega-bytes » d’informations, qui en général sont stockés et analysés par notre cerveau.

Ce que je veux dire par là, est, que si cette hypothèse de « lézards multidimensionnels » se confirmait, ou pas, dans tous les cas, vouloir obtenir des preuves de leur présence et de leurs manigances, serait comme essayer de résoudre le théorème de Poincaré, à l’aide d’un compas, d’un crayon à papier et d’un QI de -100… Vous voyez le handicap ?

 En réalité, si l’on s’en tient aux preuves « floues », (flottantes), nous avons un grand stock de choses tout à fait viables, qui viennent clairement accréditer les thèses de David Icke et d’Anton Parks, et plus globalement la théorie de Zecheria Sitchin, car, en fait, ses trois auteurs forment un continuum littéraire tout à fait remarquable, car, considérant le problème « reptilien » sur notre planète, à partir de 3 points de vue différents…

 Quels sont ses preuves floues ? : des témoignages très clairs, de centaines de personnes, qui lors d’abductions, avec les gris, observent en général un autre aliens de type « reptilien », ensuite, les chupacabras, dont l’aspect est clairement reptilien. Ensuite, en différents endroits du globe, on note toute une panoplie d’observations, et de corrélations entre la présence d’OVNIS, et de différents reptoïde. Pourquoi n’observe t’on pas, aussi fréquemment, d’aliens à tête de chevaux ou de chats ? Pourquoi donc, de reptiles ? On peut systématiquement douter, des témoignages des gens, mais dans notre réalité informationnelle, nous n’avons pas mieux, que ses témoignages cumulatifs…

Ensuite, il y a, je me répète, les liens avec nos mythes fondateurs, ceux de cette civilisation, qui placent dans leur panthéon, ce que je nomme une « constante reptilienne », tout à fait remarquable, et qui n’est pas le fait que d’une seule aire géographique (chinoise) mais bien des 3 fondatrices, des civilisations humaines.

Voilà donc, un certain nombre de preuves  « floues » mais, qui dans le cadre de notre enquête, et présenté par le Procureur impitoyable que je suis, sont tout à fait « recevable », tant par notre rationalité (en évolution, grâce à la propre évolution des paradigmes scientifiques) que par notre capacité à croire en une nouvelle enchantement du monde, où l’extraterrestre multidimensionnel, prend la relève, tout simplement, de l’ancien Dieu, qu’il était, pour les primates que nous étions devenus, à la sortie du néolithique (-8000 à – 4000 avJC).

 Si je vous dis Fox, vous pensez à Mulder n’est ce pas ?

Il faut savoir, que je commence cet article, de la même manière, et avec des éléments aussi incongrus, que Fox, ne l’aurait fait, pour sa propre enquête, dans un dossier non-classé.

Bien souvent, en fait, il commençait avec Scully, ses enquêtes, avec bien moins de grains à moudre, que je ne vais vous en apporter, maintenant, car, j’estime vous avoir assez « promené », depuis le début de cet article, et nous allons, dès maintenant attaquer les choses sérieuses .

 Comme l’une de mes « idoles », Mulder, nous allons démarrer ensemble, cette nouvelle enquête non-classé, et je serai sincère avec vous, le plus possible, en essayant de décrire au mieux, comment j’en suis arrivé là… à cette, à la fois « loufoque » et si logique observation, qu’il y a dans le vidéo clip de cette « charmante » Lady Gaga, non pas une comme je l’avais observée, au début, mais bien deux (2) nombres, (jusque là tout va bien), deux nombres, qui forment, un 6 et un 6, cumulés, car, ses 2 nombres « entier », peuvent, certes, être « interprétés » de multiples manières…

Mais, il y a une seule et unique manière, de voir ses 2 nombres, d’une manière, qui d’un point de vue « ufologique » soit extrêmement significative, c’est la manière de les voir, comme des coordonnées terrestres de « longitude et de latitude »…

Et croyez-moi, quand je vous dis, que si on les interprète, comme des coordonnées, c’est qu’il s’agit vraiment de points très chauds, au niveau des OVNIS, de anomalies magnétiques, et de ce qui semble être la plus grande conspiration de tous les temps, un complot d’ampleur cosmique, dont les membres de notre espèce, l’Humain, ou homo-sapiens, semblent tout ignorer…

 Je répondrai, avant de rentrer dans le vif du sujet, que si vous trouvez, que c’est loufoque, pour une INH (intelligence non-humaine) de coder sous un format « symbolique » de telles informations, dans le clip d’une chanteuse Pop aussi sexy et célèbre, que Lady Gaga,  est-ce autant loufoque ou surprenant, que d’insérer dans ce qui ne semble être, qu’un simple oracle, la matrice entière de codage de ce qu’est la molécule de la vie, l’ADN ? Je veux dire par là, que lorsque cette « Intelligence » s’amuse avec nous de la sorte, ne peut-on pas penser, qu’elle fait à la fois preuve d’humour, et de cynisme, envers notre condition d’humain ?

 Après tout, si ces êtres existent bien, sous cette forme, « multidimensionnelle », ils seraient donc, au sommet de notre pyramide sociale, et donc (chef d’entreprise, star de premier plan, acteur de premier plan, sportif de premier plan, etc etc), et, vu que la survie ne serait plus un problème pour eux, ne peut on penser, qu’ils seraient très « amusant » voir une belle perte de temps, comme les gens « très riches » en ont l’habitude, de s’adonner à tous ses jeux et ses rituels, à notre insu, sans que le moins du monde, nous ne puissions soupçonner un seul instant, qu’il s’agit d’une communication « cryptée », entre les « membres de leur propre collectif ?

 Qui après tout, irait chercher, dans le clip de Lady Gaga, Bad Romance, autre chose, que la stimulation « libidinale » qu’elle cherche à provoquer chez l’homme, et l’instinct de dévergondage, chez une femelle humaine ? Qui a part des gens comme moi, qui savent, précisément, avec le temps, non seulement « où chercher » (des chiffres, qui apparaissent très rapidement, et que la plupart des reptiles peuvent bien « capter », du fait de leur fréquence cérébrale bioélectrique ajusté à la détection rapide de données numériques). En regardant le clip de Lady Gaga, attentivement, on voit bien que les « vibrations » qui s’en dégagent (pour une personne, « sensible » (sic²) comme moi) ne sont pas normales … du tout. Elles ne sont pas normales, car, je vois pas l’intérêt pour une « personne normale » (sic), de se servir de telles structures symboliques, dont les metteurs en scène usent et abusent, en surfant sur des items religieux et « clairement » affiliés à des doctrines comme le Satanisme…

Quel intérêt donc, pour une personne « saine de corps et d’esprit » de jouer, avec de telles vibrations ?


 Voici, donc, là par où tout à commencé, pour moi, non, pas sur une route de campagne abandonnée, mais bel et bien, au croisement d’un grand site spécialisé dans la détection et la veille « symbolique » des activités de ce que je nomme « affectueusement » les Lizzies, terme que nous devons, à un autre collectif aliens, les Pléïadiens, qui bien avant David Icke et Anton Parks, nous avaient « averti » de leur présence parmis nous, dès le milieu des années 90, ainsi que des méthodes « subtiles » qu’ils utilisent, tant en matière de « Mind Control » (contrôle mental), que des « structures symboliques » qu’ils manient avec une maestria, inégalable. En témoigne, le décryptage exhaustif, du clip ici bas…

 Je tiens à préciser une chose. Même si j’adhère à cette théorie du contrôle reptilien, de notre civilisation humaine, il y a des raisons très spécifiques pour comprendre, pourquoi, les autres puissantes forces « extraterrestres », qui existeraient dans ce scénario « multi-D », laissent faire cela. Il serait trop long et compliqué, de développer ces éléments ici même. Mais, nous devons savoir, que comme il existe, très probablement, de puissantes forces « reptiliennes » représentant un pôle spécifique de l’existence, il existe, d’autres forces tout aussi, voir bien plus puissantes, que ce collectif Aliens. Même si je constate, que tant David Icke que Anton Parks, ont profondément minoré dans le premier cas, et « dénaturé » dans le second l’impact et la réalité de ses autres « Alliés » extraterrestre, qui semblent surveiller scrupuleusement les activités humaines…

 Le précédent article, avait pour point de départ, une vidéo très troublante, que j’avais donc vu et revu, voici la dite vidéo, et je vous laisse ingurgiter, cette partie 1 de mon article, avant de rentrer, dans la partie 2, dans les détails techniques, qui font, que je « détecte » à tort ou à raison (par le hasard ou la nécessité) 2 paires de coordonnées terrestres, très parlantes…

Voici donc, le point de départ, qui n’est qu’un point de départ…

Lady Gaga debunké Part 1
envoyé par KLINGON-93-. – L'actualité du moment en vidéo.

 http://www.dailymotion.com/video/xbq9ut_lady-gaga-debunke-part-1_news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *